Drame à Eppeldorf

13 novembre 2015 07:30; Act: 13.11.2015 09:53 Print

La mère du bébé décédé avait été hospitalisée

BEAUFORT - Après le drame qui a secoué le nord-est du pays, les habitants de la commune ont du mal à réaliser l’impensable.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Comment une mère peut-elle avoir fait subir cela à son bébé? Les habitants de Beaufort se sont réveillés groggys jeudi matin en découvrant les journaux. Une de leurs voisines, proche de la quarantaine, a été incarcérée après avoir été inculpée par le parquet de Diekirch pour assassinat, meurtre et coups et blessures infligés à son bébé de 6 mois.

Si la maman, décrite comme grandement déstabilisée par la naissance de son petit dernier, reste présumée innocente jusqu’à son jugement, les charges sont lourdes et la nouvelle est difficile à encaisser. «On ne comprend pas ce qu’il s’est passé», lâche cette voisine, visiblement émue.

La grand-mère s'occupait du bébé

La famille composée de la mère, du père, d’une fillette de 4 ans et du bébé de 6 mois vivait depuis plusieurs années dans la cité Härewiss, à Beaufort. Un quartier résidentiel, proche de la place centrale, apparemment très calme et sans histoires. C’est d’ailleurs comme cela qu’était décrite la famille, discrète et qui ne faisait pas parler d’elle.

Après la naissance du petit dernier, le bébé de 6 mois retrouvé mort près d’Eppeldorf, les choses ont changé. «La maman a commencé à avoir des problèmes, elle a été prise en charge psychologiquement. Je crois qu’elle a été internée à Ettelbruck, confie ce voisin. Une sorte de baby-blues, mais très, très sévère».

Ces derniers temps, c’est la grand-mère qui s’occupait du petit bébé. Jusqu’au jour du drame. «Nous, on se demande comment elle a pu se retrouver toute seule avec le bébé», s’interroge ainsi ce couple de restaurateurs.

(Patrick Théry/L'essentiel)