Au Luxembourg

05 décembre 2017 09:15; Act: 06.12.2017 14:04 Print

La police envisage de s'équiper de caméras

LUXEMBOURG - Le ministre de la Sécurité intérieure, Étienne Schneider, envisage d'équiper les policiers de bodycams. Mais il faudra adapter la loi sur la protection des données.

storybild

Les agents de police pourraient être bientôt équipés de caméras pour filmer leurs interventions.

op Däitsch
Sur ce sujet

Et si, pour se protéger des rébellions, les agents de la police grand-ducale étaient équipés de caméras filmant leurs interventions? L'idée semble intéresser le ministre LSAP de la Sécurité intérieure, Étienne Schneider. «Une telle caméra aurait pour effet de désenvenimer la plupart des situations conflictuelles et d'améliorer le cas échéant la sécurité des agents dans le cadre de leurs missions journalières», explique le ministre aux députés DP, Claude Lamberty et Max Hahn, qui l'interrogeaient sur les agressions subies par les membres de la police grand-ducale.

De 2007 à 2016, 453 policiers ont ainsi été blessés lors de rébellions pendant les interventions, dont 33 en 2016. Parmi eux, 81 ont subi des incapacités de travail de plus de 3 jours, dont 7 l'année dernière. «Les parties du corps blessées lors de ces rebellions sont en premier lieu les mains et les bras, ensuite les jambes et le visage et en dernière position, le thorax et le dos», précise le ministre.

Pas de taser envisagé

Pour les aider à se défendre, les députés évoquaient le taser, ou pistolet à impulsion électrique. «L'Unité spéciale de la police (USP) dispose depuis longtemps» d'une telle arme de défense, explique le ministre. Mais, au-delà de l'USP, «la police grand-ducale n'a, à l'heure actuelle, pas l'intention d'équiper ses agents de ce moyen» car «il faut faire un choix dans l'équipement de base d'un agent de police afin d'éviter un éventuel suréquipement dans le travail quotidien».

Reste donc la bodycam. «La police grand-ducale s'est informée auprès des polices des pays voisins et les résultats de leurs projets ont montré le caractère dissuasif de la bodycam». Mais, «la situation légale en matière de protection des données au Luxembourg interdit l'utilisation d'une telle caméra. Enregistrer des images avec du son pose des problèmes légaux», explique Étienne Schneider. Qui indique qu'une «adaptation légale est actuellement à l'étude» pour permettre «la mise en œuvre, sous certaines conditions, de telles techniques».

(Jérôme Wiss/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Win-win le 05.12.2017 10:04 Report dénoncer ce commentaire

    ça sera une bonne chose pour les policiers et pour nous. ça évitera des abus des deux côtés.

  • Peuple le 05.12.2017 13:27 Report dénoncer ce commentaire

    Si cela se produirait je ne serais pas contre car cela aiderait les policiers a prouver et mieux documenter les cas rencontrés quotidiennement, cependant a ce jour, le materiel audio/visuel ne peut pas être utilisé comme preuve au tribunal, si dorénavant les policiers le peuvent , nous le peuple devrions avoir les mêmes droits!

  • J'aime pas ça... le 05.12.2017 09:58 Report dénoncer ce commentaire

    Cela serait une bonne chose.en espérant que cela réduira également les violences policières envers les civils avec des preuves concrètes afin de pouvoir se défendre devant un tribunal!!!

Les derniers commentaires

  • luxo le 06.12.2017 07:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mettons aussi des caméras à chaque coin de rue

  • Jempi Drucker le 06.12.2017 06:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Enfin..

  • pat64 le 05.12.2017 18:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cela contrôlera les abus de pouvoirs la part de la police. En effet la Gendarmerie était bien plus professionnelle sinon polie et professionnelle

    • @Pat64 le 05.12.2017 22:53 Report dénoncer ce commentaire

      Vous pourriez un peu développer ?

  • Bonne idée ! le 05.12.2017 17:17 Report dénoncer ce commentaire

    Ca évitera aux casseurs, dealeurs etc de faire appel contre la police comme ça arrive souvent Je ne vois pas où est le problème de filmer une scène d'intervention de la police car si c'est le cas ça sent mauvais. Déjà quelqu'un qui fait le mal ne devrait plus avoir de droits.

  • Commissaire Moulin le 05.12.2017 15:50 Report dénoncer ce commentaire

    ils vont nous demander notre accord pour nous filmer ?

    • perruque_de_trump le 05.12.2017 17:31 Report dénoncer ce commentaire

      Non, mais je pense que le gouvernement prévoira (en tout cas j'espère) la possibilité aux citoyens de faire effacer les enregistrement une fois une affaire close.

    • NDR Lux le 06.12.2017 07:45 Report dénoncer ce commentaire

      Quand on tient un tel raisonnement, c'est qu'on n'est pas tout à fait 'clean' dans ses comportements. Quand je suis arrivé en 1988 à Luxembourg, il faisait encore bon vivre et on circulait en ville sans appréhension. Les choses ont changé, et à condition que la police en fasse un usage réservé, je préconise l'usage généralisé des caméras. Celles-ci peuvent aussi constituer des éléments de preuves a posteriori dans des affaires connexes (vols, délinquance, agressions, etc) pour démasquer des coupables. Le citoyen honnête ne devrait pas s'en émouvoir.