Au Luxembourg

20 juillet 2018 07:00; Act: 20.07.2018 10:01 Print

La baignade dans les lacs pas toujours surveillée

LUXEMBOURG - Même si les «hommes-grenouilles» sont parfois là pour veiller, les baigneurs sont souvent face à leurs responsabilités.

storybild

Aux étangs de Remerschen, l’espace pour les enfants et la structure de jeux gonflables sont surveillés.

Sur ce sujet

La noyade d’un jeune homme aux étangs de Remerschen au début du mois a rappelé que la baignade en plein air n’est pas sans danger. Une surveillance est pourtant assurée par des nageurs-sauveteurs sur ce site géré par la commune de Schengen, mais elle ne concerne que la partie dédiée aux enfants, et la structure de jeux gonflables.

«Le reste du lac n’est pas surveillé car c’est trop grand. Il y est indiqué que la baignade s’y fait sous sa propre responsabilité», explique Tom Weber, échevin de la commune. «La sécurité a déjà été améliorée cette saison. On est sur un haut standard par rapport à d’autres lacs».

Des «hommes-grenouilles» veillent

Au lac de Weiswampach, la baignade se fait sans surveillance particulière. Ici, comme partout dans le pays, la trentaine de plongeurs autonomes du groupe de sauvetage aquatique du Corps grand-ducal incendie et secours (CGDIS) peut intervenir en cas de problème.

Basés au poste de premiers secours de Lultzhausen, au bord du lac de la Haute-Sûre, les ex-«hommes-grenouilles» de la Protection civile y assurent une permanence du 15 mai au 15 septembre, les week-ends et les jours fériés. «Nous effectuons des reconnaissances en bateau rapide pour que les gens nous voient, et intervenons s’il y a un souci suite à un appel au 112», rapporte Fred Werer, chef de groupe adjoint.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Zorro le 20.07.2018 09:37 Report dénoncer ce commentaire

    Les hommes grenouilles c'est quand c'est trop tard!

  • Wtf le 20.07.2018 12:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mdr... C'est un lac/étang... Si vous voulez de l'eau propre il y a la piscine

  • MouarFFF le 20.07.2018 12:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonjour, veuillez excuser mon ignorance, mais la photo de l'article avec les structures gonflables, c'est Remerschen ?

Les derniers commentaires

  • zorro le 20.07.2018 16:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l'article ne porte pas sur la propreté de l'eau mais sur la sécurité...tu en a voir

  • Lara le 20.07.2018 15:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui, c'est Remerschen.

    • MouarFFF le 20.07.2018 16:56 Report dénoncer ce commentaire

      Merci !

  • socks le 20.07.2018 13:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je confirme c’est Remerschen

    • MouarFFF le 20.07.2018 16:56 Report dénoncer ce commentaire

      Merci !

  • Wtf le 20.07.2018 12:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mdr... C'est un lac/étang... Si vous voulez de l'eau propre il y a la piscine

  • MouarFFF le 20.07.2018 12:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonjour, veuillez excuser mon ignorance, mais la photo de l'article avec les structures gonflables, c'est Remerschen ?