Politique au Luxembourg

17 février 2017 08:00; Act: 17.02.2017 09:13 Print

Ingrid, élue étrangère au service de Beckerich

BECKERICH - Citoyenne néerlandaise, Ingrid Van der Kley est conseillère communale à Beckerich. Elle s'occupe notamment des questions liées au logement.

storybild

Ingrid Van der Kley, 41 ans, est conseillère communale de Beckerich. (photo: L'essentiel)

  • par e-mail
op Däitsch

Ingrid Van der Kley, 41 ans, est à cheval entre deux cultures. «Quand je vais aux Pays-Bas, on me considère comme luxembourgeoise. Et quand je rentre au Grand-Duché, comme néerlandaise». Conseillère communale, elle fait partie des 17 non-Luxembourgeois élus en 2011 aux dernières élections. Elle a choisi sa commune de résidence avec soin. «Pour le côté dynamique, engagé, écologique… de Beckerich».

Elle n’avait pas pour but de se présenter. «On m’a proposé car il manquait de femmes. J’ai hésité. Je ne me sentais pas mûre, je n’avais pas d’expérience politique. Mais les élus m’ont rassurée. Il y a une bonne entente, la possibilité de suivre des formations. Et beaucoup à apprendre, comme les bases comptables pour travailler sur un budget communal. Vous ne pouvez pas tout connaître d’avance».

Entre «la monnaie locale, la taxe sur les logements vides qui a permis de faire de l’habitat social, la collaboration avec les communes du canton… le travail est passionnant!». Mais intense. «On ne compte pas les soirées sacrifiées. Avec une famille et un travail d’indépendant, on ne part pas souvent en vacances. On ne le fait pas pour l’argent, ça n’est pas très bien payé», sourit-elle. «La question n’est pas de savoir si je suis étrangère mais ce que je peux apporter à ma commune, qui est une communauté de vie. Chacun peut aider à l'améliorer», conclut-elle.

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • petitevoix le 17.02.2017 15:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une autre nationalité , une autre culture Elle pourra apporter de nouvelles idées , un autre point de vue C'est important et positif

  • Jimmy le 17.02.2017 11:26 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo a Ingrid! Simplement que je pensais que pour travailler pour une commune/état, il fallait être de Nationalité Luxembourgeoise, et connaitre les 3 langues administratifs du pays!! Ce que demande tout simple concours pour l'Etat. Et bien espérons qu'elle apprenne tous sa bien!! Courage.

  • Porcinet le 19.02.2017 12:56 Report dénoncer ce commentaire

    Une femme pour remplir le quota, alors.

Les derniers commentaires

  • Porcinet le 19.02.2017 12:56 Report dénoncer ce commentaire

    Une femme pour remplir le quota, alors.

  • guy/vrankenne le 17.02.2017 18:54 Report dénoncer ce commentaire

    Complètement normal puisqu'elle est chez elle depuis 1839 que je sache! Européenne, Néerlandaise ou Belge ou Luxembourg...No difference!

  • petitevoix le 17.02.2017 15:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une autre nationalité , une autre culture Elle pourra apporter de nouvelles idées , un autre point de vue C'est important et positif

  • Le connaisseur le 17.02.2017 15:36 Report dénoncer ce commentaire

    Je connais Ingrid et croyez moi elle est plus Luxembourgeoise que d'autres et elle parle très bien, d'ailleurs nombreux d'entre vous ont sûrement déjà entendu sa voix à la radio car même encore les pubs c'est elle.

  • Jimmy le 17.02.2017 11:26 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo a Ingrid! Simplement que je pensais que pour travailler pour une commune/état, il fallait être de Nationalité Luxembourgeoise, et connaitre les 3 langues administratifs du pays!! Ce que demande tout simple concours pour l'Etat. Et bien espérons qu'elle apprenne tous sa bien!! Courage.

    • Rodueleiw le 17.02.2017 12:19 Report dénoncer ce commentaire

      Le concours de l'état (et des communes) sont également ouverts à tous les citoyens de l'UE ! Il faut juste être (très) fort dans les 3 langues