Classement

20 mars 2017 09:09; Act: 20.03.2017 09:40 Print

Le Luxembourg, 18e pays le plus heureux du monde

LUXEMBOURG - Le Grand-Duché occupe la 18e place du World Happiness Report 2017, lancé par les Nations unies. La Norvège est en tête.

storybild

Le Grand-Duché se distingue notamment par son niveau de vie et la liberté qu'ont ses habitants au moment de faire des choix de vie.

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

La Norvège détrône le Danemark comme «pays le plus heureux du monde» dans le World Happiness Report 2017 du Réseau des solutions pour le développement durable (SDSN). Ce programme mondial a été lancé par les Nations unies en 2012. Le Danemark et l'Islande complètent le podium, puis viennent dans l'ordre la Suisse, la Finlande, les Pays-Bas, le Canada, la Nouvelle-Zélande, l'Australie et la Suède.

Le Luxembourg, qui était 20e en 2016, est cette fois 18e (juste derrière l'Allemagne et la Belgique) de ce classement qui a étudié 155 pays en fonction de six facteurs: produit intérieur brut (PIB) par habitant, espérance de vie en bonne santé, liberté, générosité, aide sociale et perception de la corruption dans le gouvernement ou les affaires. Le Grand-Duché se distingue notamment par son niveau de vie et la liberté qu'ont ses habitants au moment de faire des choix de vie. L'aspect «générosité» est en revanche moins un atout selon l'étude...

Degré de confiance

«Les pays heureux sont ceux qui jouissent d'un équilibre sain entre la prospérité, mesurée de manière conventionnelle, et le capital social, qui signifie un degré de confiance élevé dans une société, des inégalités faibles et la confiance dans le gouvernement», explique Jeffrey Sachs, directeur du SDSN et conseiller spécial du secrétaire général de l'ONU.

La France se classe 31e, l'Italie 48e et le Portugal 89e. La queue du peloton est formée de pays d'Afrique sub-saharienne, Soudan du Sud, Liberia, Guinée, Togo, Rwanda, Tanzanie, Burundi et République centrafricaine, qui ferme la marche. S'y ajoutent la Syrie et le Yémen, dévastés par la guerre. L'objectif de ce cinquième rapport annuel est de fournir un outil supplémentaire aux gouvernements, aux milieux d'affaires et à la société civile pour améliorer le bien-être de leurs pays.

(NC/L'essentiel/ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Constat le 20.03.2017 09:27 Report dénoncer ce commentaire

    Classement Top 7. Plus il fait froid, plus les gens sont heureux, sauf moi...

  • SondageDeLux le 20.03.2017 09:29 Report dénoncer ce commentaire

    très sérieusement comment sont fait ces classements ? "bonjour, c'est pour un sondage!" "non merci, pas besoin, au revoir" "bon, bah il est pas content le monsieur... décidément, ils sont malheureux les gens de ce pays!" Je pense qu'on est pas si loin de la réalité ;)

  • Globetrottel le 20.03.2017 14:49 Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg "offre" du travail aux gens de la Grande Région et aux résidents. C'est bien. Mais on vit aussi très bien ailleurs dans le monde. Et il y a des endroits où les gens sont pauvres, mais bien plus souriants qu'ici. A méditer.

Les derniers commentaires

  • dieux le 21.03.2017 17:08 Report dénoncer ce commentaire

    C'est jean claude qui me la dit mdrrrr

  • dieux le 21.03.2017 15:47 Report dénoncer ce commentaire

    Le but c'est d'être heureux dans sa tête et bien dans ses jambes et dans son corps. Ne vous focalisez pas sur ce sujet, qui je cite est un bon article mais triste je répète soyez heureux dans votre vie et la vie vous le rendra.amen

  • Jean le 21.03.2017 14:38 Report dénoncer ce commentaire

    En fait, je m'en fous de cette étude. J'aime habiter dans mon pays et il m'offre beaucoup d'avantages et d'opportunités, pas seulement au niveau financier mais à beaucoup de niveaux. Je ne changerai jamais mon pays pour aucun autre ni voudrais habiter autre part...voilà. Désolé pour ceux qui ne peuvent pas dire la même chose de leur pays...

  • Mouhais le 21.03.2017 12:35 Report dénoncer ce commentaire

    "Heureux les simples d'esprit"... Comprenne qui pourra ;-P

  • Karl le 21.03.2017 08:31 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien la preuve qu'on peut se passer de la culture et être heureux