Enseignement secondaire

15 décembre 2011 07:09; Act: 15.12.2011 10:55 Print

La réforme scolaire reste en débat

LUXEMBOURG - Mercredi, la ministre de l'Éducation nationale, Mady Delvaux-Stehres (LSAP), a annoncé son intention de continuer le dialogue sur la réforme du secondaire jusqu'en avril 2012.

storybild

Le système des notes sera maintenu dans le secondaire. (editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Enseignants, comité des parents et élèves: «Nous allons tenir compte des avis de toutes les parties concernées».

Elle estime en outre que la réforme est une plus-value par rapport au système d'éducation actuel. «Les élèves auront la possibilité d'élargir le choix des matières. Aujourd'hui, par exemple, la section C des sciences se concentre sur l'enseignement de la chimie, de la physique et de la biologie. Le nouveau système permet de combiner physique, mathématiques et économie. Les compétences des élèves seront alors mieux adaptées aux exigences».

La formation continue obligatoire aidera, juge la ministre, les enseignants à se familiariser avec les exigences du nouveau système.

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Robin des Bois le 15.12.2011 09:12 Report dénoncer ce commentaire

    Ces deux dernières années j’ai constaté que les professeurs sont un tout petit peu plus professionnels dans l’accompagnement des enfants (c’est loin du satisfaisant), surtout quand les parents s’en mêlent. Certes ce n’est pas le top mais il y a progrès et cela grâce à la ministre. C’est vrai que le nouveau système n’est pas parfait, mais si tout le monde construisait un peu au lieu de toujours

  • Aris le 15.12.2011 12:10 Report dénoncer ce commentaire

    ou bien se débattre. Donc la réforme est mise dans une arène pour se débattre et si elle perd nous allons pointer du pouce vers le haut (la vie) ou vers la bas (la mort). Le problème est avec qui se battre. Les profs n'étant pas reprsésentatifs il ne reste que Junker, Frieden ou même Reding...mais ils sont tous dans la même école de gladiateurs que Madame..alors personne...dommage pas de débat !

  • Robin de l'Ecole le 15.12.2011 14:34 Report dénoncer ce commentaire

    Je dois avouer que je me fais des soucis avec les enfant(s) qui ont des parents à la Robin des Bois!!! .....un tout petit peu plus professionnels...petit peu plus........en langue française c'est zéro!!! C'est loin du satisfaisant .....dans la langue française, c'est exact!!! Surtout quand les parents s'en mêlent! Bravo, enfin un petit geste pour l'avenir de votre enfant. Ce n'est pas le Top, mais

Les derniers commentaires

  • Robin de l'Ecole le 15.12.2011 14:34 Report dénoncer ce commentaire

    Je dois avouer que je me fais des soucis avec les enfant(s) qui ont des parents à la Robin des Bois!!! .....un tout petit peu plus professionnels...petit peu plus........en langue française c'est zéro!!! C'est loin du satisfaisant .....dans la langue française, c'est exact!!! Surtout quand les parents s'en mêlent! Bravo, enfin un petit geste pour l'avenir de votre enfant. Ce n'est pas le Top, mais

    • Robin des bois le 09.01.2012 12:10 Report dénoncer ce commentaire

      Qui êtes vous pour me juger et m’attaquer personnellement Vous ai-je blessé dans certaines vérités onnaissez-vous mon parcours Je sors de ce système que vous admirez tellement et contrairement à vous probablement je m’en suis sortie toute seule et me clame autodidacte. Pouvez-vous en faire autant PS : au fait je me fais « des soucis » ….en langue française « ’est zéro ».J’espère que

  • Aris le 15.12.2011 12:10 Report dénoncer ce commentaire

    ou bien se débattre. Donc la réforme est mise dans une arène pour se débattre et si elle perd nous allons pointer du pouce vers le haut (la vie) ou vers la bas (la mort). Le problème est avec qui se battre. Les profs n'étant pas reprsésentatifs il ne reste que Junker, Frieden ou même Reding...mais ils sont tous dans la même école de gladiateurs que Madame..alors personne...dommage pas de débat !

  • Robin des Bois le 15.12.2011 09:12 Report dénoncer ce commentaire

    Ces deux dernières années j’ai constaté que les professeurs sont un tout petit peu plus professionnels dans l’accompagnement des enfants (c’est loin du satisfaisant), surtout quand les parents s’en mêlent. Certes ce n’est pas le top mais il y a progrès et cela grâce à la ministre. C’est vrai que le nouveau système n’est pas parfait, mais si tout le monde construisait un peu au lieu de toujours