Enseignement au Luxembourg

09 septembre 2015 09:00; Act: 09.09.2015 09:56 Print

L’Uni a transporté 7 000 cartons à Belval

ESCH-BELVAL - Sur le campus flambant neuf à Esch-Belval, l’Université du Luxembourg déballe ses derniers cartons.

storybild

Les membres de l’Uni sont prêts à accueillir les 2 000 étudiants. (photo: Editpress)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

La semaine prochaine, 2 000 étudiants sont attendus sur le campus flambant neuf à Esch-Belval. Les employés de l’Uni, eux, étrennent déjà leurs nouveaux bâtiments.

Ils sont 830, soit les membres de l’administration centrale, de la Faculté des lettres, sciences humaines, arts et sciences de l’éducation et du Luxembourg Centre for Systems Biomedicine à avoir pris leurs quartiers cet été. La faculté de droit, d'économie et de finance suivra l’an prochain. En amont, le Fonds Belval avait fini les constructions et mis en place l’équipement et les labos. Restait à poser ses cartons. Ce n’était pas une mince affaire, car des cartons, il y en avait 7 000, pleins de sweat-shirts promotionnels, classeurs, dossiers…

Des meubles en trop réutilisés

«Vous seriez impressionné par le nombre de livres que possède un chercheur en sciences humaines», dit Britta Schlüter, responsable du service de communication de l’Uni. Plus de 850 ordinateurs et 1,2 km de rayonnages pour la bibliothèque ont été déménagés. Des étudiants ont donné un coup de main pour brancher les imprimantes. En tout, le déménagement s’est chiffré à 1,2 million d’euros.

À Luxembourg, des services du ministère de l’Éducation nationale ont pris possession du campus Walferdange, laissé vacant. Ils pensent réutiliser les meubles en trop abandonnés par l’Uni.

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • laverité le 09.09.2015 12:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Super pour les étudiants du Nord, un petit pays mais une division si remarquable..

  • Pécuchet le 09.09.2015 13:02 Report dénoncer ce commentaire

    "Vous seriez impressionné par le nombre de livres que possède un chercheur en sciences humaines», dit Britta Schlüter, ". Si on pouvait encore en dire autant des bibliothèques des étudiants la plupart du temps rivés sur un jouet électronique, même durant les cours, un livre leur brûlant les mains! Et ensuite aux délibé, c'est la valse des compensations pour trouver le moyen de les faire réussir!

  • focus le 09.09.2015 13:05 Report dénoncer ce commentaire

    C'est vraiment une très belle université, surtout si on compare le campus avec celui des autres universités européennes.. ils ont bien investis, et je suis sur que dans un futur proche, l'UNI auras toutes les cartes en main pour faire partie des grandes.

Les derniers commentaires

  • focus le 09.09.2015 13:05 Report dénoncer ce commentaire

    C'est vraiment une très belle université, surtout si on compare le campus avec celui des autres universités européennes.. ils ont bien investis, et je suis sur que dans un futur proche, l'UNI auras toutes les cartes en main pour faire partie des grandes.

    • Pécuchet le 09.09.2015 19:53 Report dénoncer ce commentaire

      Avez-vous au moins déjà visité un autre campus pour pouvoir affirmer cela? Belval n'est qu'un autre essai inutile visant à essayer de faire vivre artificiellement une zone économique morte depuis des décennies.

  • Pécuchet le 09.09.2015 13:02 Report dénoncer ce commentaire

    "Vous seriez impressionné par le nombre de livres que possède un chercheur en sciences humaines», dit Britta Schlüter, ". Si on pouvait encore en dire autant des bibliothèques des étudiants la plupart du temps rivés sur un jouet électronique, même durant les cours, un livre leur brûlant les mains! Et ensuite aux délibé, c'est la valse des compensations pour trouver le moyen de les faire réussir!

    • Probs le 10.09.2015 13:34 Report dénoncer ce commentaire

      Je suis étudiant et je trouve ça décevant que les gens pensent encore ça ... Lorsqu'on veut avoir une information pertinente pour un exposé ou un devoir, on cherche dans des livres. Alors avant de dire n'importe quoi, venez dans une université/école/etc. et aller à la bibliothèque, vous verrez bien qu'elle n'est pas vide.

  • laverité le 09.09.2015 12:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Super pour les étudiants du Nord, un petit pays mais une division si remarquable..