Au Luxembourg

16 mars 2018 16:47; Act: 16.03.2018 18:22 Print

Le contournement de Bascharage enfin validé

LUXEMBOURG - Le gouvernement a approuvé ce vendredi plusieurs aménagements, dont le contournement de Bascharage et l'échangeur Dudelange-Burange sur l'A13.

storybild

Les travaux de réaménagement de l'échangeur Dudelange/Burange ont déjà commencé. (photo: Editpress/Julien Garroy)

Sur ce sujet

Le gouvernement a validé ce vendredi, le projet de loi concernant le contournement routier de Bascharage. Ce vaste chantier consistera à construire une route de 4,2 km entre la N5 et l'A13 pour délester le centre de Bascharage. La commune est en effet saturée, avec jusqu'à 19 000 véhicules par jour sur l'avenue de Luxembourg, et des prévisions grimpant jusqu'à 22 500 d'ici 2020. Le budget prévisionnel de l'infrastructure a été chiffré à environ 45 millions d'euros.

Les ministres réunis en conseil ont également donné leur accord pour le réaménagement de l’échangeur Dudelange-Burange, situé sur l’autoroute A13. L'objectif est d'adapter le site au développement des nouvelles zones d'activités que sont la plate-forme multimodale des CFL et le Laboratoire national de santé (LNS), qui génèrent un trafic important. D’ici 2020, un rond-point avec plusieurs bretelles doit remplacer l'actuel carrefour entre l’A13 et la N31. Son coût pour le Fonds des routes: 39,5 millions d’euros.

Enfin, le conseil de gouvernement a validé la réalisation du pôle d’échange Howald (train-bus-tram) et le réaménagement de la rue des Scillas. Le projet de loi englobe également la construction de l’assise pour l’arrivée ultérieure du tram entre le pôle d’échange Bonnevoie et le Ban de Gasperich.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Calogero le 16.03.2018 22:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    très mauvaise nouvelle,le dernier bois va être détruit! et les verts defenseurs de la nature ils sont ou?

  • Et le cerveau ça va? le 17.03.2018 06:32 Report dénoncer ce commentaire

    Du grand n'importe quoi. D'abord on laisse s'installer des bâtiments le long d'une route nationale sur quatre km. Et ensuite on pleure du traffic insupportable! Alors maintenant on dévaste des hectares de terre ( qu'on pourrait utiliser pour faire de belles cités a bâtir loin du trafic) pour faire un route qui ne resoudra rien sinon apporter les voitures plus vite dans le prochain bouchon.. Quel gâchis!! Qu'ils construisent plutôt un grand Parking a Rodange pour que les gens prennent le train (100x moins cher)!

  • manu le 16.03.2018 21:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c est pour l 'année prochaine

Les derniers commentaires

  • kelkel le 18.03.2018 01:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Donc les ponts et chaussées reçoivent le financement de l’assise du tram après que le tram ait reçu son financement pour les extensions. Je n’ose imaginer le glissement des délais maintenant...

  • bibipeyeah le 17.03.2018 19:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu’il règle déjà le problème du passage à niveau de Dippach! Du grand n’importe quoi aux ponts et chaussées!

  • Luxo le 17.03.2018 18:35 Report dénoncer ce commentaire

    Merci! Enfin! Vivement que cette route soit terminée. Dommage pour le temps perdu, à cause du Bourgmestre de la commune voisine qui n'est pas concerné par les nuissances des 19000 véhicules journaliers. Merci pour les habitants de Bascharage, Merci, pour les milliers de frontaliers qui passent sur cette route. A tous ceux qui sont contre, prenez votre vélo et n'empruntez jamais cette route. Ne perdons plus de temps pour contourner aussi Dippach...

    • Autsch le 17.03.2018 22:53 Report dénoncer ce commentaire

      Ca ne fait pas trop mal j'espère!

  • belart le 17.03.2018 15:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Super c'est encore un poumon vert qu'on détruit. Encore plus de véhicules qui vont atterrir à la collectrice comme si elle était déjà pas assez engorgé. C'est la rue d'esch qui traverse Sanem qui va devenir une autoroute par après mais bien sûr ses politiciens habitent loin de ses routes.

  • Non mais le 17.03.2018 13:17 Report dénoncer ce commentaire

    Les élus actuels de Dippach ne veulent pas du contournement un mouvement citoyen c'était présenté aux élections mais malheureusement avec deux sièges pas de moyen de pression. La sécurité sur cette route est aussi importante que la pollution! Mais les élus préfèrent le vélo ce qui est beaucoup plus efficace surtout pour les camions et les nombreux frontaliers qui transitent dans la commune