Au Luxembourg

15 mai 2018 11:42; Act: 15.05.2018 13:30 Print

La police a retiré 1 791 permis en 2017

LUXEMBOURG - L'année dernière, la police a effectué au total près de 40 000 contrôles le long des routes du Luxembourg. La plupart concernaient l'alcool et la vitesse.

storybild

Les tests d'alcoolémie sont les contrôles de police les plus fréquents le long des routes du Luxembourg.

Sur ce sujet
Une faute?

En 2017, la police grand-ducale a confisqué un total de 1 791 permis de conduire, dont 1 517 pour conduite en état d'ébriété. Soit un peu plus de cinq retraits par jour, dont quatre pour alcoolémie. Très loin derrière, les excès de vitesse ont causé 192 retraits de permis.

Les tests d'alcoolémie sont également à l'origine de la majorité des contrôles de police luxembourgeois. Sur un total de 39 081 contrôles routiers, 17 314 sont à classer dans cette catégorie. En second lieu viennent les contrôles de vitesse, dont un total de 10 087 ont été effectués. C'est presque 3 000 de moins que l'année précédente. La police explique ce déclin par l'installation de nouveaux radars fixes qui prennent le relais du travail des policiers.

Les ressources ainsi libérées sont utilisées dans d'autres domaines. En 2017, par exemple, il y a eu une augmentation significative du nombre de conducteurs surpris avec le téléphone au volant (2 713 contre 2 019 en 2016) et du nombre de contrôles des papiers de bord (7 605 en 2017 contre 5 787 en 2016).

(hej/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Joddy Mayer le 15.05.2018 12:59 Report dénoncer ce commentaire

    Pas de doute, nous somme un peuple d'alcooliques.

  • Philippe le 15.05.2018 12:05 Report dénoncer ce commentaire

    La vraie question reste: Combien roulent sans permis valable ?

  • Alainmg° le 15.05.2018 15:30 Report dénoncer ce commentaire

    Quand je pense qu' une personne du gouvernement a dit qu' i n'y a que 5 % d' alcooliques au Luxembourg. Elle ou lui devrait revoir ces chiffres à la hausse avec beaucoup de % en plus.

Les derniers commentaires

  • scg le 15.05.2018 19:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce n’est pas parce qu’on a pas de permis qu’on a pas une assurance valable dans la voiture.

  • MarcC le 15.05.2018 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alcool au volant certes, mais maintenant avec tous ces cyclistes c’est aussi alcool au guidon messieurs les policiers

  • dem11 le 15.05.2018 17:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    en 40 ans je n'est jamais été contrôlé au Luxembourg, part contre en France au moins 7 X par mois pour alcootest et 2 X pour les papier et sans compter les douane

  • Low le 15.05.2018 17:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ alaingm, je pense qu'il fait partie des 5% celui-ci !:)

  • Moi le 15.05.2018 16:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    en France pas vraie on ne peut pas rouler bouré je passe souvent à la frontière Mondorf côté français et j aie souvent souflé