Recours rejeté

26 janvier 2018 10:07; Act: 26.01.2018 11:06 Print

Le contournement de Bascharage se prépare

BASCHARAGE - Un recours de la commune de Sanem contre le contournement de Bascharage a été rejeté par le tribunal administratif de Luxembourg. La loi pour la route se prépare.

storybild

Près de 20 000 véhicules passent chaque jour par l'avenue de Luxembourg, à Bascharage. (photo: Editpress/Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

Le tribunal administratif de Luxembourg s'est déclaré incompétent pour juger le recours en annulation de la commune de Sanem contre le contournement de Bascharage, indique le Wort. Sanem avait introduit un recours contre le tracé choisi, qui passe, en partie, sur son territoire communal.

Le projet peut donc continuer à avancer. Un projet de loi est en cours de préparation au sein du ministère des Infrastructures, ont indiqué les Ponts et Chaussées à L'essentiel, et il pourrait être adopté avant les élections législatives d'octobre prochain. Il porte sur la construction d'une route de 4,2 km entre la N5 et l'A13 pour délester le centre de Bascharage.

La ville est en effet saturée, avec jusqu'à 19 000 véhicules par jour sur l'avenue de Luxembourg. Sans contournement, ce chiffre passerait à 22 500 d'ici 2020. La construction coûterait de 40 à 45 millions d'euros. Des mesures de compensation environnementale s'y ajoutent, le tracé passant notamment par le massif forestier Bobesch. Le gouvernement avait opté pour ce tracé en juillet 2016, parmi différentes options.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • anne le 26.01.2018 12:27 Report dénoncer ce commentaire

    yesss dans 30 ans ce sera fait:))))

  • Nomi le 26.01.2018 11:42 Report dénoncer ce commentaire

    Faudrait aussi penser à mettre la traversée de Pétange en 2 x 2 voies jusqu'à Longwy !!!!

  • agence le 26.01.2018 11:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Yes enfin!

Les derniers commentaires

  • ..!!.. le 27.01.2018 13:43 Report dénoncer ce commentaire

    A quand un contournement pour Sanem?

  • Serge le 27.01.2018 11:03 Report dénoncer ce commentaire

    Contournement de Bascharage au Nord, la prison à l'est et la collectrice à l'Ouest. Nous avons presque enfermé Sanem. Est que quelqu'un a une idée comment on pourrait l'enfermer au Sud?

  • Béicht le 27.01.2018 08:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    que vont devenir les nombreux animaux (biches sangliers renards etc)à qui on va détruire leur forêt ?

  • A Bas Charage le 26.01.2018 20:42 Report dénoncer ce commentaire

    En même temps il faudrait aussi déplacer les centres commerciaux dans une autre ville. Il y a aussi quelques stations d'essence, si vous ne les fermez pas le contournement de servira à rien!

  • Alff le 26.01.2018 18:40 Report dénoncer ce commentaire

    Comme la voie lactée XX34F5 était toujours bouchée on a décidé de faire un contournement via XZF334HW2. En fait le contournement idéal. Une seule planète gênait: la Terre. Aussi a-t-on décidé de la faire exploser. Peng! Depuis la circulation est super, plus de bouchons!