Après la collision

07 mars 2017 07:00; Act: 07.03.2017 09:15 Print

La SNCF dans l'attente, les CFL gèrent le trafic

LUXEMBOURG/METZ - Jusqu'à nouvel ordre, le trafic n'est assuré que par les CFL. La direction de la SNCF tente de rassurer ses employés.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

La gestion du trafic sur la ligne 90 entre la France et le Luxembourg est désormais à sens unique. Seuls les CFL assurent les liaisons dans les deux sens entre Luxembourg et Thionville, depuis que les cheminots français ont fait valoir leur droit de retrait.

«Aujourd'hui, ils nourrissent un sentiment de peur depuis l'accident du 14 février dernier, mais il y a aussi des réminiscences de la tragédie de Zoufftgen», souffle un membre de la direction de la SNCF. Une peur réalimentée par la présence des enquêteurs, la semaine dernière, sur les lieux de l'accident, sur décision du juge d'instruction.

«Décanter la situation»

Une présence qui n'a été révélée par le parquet luxembourgeois que jeudi dernier. La mise au point n'a pas été de nature à faire taire les différentes rumeurs qui enflent sur ce dossier.

Dans le même temps, le Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) a évoqué «un danger grave et imminent» et l'inspection du Travail a été saisie. La SNCF est tenue d'apporter des réponses au questionnement des cheminots. «C'est délicat, car il y a le secret de l'instruction judiciaire et nous n'avons pas d'éléments sur l'enquête».

C'est le serpent qui se mord la queue. Si l'enquête perdure, la situation de blocage risque donc de durer. La SNCF assure multiplier les réunions pour rassurer tout le monde et reprendre le trafic. «Chacun en France, comme au Luxembourg, doit faire des efforts pour décanter la situation», confie sous couvert de l'anonymat, un syndicaliste du côté français.

(Gaël Padiou/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • TITO le 07.03.2017 09:08 Report dénoncer ce commentaire

    Il serait temps de faire une pétition pour remplacer la SNCF par les CFLs sur cette ligne....

  • Arthur le 07.03.2017 08:50 Report dénoncer ce commentaire

    Tout le monde prend le train sauf eux car c'est une question de sécurité. Elle a du beau la sécurité... En tout cas, merci aux CFL. Heureusement qu'ils sont la pour tout gérer à la place des ces "travailleurs" de la SNCF.

  • Incroyable le 07.03.2017 08:43 Report dénoncer ce commentaire

    La direction de la SNCF tente de rassurer ses employés. !!!!! non mais, j'y crois pas, et nous, usagers !!! on ne compte pas ?

Les derniers commentaires

  • Le boulot ou la vie le 08.03.2017 15:11 Report dénoncer ce commentaire

    Je constate que de nombreux lecteurs préfère perdre leurs vie plutôt que leurs salaires, surtout si c'est un salaire de Luxe. Si vous aviez été un paysager du train qui est rentré en collision frontale, je pense que vous seriez du coté de ceux qui pensent que la sécurité des passagers n'est pas garantie!

  • razlesac le 08.03.2017 14:09 Report dénoncer ce commentaire

    Je n'ai qu'une seule question à poser... Est-ce que les trains de marchandises SNCF sont autorisées à circuler au Luxembourg? Si oui, il y a un ENORME foutage de gueule... et malheureusement, je pense que c'est le cas (les pénalités de retard dans les transports, c'est autres chose que de rembourser 10% d'un abonnement mensuel...)

  • Zaza le 08.03.2017 06:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Eh bien nous allons patienter... C'est assez étrange tout de même.. Ailleurs quand il y a un accident de train après déblaiement des voies le trafic reprend.... On peut se dire que les cheminots en profitent pour ne pas reprendre le travail... Exaspérés par le trafic autoroutier nous avons la critique facile.. Mais.... N'y a t'il pas un réel problème ? Le Luxembourg a tendance à tout taire.. L'affaire de la jeune femme retrouvée calcinée dans sa voiture... Avons nous eu une suite de l'enquête ? Eh bien non... En France tout le monde a pu suivre l'affaire Troadec sans tabou.... Laissons faire.. Patientons.. Même si nous galerons tous pour nous rendre au grand Duché...

  • rené le 08.03.2017 03:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tant que les conclusions sur l'accident ne sont pas connues, le trafic ne peut pas reprendre normalement. Demain, deux trains archi bondés peuvent se télescoper et ça ne fera pas qu'un mort.

  • Philou le 08.03.2017 00:12 Report dénoncer ce commentaire

    Toutes les occasions sont bonnes pour ces glandeurs de la SNCF pour faire grève ou exercer son droit de retrait. On devrait leur faire un retrait de salaire...