Au Luxembourg

02 mars 2017 13:27; Act: 02.03.2017 16:53 Print

La Brasserie nationale profite de la reprise

LUXEMBOURG - La Brasserie nationale a présenté jeudi ses résultats pour 2016 avec des ventes dépassant les 150 000 hectolitres.

storybild

«Les consommateurs sont de plus en plus à la recherche de bières spéciales, naturelles et de nouveautés. Ils nous faut mettre en avant nos 250 ans d'histoire tout en étant innovants», a souligné Frédéric de Radiguès, directeur général de la Brasserie nationale. (photo: L'essentiel)

op Däitsch
Sur ce sujet

«Le début 2016 a été morose, mais l’année s’est terminée en beauté. Une reprise de la consommation de bière semble s’annoncer, surtout sur nos marchés matures», commente, Georges M. Lentz, administrateur délégué de la Brasserie nationale (Bofferding et Battin). En 2016, la production globale de bière a été de 290 271 hectolitres (286 681 hl en 2015) au Luxembourg. Si les importations ont représenté 274 000 hl, les exportations se sont chiffrées à 85 269 hl.

En 2016, les ventes dans le pays étaient de 470 000 hl (480 513 hl en 2015), celle de bières importées représentant plus de 50% de ces ventes. Avec un peu plus de 150 000 hl vendus (154 000 hl en 2015), la Brasserie nationale est resté quasi stable avec 44% des parts de marchés pour Bofferding et environ 20% pour son produit Battin. «Le chiffre d'affaires a été de 10,704 millions en 2016, avec un Ebitda qui s'est établi à 4,4 millions», indique Frédéric de Radiguès, directeur général de la Brasserie nationale. À ce jour, elle compte 28 salariés.

Du côté de Munhowen, filiale de distribution détenue à 10 %, les résultats sont «plus que satisfaisants». Le chiffre d'affaires s'est élevé à 68,4 millions avec un Ebitda à 5,69 millions. Le volume des ventes produits liquides a dépassé les 372 000 hl et celui des produits secs les 142 000 kg. Le personnel salarié est passé de 229 en 2015 à 234 en 2016.

Frédéric de Radiguès, directeur général de la Brasserie nationale

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Grand Maître le 02.03.2017 15:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    "Marginal", au Luxembourg les bières sont très bonnes. Tu en doutes alors sort de tes habitudes.En France on a rien en bières ,en Belgique vous avez du bon et en Allemagne aussi mais ta remarque est sans fondement sur les bières Luxembourgeoises.

  • Gambrinus le 02.03.2017 14:17 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo Bofferding !

  • Marginal le 02.03.2017 14:22 Report dénoncer ce commentaire

    je suis toujours surpris que cette bière ( et tant d'autres )ont du succès (possible avec du picon ) , pour moi, une bière, ça se déguste donc de la qualité comme la bière Belge style Kastel brune ou la Guinness

Les derniers commentaires

  • tavernier le 03.03.2017 11:19 Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce la vérité ? J'ai trouvé que la consommation est plutôt à la tendance inverse.

  • stromae le 03.03.2017 09:12 Report dénoncer ce commentaire

    En tous cas j'adore le café-bistrot la Brauerei qui est installé au pied de la Brasserie, et le personnel est toujours hyper sympa et quel plaisir de pouvoir déguster une bière près de la cheminée, je suis un grand fan

  • bibi le 02.03.2017 18:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je me posai une question, toute la bofferding est elle vraiment produise a bascharage? n y a t il pas un petit coup de pouce de liege pour en produire dans les quantités necessaires? serait bon de se poser les bonnes questions... apres j en consomme régulièrement par gout et par patriotisme, moitié lux moitié belge lol

    • nawak le 03.03.2017 09:03 Report dénoncer ce commentaire

      Vous pouvez aller visiter la Brasserie, vous verrez qu'ils en ont clairement la capacité de tout produire ici ;)

  • bibi le 02.03.2017 18:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oui des cafés a lieges en ont... on se pose aucune question ?

  • Béier le 02.03.2017 15:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ah bon? la Bofferding est une pils, donc une vraie bière!même si les belges sont les maîtres, pas toutes leurs bières sont à mon goût...et ils en boivent aussi de la Bofferding, il y a des cafés à Liège qui en ont...