Formation au Luxembourg

19 mai 2017 08:00; Act: 19.05.2017 09:23 Print

Ils préparent leur licence après la journée de travail

LUXEMBOURG - Trois étudiants, âgés de 36 à 57 ans et inscrits aux cours du soir, présentent leur licence Sciences de Gestion.

storybild

Comme Noro Harizo, Sylvestre et Urszula, 165 étudiants suivent des cours à la Chambre des salariés pour préparer leurs examens. (photo: L'essentiel/Thomas Holzer)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Urszula, Sylvestre et Noro Harizo ne sont pas des étudiants comme les autres. À respectivement 57, 43 et 36 ans, ils ont choisi de préparer une licence Sciences de Gestion en cours du soir à la Chambre des salariés. Un véritable défi compte tenu de l'investissement en temps.

Urszula travaille ainsi à 40 heures par semaine aux Thermes de Strassen, et consacre donc une bonne partie de son temps libre à étudier. «Mes enfants sont grands. Il me fallait un challenge personnel», explique la mère de famille. Pour Noro Harizo, l'objectif est de «faire valider un diplôme similaire obtenu à Madagascar». À la recherche d'un emploi, Sylvestre cherche, lui, «un moyen d'augmenter son niveau de qualification».

Tout près de réussir leur pari

Des motivations toutes différentes, à l'image de l'hétérogénéité du groupe de dix inscrits dans cette filière. «La plupart ont déjà une expérience. Cela rend les échanges enrichissants avec les professeurs», s'enthousiasme Urszula.

Chacun consacre entre 20 et 30 heures par semaine à ses études, sans oublier les devoirs et bien sûr les examens. Organisée sur 18 mois au prix de 6 500 euros, la formation aborde la comptabilité, les ressources humaines, le management ou encore la finance.

Chargés de promouvoir leur filière, ces étudiants sont tout près de réussir leur pari. Tous entretiennent le secret espoir d'être diplômés, dès le mois de juin prochain.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Never to late le 19.05.2017 08:52 Report dénoncer ce commentaire

    C'est ce que je fais actuellement, cours du soirs pour formation en RH. Près de 20 ans dans la meme boite, au sein du meme service, j'avais besoin de faire qch de nouveau. Malheureusement, ce n'est pas à la sortie du Lycée que l'on sait vraiment ce qu'on aimerait faire. Ce n'est qu'après une certaine experience que l'on cible notre domaine de predilection. Heureusement, grace aux cours du soirs, il n'est jamais trop tard pour donner une nouvelle orientation à sa vie professionnelle :o)

  • TOFADAFI le 19.05.2017 08:20 Report dénoncer ce commentaire

    vous êtes très courageux. Bravo!

  • dommange le 19.05.2017 09:26 Report dénoncer ce commentaire

    Trop cher !! En Belgique, on peut le faire pour 800 Euros...

Les derniers commentaires

  • positif le 19.05.2017 15:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Malheureusement c'est devenu de plus en Chère les formations. Si non j'arrêterais jamais.

  • Le bachelier le 19.05.2017 09:39 Report dénoncer ce commentaire

    Un grand respect à toutes ces personnes qui après leurs boulots continuent leurs études! En espérant que les employeurs valorisent cela : l'engagement, l'acharnement!! Bonne chance à tous et n'oubliez pas : Le succès est la somme de petits efforts, répétés jour après jour!!

    • julien le 19.05.2017 11:22 Report dénoncer ce commentaire

      Je suis ouvrier d'usine et j'ai passé mon bac à 45 ans juste pour dire que je l'ai. Cela ne m'a rien apporté de plus, seulement de la jalousie de la part du personnel de l'équipe avec laquelle je travaille encore. Bref, je garde un profil bas, car les autres n'ont rien compris à ma démarche personnelle. C'est dommage pour eux....

  • dommange le 19.05.2017 09:26 Report dénoncer ce commentaire

    Trop cher !! En Belgique, on peut le faire pour 800 Euros...

    • comme sur un nuage le 19.05.2017 13:21 Report dénoncer ce commentaire

      j' ai suivi la même formation il y a 2 ans, et j ai reçu une bourse d'études, comme tous les autres de ma classe d ailleurs. au final j ai déboursé 1500 EUR de ma poche ce qui est plus que correct. J aurais suivi la formation même si je n'avais rien reçu de l'Etat de toute façon :)

  • Never to late le 19.05.2017 08:52 Report dénoncer ce commentaire

    C'est ce que je fais actuellement, cours du soirs pour formation en RH. Près de 20 ans dans la meme boite, au sein du meme service, j'avais besoin de faire qch de nouveau. Malheureusement, ce n'est pas à la sortie du Lycée que l'on sait vraiment ce qu'on aimerait faire. Ce n'est qu'après une certaine experience que l'on cible notre domaine de predilection. Heureusement, grace aux cours du soirs, il n'est jamais trop tard pour donner une nouvelle orientation à sa vie professionnelle :o)

    • Frédéric le 19.05.2017 09:11 Report dénoncer ce commentaire

      Je ne peux que confirmer vos propos! :)

  • TOFADAFI le 19.05.2017 08:20 Report dénoncer ce commentaire

    vous êtes très courageux. Bravo!

    • Sylvia le 19.05.2017 08:52 Report dénoncer ce commentaire

      Bravo les amis ! Félicitaion :)

    • Bravo le 19.05.2017 10:22 Report dénoncer ce commentaire

      Bon courage aux étudiants !