Au Luxembourg

10 novembre 2015 09:00; Act: 10.11.2015 12:08 Print

La Fedil met à l'honneur leurs engagements verts

LUXEMBOURG - Les Prix de l’environnement de la Fedil ont été remis lundi à cinq entreprises.

storybild

Ceratizit, Enovos, Goodyear, SkyCom et Voyages Emile Weber ont reçu le Prix. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Cinq entreprises ont reçu lundi le 14e Prix de l’environnement décerné par la Fédération des entreprises luxembourgeoises (Fedil).

Ceratizit s’est imposée dans la catégorie «économie circulaire». Le groupe spécialisé dans les solutions en matériaux durs s’est engagé dans un approvisionnement à 50 % en matières premières recyclées à l’horizon 2017. Une solution technique a été trouvée pour utiliser du recyclat de carbure de tungstène.

Son programme d’approvisionnement en énergies locales renouvelables vaut aussi un titre à Enovos. Plus de 20 000 clients adhérent à «nova naturstroum», le produit électrique affichant 64% de production luxembourgeoise d’énergies telles que l’éolien, le photovoltaïque, la biomasse et l’hydraulique.

Le centre Goodyear Innovation se distingue grâce à l’utilisation de silice issue de cendres de balles de riz. Le fournisseur de pneumatiques a constaté que cette silice était aussi efficace que la traditionnelle dans ses produits. Cela offre une utilisation utile aux déchets de riz, brûlés pour produire de l’électricité.

La PME luxembourgeoise SkyCom a développé une option «Eco-Drive» sur son logiciel de gestion et d’administration de flotte automobile. Elle permet de calculer la consommation de carburant et le volume des émissions de CO2 et de les restituer afin de favoriser une conduite plus souple et plus écologique.

Voyages Emile Weber remporte la mention «transport urbain vert» avec ses véhicules hybrides «plug-in». Ces autobus qui circulent sur la ligne 16 dans la capitale sont capables d’effectuer jusqu’à 4 km en mode 100% électrique.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.