Accident ferroviaire

14 février 2017 14:10; Act: 14.02.2017 18:23 Print

Le train de voyageurs a franchi un signal d'arrêt

DUDELANGE – Quelques heures après le spectaculaire accident de train, les CFL ont indiqué que le train de passagers n'avait pas respecté un signal d'arrêt.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

«Les CFL informent que les enregistrements du système de gestion du trafic montrent que le train voyageurs à destination de Thionville, impliqué dans l’accident, a franchi un signal d’arrêt», ont indiqué les CFL dans un communiqué. «Les causes du dépassement restent à être confirmées par l’enquête en cours».

Un communiqué envoyé à la presse, 2h après la conférence de presse donnée par le gouvernement qui n'avait pas voulu s’avancer sur les causes de l’accident de train, qui a fait au moins un mort mardi matin. «Il est encore beaucoup trop tôt pour s’avancer sur les causes de ce drame», avait insisté François Bausch, ministre (Déi Gréng) des Infrastructures. Il préférait attendre les conclusions des différentes enquêtes menées.

Un réseau «en état»

Les deux trains, qui circulaient chacun dans un sens entre Thionville et Bettembourg, sont entrés en collision, sans qu’aucune alarme ne soit déclenchée. «Le personnel peut actionner manuellement une sorte d’alerte, pour prévenir d’un incident. Cela n’a pas été fait, mais nous ne savons pas pourquoi». François Bausch a préféré saluer la bonne réaction de l’accompagnatrice du train de voyageurs, qui a bien aidé les secouristes une fois qu’ils sont arrivés sur place.

La vitesse des trains est théoriquement limitée à 60 km/h sur ce tronçon. Mais la vitesse effective des trains n’est pas encore connue, «rien n’indique pour le moment qu’elle était trop élevée au moment de la collision», a repris le ministre. Quant au réseau ferroviaire, «il est en état». Régulièrement révisé, il a été mis aux normes européennes ECTS en octobre. Les services européens doivent encore procéder à l’homologation, qui devrait intervenir courant 2017.

François Bausch a donné quelques précisions sur les circonstances de l'accident:

Le ministre de l'Intérieur, Dan Kersch, a donné des détails sur les opérations de secours mises en place après la collision:

(Joseph Gaulier/L'essentiel)