Nouvel OGM

11 février 2014 17:44; Act: 12.02.2014 14:32 Print

Le Luxembourg pourrait interdire le maïs TC1507

LUXEMBOURG - Le Grand-Duché décidera mercredi s'il permet ou non la culture de l'OGM sur son sol, quelques heures après son autorisation par l'Union européenne.

storybild

19 des 28 États de l'UE ont voté mardi l'interdiction du maïs TC1507, ce qui est insuffisant pour obtenir une majorité qualifiée. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Le Luxembourg annoncera mercredi s'il autorise ou non la culture du maïs transgénique TC1507» sur son territoire, a indiqué mardi la ministre de l'Environnement (Déi Gréng) Carole Dieschbourg. Malgré l'absence de majorité européenne, plus tôt dans l'après-midi, pour bloquer le nouvel OGM, un pays peut en effet l'interdire sur son sol s'il avance un argument scientifique valable, par exemple une menace pour la santé publique ou un risque pour une espèce animale.

Or, le Luxembourg s'est toujours positionné contre l'usage de cet OGM. Carole Dieschbourg s'est d'ailleurs réjoui que «19 États membres aient voté en faveur de l'interdiction de la culture du maïs TC1507». De plus, le programme de la coalition prévoit que «le gouvernement continuera à défendre sa position critique face aux OGM aussi bien au Luxembourg qu’aux niveaux européen et international».

Mardi, les États membres ne sont pas parvenus à réunir une majorité pour la bloquer, a annoncé la Commission européenne. «Il n'y a pas de majorité qualifiée» contre cette autorisation de culture, a annoncé la présidence grecque de l'UE, à l'issue d'un débat public entre les ministres des Affaires européennes à Bruxelles. «La règle veut que si le Conseil (des États) ne prend pas de décision, la Commission européenne devra approuver la culture dans les prochaines 24 heures», a expliqué le service juridique du Conseil.

(L'essentiel avec AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Coeur révélateur le 11.02.2014 22:49 Report dénoncer ce commentaire

    Venez voir la démocratie made in Europe par la Commission européenne de Viviane Reding, que veut présider notre Juncker. Il ne s'agit plus de voter pour autoriser une loi, mais de voter pour empêcher les lois d'une dictature. Comme si un innocent devait prouver son innocence devant la justice en prouvant la culpabilité d'un autre. C'est aberrant, ce nouveau langage de démocratie inversée, qui s'implantera un jour où l'autre dans nos codes de loi.

  • rétri-butons le 11.02.2014 18:36 Report dénoncer ce commentaire

    ça serait quand-même bien d'en être sûr, que la commission ne parvienne pas à obtenir une majorité est déjà un scandale à l'état pur. si la culture devait être banie, resterait à banir l'importation des ogm's car c'est tout à fait légal... si peu réglementé et surtout vérifié... je vous parle en connaissance de cause ayant mes pieds et mains liés et cela du au texte de loi actuel. Comprenne qui pourra.

  • Bock le 11.02.2014 19:07 Report dénoncer ce commentaire

    Les autres états membres nous opposent la finance pratiquée, mais eux écartent bien les fesses devant les OGM (et tous les risques sanitaires que cela peut engendrer...) et oui si ces beaux pays au lieu de tirer sur le voisin qui réussi s'en inspiré...

Les derniers commentaires

  • Coeur révélateur le 11.02.2014 22:49 Report dénoncer ce commentaire

    Venez voir la démocratie made in Europe par la Commission européenne de Viviane Reding, que veut présider notre Juncker. Il ne s'agit plus de voter pour autoriser une loi, mais de voter pour empêcher les lois d'une dictature. Comme si un innocent devait prouver son innocence devant la justice en prouvant la culpabilité d'un autre. C'est aberrant, ce nouveau langage de démocratie inversée, qui s'implantera un jour où l'autre dans nos codes de loi.

  • Sigefroid le 11.02.2014 22:19 Report dénoncer ce commentaire

    "De plus, le programme de la coalition prévoit que... " Le plus dangereux est là! En peu de temps on apprécie ce que vaut cette coalition illégitime et son programme fantôme. Quant à cette Commission européenne, les lobbies et leurs chèques les auront vite convaincue! "La règle veut..."! Qui a défini cette règle? Et si ça passe, comme à l'habitude, nos "députés" agréeront comme un seul homme au nom de leur solidarité UE! Et ce ne sera pas le premier exemple de leur totale servitude, image de politiciens inutiles! Ils se rabattront sur notre poids, nos clopes ou notre "Drep"! Grandes ambitions!

  • Didishka le 11.02.2014 20:54 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut interdire cette m****! Aucune étude indépendante n'a jamais prouvé l'innocuité de ce type de produit! La plus extreme prudence est de mise! La nature ne suffit donc pas?

  • Bock le 11.02.2014 19:07 Report dénoncer ce commentaire

    Les autres états membres nous opposent la finance pratiquée, mais eux écartent bien les fesses devant les OGM (et tous les risques sanitaires que cela peut engendrer...) et oui si ces beaux pays au lieu de tirer sur le voisin qui réussi s'en inspiré...

  • clemence le 11.02.2014 18:51 Report dénoncer ce commentaire

    A l'heure de l'écologie il ne serait pas superflu d'interdire cet OGM nuisible à la santé des individus et certainement aussi aux terres cultivées. J'espère que l'état luxembourgeois va se battre pour obtenir gain de cause.