Pétition

30 juin 2016 07:30; Act: 30.06.2016 10:14 Print

La taxe tampon réclamée au Luxembourg aussi

LUXEMBOURG - Le Planning familial Luxembourg veut que les protections hygiéniques féminines bénéficient d'un taux de TVA super réduit.

storybild

Le Planning luxembourgeois s’est inspiré des débats en France, où la TVA a baissé, et en Belgique. (photo: AFP)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

«Les produits d’hygiène féminins sont taxés comme des produits de luxe alors que toutes les femmes en ont besoin de 12 à 55 ans», tempête Ainhoa Achutegui, la présidente du conseil d’administration du Planning familial luxembourgeois. Celui-ci réclame, via une pétition sur le site web de la Chambre des députés, que les tampons, serviettes hygiéniques et autres coupes menstruelles, taxées à 17%, bénéficient du taux super réduit de 3% appliqué aux produits de première nécessité.

«Pourquoi ce dont toutes les femmes ont besoin une bonne partie de leur vie n’y ont-elles pas droit?», s’insurge la présidente. La liste des produits auxquels le taux super réduit est appliqué comprend les produits alimentaires (hors alcools), y compris des sodas ou des sucreries pas forcément très bons pour la santé. Les produits alimentaires pour animaux, les vêtements pour enfants ou encore les livres sont aussi taxés à 3%. Si les produits d’hygiène féminins représentent «un budget de 5 à 7 euros par mois», c’est «une question de principe», pour Ainhoa Achutegui.

«Mais c’est aussi pour les femmes qui ont peu de moyens. Cela devient cher à la longue. Il faut payer chaque mois, pendant plus de 40 ans». Interrogé sur la question, le porte-parole du ministère des Finances, Bob Kieffer, préfère ne pas s’avancer. «Nous ne souhaitons pas anticiper le résultat de la pétition ni la discussion qui suivra, le cas échéant, à la Chambre des députés», indique-t-il.

(Jérôme Wiss/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • inem le 30.06.2016 09:57 Report dénoncer ce commentaire

    On oublie trop souvent les personnes âgées qui doivent se protéger en permanence et cela coûte plus cher que les tampons.

  • Poco Loco le 30.06.2016 12:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pour les Messieurs rien, comme d'habitude non?

  • La barbe le 30.06.2016 09:43 Report dénoncer ce commentaire

    Très bien mais alors même régime fiscal sur les rasoirs, crèmes et mousses à raser et after-shave's. C'est cela, l'égalité hommes - femmes, non?

Les derniers commentaires

  • kirchberg le 01.07.2016 05:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    TVA seule fiscalité juste! Si ça ne vous convient pas vous ne consommez pas.

  • Toni le 01.07.2016 02:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je pense qu'il faut bien financer le tampon .... Comme dans la pub: Avec le tampon on peut : Nager, faire du cheval ,velo etc... Messieurs soyez sympas.

  • tanpis le 01.07.2016 00:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    rasoir une lame, rasoir 5 lames pour les hommes même combat. la barbe reste incompatible avec certains emplois. Si certains n'ont pas besoin de travailler ou de se raser pour sauvegarder leur emploi pour d'autres le taux super réduit n'est pas un luxe!

  • shooter le 30.06.2016 23:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ha les joyeuses moules. Elles feraient bien de ne plus l'utiliser le tampon vu les pesticides et herbicides que l'on y retrouve. il existe un traitement qui permet à la femme de ne pas avoir de règles. mais bon. entre un sac gucci et une boîte de tampons. ...

    • Locke le 01.07.2016 09:44 Report dénoncer ce commentaire

      Mais c'est formidable, ce que vous nous dites là... Et si élégant...

  • Roger le 30.06.2016 22:21 Report dénoncer ce commentaire

    J'aimerais bien avoir une taxe spéciale rasoir aussi... Ca coute la peau des fesses ces trucs