Suite à la collision

06 mars 2017 13:27; Act: 06.03.2017 16:41 Print

L'attitude des conducteurs SNCF étonne Bausch

LUXEMBOURG - Le ministre du Développement durable et des Infrastructures s'est montré circonspect quant à la décision des conducteurs SNCF de ne plus conduire au Luxembourg.

storybild

La circulation des trains est régulièrement perturbée entre la Lorraine et le Luxembourg depuis l'accident du 14 février. (photo: L'essentiel)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

François Bausch est sorti de son silence concernant les grandes difficultés de circulation ferroviaire entre Thionville et Luxembourg depuis l'accident de train d'il y a trois semaines, à l'occasion d'un déjeuner avec le club des «râleurs du TER». Le ministre du Développement durable et des Infrastructures «ne comprend pas» le comportement des conducteurs SNCF qui refusent de conduire au Luxembourg pour raisons de sécurité. «Tout est parti de la décision des CFL de barrer une voie pour améliorer le travail d'enquête. Mais cela n'avait rien à voir avec un quelconque danger», explique-t-il.

Le ministre écologiste dénonce par ailleurs «des spéculations malheureuses et déplacées» sur l'enquête en cours. Pour rappel, les syndicats des agents SNCF avaient notamment évoqué la découverte d'une deuxième victime. Une information démentie par le parquet.

Concernant l'enquête justement, François Bausch a rappelé qu'il n'avait «pas le droit de s'en mêler au nom de la séparation des pouvoirs». Le ministre luxembourgeois a encore échangé vendredi avec son homologue français, Alain Vidalies, concernant l'évolution de la situation sur le rail. «Les voies devraient être à nouveau libres à partir de demain (NDLR: mardi)», espère François Bausch.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pinaise le 06.03.2017 13:35 Report dénoncer ce commentaire

    Le cheminots Français auront toujours une "bonne" raison pour en faire le moins possible, c'est lamentable. Vivement que la concurrence soit mise en place, la ils vont beaucoup moins rigoler.

  • Malins les cheminots français le 06.03.2017 14:36 Report dénoncer ce commentaire

    Bonne excuse pour ne pas travailler

  • TITI le 06.03.2017 15:53 Report dénoncer ce commentaire

    A quand la privatisation de la SNCF. Fini les grèves à répétition pour un oui ou pour un non. Fini la sécurité de l'emploi....etc....

Les derniers commentaires

  • minni le 07.03.2017 17:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est une honte la SNCF

  • thomas pays le 07.03.2017 16:54 Report dénoncer ce commentaire

    arrêté de dire " toujours une excuse pour ne pas travailler " je suis cheminots chez SNCF et je peut vous dire que pendant que vous vous êtes avec vos enfants le dimanche et les jours férié , nous les cheminots on ai sur les rails en train d'emmener des gens comme vous en voyage dans toute la France . A oui et la concurrence est déjà mise en place , mais pour le fret . On va moins rigoler , je rigole déjà de voir des commentaires de gens qui travaille 3 jours par semaine de 8heure a 20h , nous on travaille beaucoup plus et la nuits aussi !

    • fronta exaspéré le 08.03.2017 10:18 Report dénoncer ce commentaire

      et c'est pourquoi vous faites maintenant vos pauses-café à Thionville et laissez les gens sur les quais. J'espère que les CFL vont un jour aller jusqu'à Metz. Eux ils roulent et ceci sans aucune grevé.

    • @thomas pays le 08.03.2017 15:52 Report dénoncer ce commentaire

      alors tout d'abord, vous saviez que vous alliez travailler les weekend et jours fériés, avant de signer.... cette excuse n'est donc pas valable !!! ensuite, vous nous faites CHIER depuis 3 semaines, vous trouvez des excuses tellement facilement pour ne pas travailler, ca en devient hallucinant.... et en attendant c'est le personnel de la CFL qui est obligé de faire votre taff..... et arretez d'utiliser la sécurité des passagers comme excuse, vous vous en foutez des usagers, sinon vous auriez deja repris vos postes.... sur ce, bonnes vacances avec vos enfants hein !!!

  • Danielle57 le 07.03.2017 13:06 Report dénoncer ce commentaire

    On nous parle de la sécurité des voyageurs???? On accepte d'être amassés comme du bétail pour ne pas perdre notre travail ou alors on prend le risque de prendre notre voiture et de rouler sur une autoroute déjà saturée en temps habituels et mortelle en ce moment. Et expliquez moi pourquoi la semaine dernière il n'y avait pas de train à 17h entre Thionville et Metz alors que c'est sur le territoire français ?

  • Leon le 07.03.2017 10:23 Report dénoncer ce commentaire

    Rien de m'étonne moi.

  • Manu le 07.03.2017 10:05 Report dénoncer ce commentaire

    Je me souviens d'une époque où il n'y avait qu'une seule voie et l'accident causé par un cheminot Luxembourgeois qui avait fait une "erreur" avait coûté la vie à 9 personnes. Je comprend et je soutiens les cheminots Français, je prends normalement le train tous les jours, et même si ça me pèse de prendre ma voiture en ce moment, je les comprend; Au passage, ils nous protègent aussi en faisant de la sorte!

    • securité le 08.03.2017 10:08 Report dénoncer ce commentaire

      L'accident TGV erreur coté SNCF