Au Luxembourg

05 février 2018 14:34; Act: 05.02.2018 15:50 Print

L'appli pour le covoiturage sera lancée en avril

LUXEMBOURG - Voulue par le gouvernement et portée par une entreprise française, une nouvelle application consacrée au covoiturage devrait être lancée en avril.

storybild

Le portail et l'application, disponible sur iOS et Android, s'appelleront «Copilote». (photo: Editpress/Isabella Finzi)

op Däitsch
Sur ce sujet

Attendue pour l'automne dernier, l'application dédiée au covoiturage au Luxembourg, demandée par le gouvernement, devrait être lancée au mois d'avril selon François Bausch. Le ministre du Développement durable et des infrastructures précise même ce lundi, dans une réponse parlementaire, qu'une phase de test «avec plusieurs entreprises» du pays va avoir lieu en ce mois de février.

Ce projet d'un portail et d'une application mobile qui favoriseraient le covoiturage est évoqué depuis un an maintenant. Le ministère avait lancé un appel d'offres et c'est «une entreprise française appartenant à la SNCF» qui a décroché le marché en juillet dernier, face à dix autres candidats.

Un outil en plus

Le portail et l'application, disponible sur iOS et Android, s'appelleront «Copilote». «Nous avons choisi ce nom, car il peut être facilement compris aussi bien en français qu’en anglais, allemand ou luxembourgeois», avait précisé François Bausch il y a quelques mois.

L'outil doit venir compléter l'offre déjà existante en la matière: «Vous serez géolocalisé et l’automobiliste qui passe près de vous et qui a de la place dans sa voiture pourra se signaler», décrivait encore François Bausch.

(NC/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Anstattzemaulen le 05.02.2018 16:56 Report dénoncer ce commentaire

    bonne initiative! Au lieu de vous lamenter sur tout ce que M.Bausch propose, allez nous présenter alors des alternatives!

  • Philippe Arzur le 06.02.2018 11:59 Report dénoncer ce commentaire

    Pour créer un groupe de covoiturage, il faut donc s'organiser. "weepil.fr" est justement fait pour cela : - Organisation de groupes intra/inter-entreprises, - Gestion équitable des tours de conduite - Planning automatique, - Prise en compte des contraintes (temps partiel, congés, télétravail...), - Pas d'échange d'argent entre équipiers, - Statistiques de covoiturage ... A essayer entre vous !

  • luxfdp le 05.02.2018 15:08 Report dénoncer ce commentaire

    «Vous serez géolocalisé et l’automobiliste qui passe près de vous et qui a de la place dans sa voiture pourra se signaler» avec le classique mais parlant index vers le ciel

Les derniers commentaires

  • RamBo le 06.02.2018 12:35 Report dénoncer ce commentaire

    Ah oui, encore une "appli" pour guider l'homme du 21ième siècle, plus capable de se débrouiller lui-même. Technologies, sauvez-nous !!!!!!

  • Philippe Arzur le 06.02.2018 11:59 Report dénoncer ce commentaire

    Pour créer un groupe de covoiturage, il faut donc s'organiser. "weepil.fr" est justement fait pour cela : - Organisation de groupes intra/inter-entreprises, - Gestion équitable des tours de conduite - Planning automatique, - Prise en compte des contraintes (temps partiel, congés, télétravail...), - Pas d'échange d'argent entre équipiers, - Statistiques de covoiturage ... A essayer entre vous !

    • RamBo le 06.02.2018 12:36 Report dénoncer ce commentaire

      Ou bien demander, tout à fait personnellement, aux voisins, aux gens du coin, aux collègues de travail venant du même coin etc ........

  • Philippe Arzur le 06.02.2018 11:58 Report dénoncer ce commentaire

    Copilote, comme les autres applis de covoiturage, sera efficace pour du covoiturage occasionnel. Même avec la meilleure techno, si l'usager doit chercher une annonce de covoiturage tous les matins pour se rendre au travail et tous les soirs pour rentrer chez soi, toute la semaine, il va vite arrêter, parce que trop contraignant et pas sûr de trouver quelqu'un. L'autre solution est l'organisation de groupes de covoiturage avec alternance de conduite entre personnes habitant pas trop loin et se rendant au même endroit à peu près au même moment (d'où les bouchons !). Il faut juste s'organiser !

    • @Philippe le 06.02.2018 12:45 Report dénoncer ce commentaire

      ben oui c'est l'une des solutions parmi beaucoup d'autres...

  • jean m le 06.02.2018 09:24 Report dénoncer ce commentaire

    Qui me donne la garanti que les gens qui rentre dans ma voiture sont en bonne santé !!!! a réfléchir ?

    • RamBo le 06.02.2018 12:37 Report dénoncer ce commentaire

      Personne. Et même pas l'application

    • @jean m le 06.02.2018 12:44 Report dénoncer ce commentaire

      qui me donne la garantie que les gens qui montent dans le bus sont en bonne santé? A réfléchir...

  • Belial le 06.02.2018 09:18 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne suis pas sur que cela puisse fonctionner. On multiple les actions pour le covoiturage, et le site copilote n'est certainement pas le premier. A l'époque, il y avait Karzoo.lu, un site de covoiturage sur mobiliteit, etc... Le problème est qu'il est penible de s'inscrire sur 10 sites a la fois, et la communauté n'est plus assez grosse pour pouvoir proposer un grand choix de voyages.