Au Luxembourg

10 août 2018 17:39; Act: 10.08.2018 18:25 Print

La lutte contre l'alcool au volant s'intensifie

LUXEMBOURG - Jeudi, la Sécurité Routière a présenté deux nouveaux moyens pour encore mieux lutter contre l'alcool au volant.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

Selon le Statec, 85% des permis retirés en 2017 l'ont été à cause d'une consommation d'alcool excessive. L'alcoolémie est en outre la cause de 17% des accidents de la route mortels et 20% des accidents graves la même année. Si l'alcool fait encore beaucoup de dégâts sur les routes, les moyens pour lutter contre sont de plus en plus nombreux. La Sécurité Routière a présenté deux nouveaux outils jeudi.

Le premier irait presque de soi. Un «Wine bag» (sac à vin) sera disponible dans les restaurants et certains bars pour que les clients puissent ramener la bouteille qu'ils ont entamée, mais pas finie, avec eux. Ce sac, à 1 euro, permettra aussi de déguster le vin une fois arrivé sain et sauf chez soi.

Des «Ethylobornes» seront mise à disposition des clients de bars et de restaurants. Ils pourront ainsi évaluer leur taux d'alcool dans le sang au cours de la soirée. «Ces bornes doivent prouver que le seuil maximum autorisé au Grand-Duché, qui est de 0,5 pour mille par litre de sang, est atteint bien plus rapidement qu'on ne le croit» explique la Sécurité Routière dans leur communiqué. Les ethylobornes trouveront bientôt leur place dans des cantines, lieux d'événements et dans les centres culturels.

(sw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • TIMBO le 11.08.2018 11:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si le Taxi ne couterai pas des prix astronomiques, les personnes ayant bu de trop sen serviraient.

  • vero le 10.08.2018 19:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la drogue aussi il ne faut pas oublier ????

  • dth le 11.08.2018 08:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    D’abord la cigarette maintenant l’alcool ; Vaut mieux interdire d’en vendre si c’est mauvais. Pas de chance pour les caisses de l’état et comme on va vivre plus longtemps la caisse de pension a des petits soucis à se faire aussi.

Les derniers commentaires

  • léa le 12.08.2018 02:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Zéro alcool au volant !!! À Quand la loi .... mon cousin est décédé suite à un chauffard alcoolisé ...

  • oups le 11.08.2018 20:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @benjy et cest vs qui allez faire le nettoyage des vomis dans les taxis

  • @georgette le 11.08.2018 20:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bein, c'est la loi qui existe depuis toujours que vous répétez, rien de plus.

  • Isidore bien la nuit le 11.08.2018 18:30 Report dénoncer ce commentaire

    Très très très bonne initiative. Pas plus tard que le semaine dernière durant la nuit il y en avait un qui roulait au milieu de la bande blanche continue. J'ai eu le temps de me mettre sur le bas côté (de la chance au Lux car les petites routes sont souvent bordées d'arbres), il est passé comme si de rien était et à continué sa route...

  • Damien le 11.08.2018 17:32 Report dénoncer ce commentaire

    Ainsi il faut payer en plus de la bouteille, le sac pour l'emporter… pas sûr que cela soit suffisamment convaincant pour ne pas la terminer sur place.