Querelle au Luxembourg

21 juillet 2015 16:38; Act: 21.07.2015 17:41 Print

La piste de l'aérodrome du Kitzebur labourée

MEDERNACH – Les pilotes amateurs ne peuvent plus utiliser l’aérodrome situé près de la ferme du Kitzebur. Dans la nuit de dimanche à lundi, la piste a été labourée pour la rendre inutilisable.

storybild

La piste de décollage et d'atterrissage est pour l'instant hors d'usage. (photo: Aéroplume Luxembourg)

op Däitsch

Les pilotes d’ULM qui utilisent l’aérodrome situé près de la ferme du Kitzebur ont eu une mauvaise surprise, lundi matin. Dans la nuit de dimanche à lundi, la piste de décollage et d’atterrissage utilisée par le club de l’Aéroplume Luxembourg a été en grande partie labourée. De fait, les 30 ULM sont consignés dans leur hangars jusqu’à nouvel ordre. «La piste est fermée pour cause de vandalisme», peut-on lire sur le site de l’association.

Un différend entre le propriétaire des lieux et le locataire se trouve à l’origine de l’affaire. «Le propriétaire des infrastructures nous a demandé en janvier de chercher un nouveau terrain et a résilié le bail le 1er juin», a expliqué au Luxemburger Wort Jeannot Grethen, vice-président de l’Aéroplume Luxembourg. Entre-temps, le club n’a pas réussi à trouver un nouvel aérodrome susceptible de l’accueillir. Et le propriétaire-agriculteur a perdu patience…

Selon Jeannot Grethen, la résiliation n’a pas été réalisée en bonne et due forme. Le propriétaire aurait résilié avec la Fédération de l’aviation sportive alors que le véritable locataire était l’Aéroplume Luxembourg, depuis 2007. L’association a déposé plainte. Elle souhaite que l’agriculteur remette la piste en état pour que les ULM puissent décoller une dernière fois… vers leur futur aérodrome.

(hej/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • JeanAiMarre2 le 22.07.2015 08:12 Report dénoncer ce commentaire

    "un nouveau contrat stipulant un loyer multiplié par 12" / "vu qu'il habite à une quarantaine de kilomètres de la ferme dont il avait hérité" : encore et à nouveau un jeune idiot qui pense ne pas avoir reçu assez de son héritage ???

  • adelin clément le 21.07.2015 18:44 Report dénoncer ce commentaire

    bien raison l'agriculteur, un contrat c'est un contrat! Il n'avait qu'a partir avant la fin de leur bail

  • Paulisse le 21.07.2015 19:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel attitude primitive et navrante de la part de ce pauvre propriétaire ! L'histoire ne dis pas tout ... Je ne pense pas que des passionnés d'avion n'ai rien fait pour trouver un autre terrain et surtout quand est-ce que le propriétaire les a prévenus ?? En tous cas il a rien fait dans les règles et en + c'est un vandale il mérite d'être exproprié en prison !

Les derniers commentaires

  • pigeon voyageur le 22.07.2015 22:59 Report dénoncer ce commentaire

    Ou est ce qu'on va,!, c'est désagreable d'avoir ces angins qui defilent au dessus de nos têtes, d'habiter pres d'un aeroport, c'est un vandalisme biologique;O)

  • jck le 22.07.2015 20:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un geste du paysan très cultuvé.

  • Filax le 22.07.2015 14:07 Report dénoncer ce commentaire

    @jul: Dernier délai premier juin, cela fait 5 mois! mais quand a-t-il labouré la terre? Après la mi juillet! Don 1mois et demi de plus!!

    • Henri Fredy le 22.07.2015 17:56 Report dénoncer ce commentaire

      En réalité, le délai imparti était de 3 (trois) mois. Annonce d'une adaptation du contrat de bail début de l'année, échec des négociations fin février, puis mars, avril et mai pour déménager. Décidément pas assez pour trouver un terrain et y reconstruire des hangars pour 30 machines, sans parler des démarches administratives nécessaires afin d'obtenir les autorisations. Dommage, c'était la seule base ulm au Luxembourg ...

  • Jul le 22.07.2015 12:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour moi Filax, sa fait 5 mois et non 6 mois...

  • Mister_pink le 22.07.2015 11:51 Report dénoncer ce commentaire

    Le cultivateur doit respecter la loi et ne pas se faire justice lui-même. Je ne comprends ceux qui applaudissent, drôle de moralité. Bienvenue au Luxembourg... @Henri Fredy. Je vous apporte tout mon soutien, je sais qu'ici, quand on est locataire (donc faible), on n'est pas grand chose. Bon, j'imagine que parmi vos pilotes vous devez avoir des amis influent, et c'est déterminant dans ce pays...