Décès de Camille Gira

17 mai 2018 09:20; Act: 17.05.2018 14:53 Print

Le Luxembourg en deuil, les hommages affluent

LUXEMBOURG - L'émotion est grande, jeudi, au lendemain du décès subit du secrétaire d'État au Développement durable et aux Infrastructures.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

La vie politique luxembourgeoise est entrée mercredi soir dans une période de deuil et le monde politique s'arrête momentanément de tourner, après la mort, mercredi, du secrétaire d'État, Camille Gira. Ainsi, ses compagnons de parti chez Déi Gréng, Carole Dieschbourg, ministre de l'Environnement, et François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures, qui a fait part de son «énorme tristesse», ont annulé des conférences de presse prévues ces jeudi et vendredi.

C'est également ce qu'ont fait les ministres LSAP des Sports, Romain Schneider, et de la Santé, Lydia Mutsch, qui devaient rencontrer la presse, vendredi. Le gouvernement a d’ailleurs communiqué ce jeudi matin, pour dire qu'il «est en deuil» et invite «les bâtiments et édifices publics à mettre leur drapeau en berne», jusqu'à samedi.

À la Chambre des députés, devant laquelle les drapeaux ont déjà été mis en berne, deux réunions de commissions parlementaires qui devaient avoir lieu jeudi ont été annulées. Et pendant ce temps, l'émotion reste présente sur les réseaux sociaux. Chez Déi Gréng, le parti de toujours de Camille Gira, mais ailleurs aussi. Ainsi, le CSV dit «partager le chagrin» de la famille de Camille Gira, dont «l'engagement reste inoubliable. Sa personnalité nous manquera».

Le LSAP, lui, fait part de sa «consternation» et de sa «grande tristesse», après le décès d'un «homme politique et citoyen compétent, engagé, jovial et proche des gens». Même au-delà des frontières luxembourgeoises, le ministre wallon délégué à la Grande Région, René Collin, estime que «le Luxembourg perd un homme d'État engagé, créatif et novateur».

De son côté, le Grand-Duc et la Grande-Duchesse, «profondément bouleversés», ont adressé un télégramme à l'épouse de Camille Gira, «homme de conviction, de droiture et d'engagement».

(JW/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Unicorn le 17.05.2018 10:05 Report dénoncer ce commentaire

    Un homme très compétent, volontaire, qui ajoutait à la parole des actions cohérentes, donc un homme droit, passionné, une des rares figures que je respecte pour avoir dans son rayon d'action su réaliser des changements pour la qualité de vie des gens. Mais il faut aussi se demander pourquoi, avec de telles qualités, (qui font peut-être peur en politique) il a été tenu à jouer les seconds rôles.

  • lynn le 17.05.2018 11:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un grand vide c'est instauré depuis ton départ. La nuit n'a pas apaisé notre peine. Nos discutions et nos fous rires en soirée vont nous manquer. Le devant de la scène n'était pas ton objectif premier. Nous ne partagions pas la même famille politique et parfois ça "chauffait" gentiment mais l'amitié c'est aussi ça. Notre amitié est éternelle. Adieu Mon Ami. Veille sur nous de là haut.

  • Luck Luke le 17.05.2018 11:14 Report dénoncer ce commentaire

    Un malaise et paf... On est peu de chose quand même... toutes mes condoléances à sa famille.

Les derniers commentaires

  • dieux le 18.05.2018 17:12 Report dénoncer ce commentaire

    Merci a tous pour vos soutiens.

  • Georges Sandouski le 18.05.2018 13:49 Report dénoncer ce commentaire

    Ce sont les meilleurs qui partent les premiers.

  • Mohamed le 18.05.2018 12:50 Report dénoncer ce commentaire

    Il a joué dans quel film dernièrement ?

  • retrig le 18.05.2018 09:24 Report dénoncer ce commentaire

    La mort d'une personne est toujours triste et mérite d'être traité avec le respect. Mais pourquoi d'un coup tout ce que touchait ou faisait le décédé de son vivant devient de l'or en barre? C'est limite indécent.

  • C'est vrai ou pas? le 17.05.2018 21:31 Report dénoncer ce commentaire

    Une mort surtout à cet âge est toujours triste. La mort d'un ouvrier tombé d'un échafaudage ne déclenche pas le même intérêt....pourquoi?