Au Luxembourg

11 mai 2017 16:42; Act: 11.05.2017 18:13 Print

La librairie Alinéa met la clé sous la porte

LUXEMBOURG - Implantée dans la rue Beaumont depuis 22 ans, la librairie Alinéa va fermer ses portes, a annoncé son propriétaire ce jeudi.

Sur ce sujet

Le propriétaire de la boutique du centre-ville, Edmond Donnersbach, a annoncé ce jeudi à la radio 100.7 que la librairie Alinéa vivait ses derniers instants. «C'est une décision principalement économique, car l'envie était toujours là», confie-t-il à L'essentiel, portant un regard plutôt acéré sur la grande distribution et «l'uniformisation actuelle de la société». «J'ai commencé il y a 22 ans avec une certaine optique. Tout s'est bien déroulé mais ces dernières années, le commerce en ville a beaucoup changé, la fréquentation est clairement moindre. Et d'autre part, vous avez une concurrence effrénée de tout ce qui est sur Internet, avec Amazon par exemple».

Sa librairie, «qui n'est pas une boutique de luxe, ici il y a des marges raisonnables et un travail de fond énorme de nos employés qui ne sont pas que des vendeurs», fermera en août prochain. L'équipe a été prévenue il y a plusieurs semaines et quatre des cinq collaborateurs vont être au chômage. L'heure pour lui est à l'interrogation sur cette désertion du public. «Je me pose la question chaque jour: dans quel magasin, ici en ville, vous êtes encore curieux d'aller? Où sont tous ces Luxembourgeois qui achètent autant pour que cela puisse marcher?». Le fonds de commerce sera mis en liquidation, et aucun repreneur n'est connu pour l'instant.

La librairie Alinéa, implantée rue Beaumont depuis 22 ans, était l'une des trois dernières librairies de la Ville-Haute. «Nous sommes dans un contexte où l'indépendant existe de moins en moins», explique-t-il, craignant la mort prochaine d'autres commerces individuels. «J'ai eu beaucoup de plaisir ici, et je reste libraire dans mon âme. Pour moi, l'important a toujours été la qualité. Ici, quand on me demandait si un livre était bien ou non, il fallait pouvoir dire non et dire que c'est mauvais. Ce n'était pas qu'une vente de plus». À 62 ans, Edmond Donnersbach va désormais se consacrer à ses autres passions, le jardinage, la collection de quotidiens et... les Legos!

(Jonathan Vaucher/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Antoine le 11.05.2017 17:21 Report dénoncer ce commentaire

    C'est une bien triste nouvelle, Alinéa est un lieu de culture sans équivalent à Luxembourg, pensons à la sympathique et compétente équipe qui l'anime.

  • Parisien Expatrié le 11.05.2017 17:51 Report dénoncer ce commentaire

    Il n'y a quasiment pas de Librairies dans ce pays. Je dirais même qu'il y a plus de librairies autour de la Place St Michel à Paris, que dans toute la "Grande Région".

  • Josette le 12.05.2017 09:39 Report dénoncer ce commentaire

    Dans une grande ville comme Londres les grands propriétaires tels que Grosvenor régulent les commerces: savant dosage entre fringues boutiques tradi, chic, top luxe: ça garantit une typicité qui attire la clientèle et maintien la valeur du foncier. Ici on fait tout le contraire et au final les artères commerçantes ont toutes les mêmes enseignes globales qui n'attirent plus vraiment...

Les derniers commentaires

  • Fan de livre le 12.05.2017 19:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour tous les amateurs de littérature je veux juste rappeler qu'il existe à Luxembourg deux Librairies de renom qui EUX n'ont pas peur de se mesurer à la FNAC,et qui ont su se renouveler

  • dobblar le 12.05.2017 15:39 Report dénoncer ce commentaire

    très très triste, ma librairie s'en va. un lieu de culture qui ferme, c est affreux.

  • Daniel Boone le 12.05.2017 14:39 Report dénoncer ce commentaire

    Grande, grande tristesse. Cela fait près de vingt ans que chaque semaine, été comme hiver, mes pas me mènent à Alinéa et il est bien rare que je n'y reparte sans un ou plusieurs livres sous le bras. C'est un lieu qui manquera énormément à la ville et à tous ceux qui vivent dans la compagnie des livres. Un grand merci à Monsieur Donnersbach pour toutes ces années! Dat wat génial!

  • Cocolux le 12.05.2017 14:31 Report dénoncer ce commentaire

    Une des rares librairies du centre ferme... Ca souligne tellement bien le niveau "culturel" local : VOD, series TV, blockbusters etc... du mainstream, rien que du mainstream. Et pourtant, les gens sont généralement éduqués.

  • Mumu le 12.05.2017 14:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Très dommage car cette fermeture créera un vide qu'il sera difficile de combler.