Consommation de marijuana

01 août 2014 15:01; Act: 04.08.2014 11:28 Print

Le débat sur la légalisation gêne le gouvernement

LUXEMBOURG - Les politiques de répression stricte contre la drogue ont échoué, reconnaît vendredi Félix Braz, ministre de la Justice. Mais la question d'une légalisation n'est pas à l'ordre du jour.

storybild

Pour Félix Braz, ministre de la Justice (Déi Gréng), la question de la légalisation doit être traitée en collaboration avec le ministère de la Santé. (photo: Editpress)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

La proposition des Jonk Démokraten, les jeunes du DP, de légaliser la consommation de la marijuana fait couler beaucoup d'encre depuis jeudi. De la page Facebook de L'essentiel aux membres du gouvernement, l'épineuse question se retrouve sur toutes les lèvres. Félix Braz, ministre de la Justice (Déi Gréng), a lui suivi le débat avec scepticisme.

Sondage
Que pensez-vous de la légalisation du cannabis?

«La discussion autour d'une légalisation du cannabis est actuellement menée de manière totalement erronée», assure le ministre, vendredi, à la sortie du Conseil de gouvernement auprès de L’essentiel. Nous devons d'abord prendre en compte les aspects sanitaires de cette consommation». En clair, ce dossier doit être traité en partenariat avec le ministère de la Santé. Et le ministre d'indiquer qu'il s'était «déjà entretenu plusieurs fois sur ce sujet» avec Lydia Mutsch (LSAP).

«Le nombre de consommateurs et la criminalité sont en hausse»

Pour Félix Braz, «il est important que nous nous informions correctement sur les risques de cette drogue, que nous appliquions des mesures de prévention et que nous fournissions des offres thérapeutiques appropriées. Alors seulement nous pourrons parler d'une possible légalisation». Une position officielle en décalage avec celle de son parti qui demande depuis longtemps la fin des sanctions contre les consommateurs. «Sur cette question, pour moi, seul compte l'accord de coalition», martèle-t-il. Sauf que le document ne mentionne pas le sujet…

Une ambiguïté qui vient s'ajouter au fait que le ministre de la Justice reconnaît que les politiques répressives jusqu'à présent mises en place n'ont pas nécessairement apporté les succès attendus. «Nous constatons que le nombre de consommateurs et la criminalité sont en hausse. Nous allons examiner le cadre juridique actuel avec précision, mais c'est d’abord au ministre de la Santé de se pencher sur cette question avant de penser à un assouplissement du droit pénal».

(JT/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Marijanne le 01.08.2014 15:51 Report dénoncer ce commentaire

    Les millions dépensés en prévention inutilement pourrait être réinjecter dans la santé par la suite ........... La police pourrait se concentrer sur d'autres affaires plus importantes , l'ETAT aurait une entrée de TAXE énorme et de plus avec une carte consommateur , pourrais vérifiez le profil consommateur........ Enfin bon , temps que les dinosaures seront en places rien ne changera !!!!!! Au passage je trouve Mr Bettel bien silencieux .......

  • Ni pour ni contre bien au contraire le 01.08.2014 17:35 Report dénoncer ce commentaire

    Je cite "il est important que nous informions correctement sur les risques de cette drogue". C'est vrai, c'est tout nouveau et personne ne s'est jamais penché sur le sujet ... Nan mais franchement au lieu de tourner en rond de peur de se mettre des élécteurs à dos en cas de mauvaise réponse, qu'ils affichent une bonne fois pour toute leur réelle position! ca en deviant fatiguant ces débats sans fin ... et au final que ce soit pour les pro ou les anti la situation de s'améliore pas.

  • Mm Rêve le 02.08.2014 15:09 Report dénoncer ce commentaire

    ... cela n'arrivera pas. Luxembourg n'est plus vraiment souverain en ce qui concerne ce genre de chose. Cela ne pourrait être qu'une décision Européenne, car si M. Bettel "décidait" de légaliser cette drogue, il faut bien s'imaginer que toute L'EU lui tomberait sur le dos, et ensuite lui donnerait un bon coup de trique... hehe Félix Braz a raison d'examiner le cadre juridique actuel avec précision.... lol

Les derniers commentaires

  • Lili le 04.08.2014 17:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Eliane , ech machen och een coffee-shop op ;-)))

  • Fistounet le 03.08.2014 10:30 Report dénoncer ce commentaire

    Perso je me méfierais de l'analyse d'un pseudo-échevin qui a quitté ses études universitaires pour devenir animateur dans une radio. Il y connait quoi justement à la problématique posée par la légalisation de drogues? Enfin je dis ça et je dis rien...

  • P.p. le 02.08.2014 19:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi toute l europe lui devrait tomber sur le dos!?! La Holande c est légal et ils ont bcp moins de criminalité que ici et c est un membre de l EU comme nous..

  • Mm Rêve le 02.08.2014 15:09 Report dénoncer ce commentaire

    ... cela n'arrivera pas. Luxembourg n'est plus vraiment souverain en ce qui concerne ce genre de chose. Cela ne pourrait être qu'une décision Européenne, car si M. Bettel "décidait" de légaliser cette drogue, il faut bien s'imaginer que toute L'EU lui tomberait sur le dos, et ensuite lui donnerait un bon coup de trique... hehe Félix Braz a raison d'examiner le cadre juridique actuel avec précision.... lol

  • Pragma le 02.08.2014 12:39 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis contre toute légalisation, mais la drogue finira par être légale et sous le contrôle exclusif des gouvernements, en particulier de pays hype endettés comme dans l'UE. L'objectif n'étant pas de protéger nos jeunes par un encadrement plus médicalisé, ou encore de lutter contre les mafias, mais belle et bien de mettre la main sur l'argent que se font les trafiquants. Nos pays de l'UE sont tellement endettés que tout est bon pour faire de l'argent. En fait, ce sont ces pays drogués à la dette publique (et au clientélisme des politiciens) qui sont les plus malades ou "camés".

    • Maniac le 02.08.2014 13:12 Report dénoncer ce commentaire

      Dans une pharmacie on trouve déjà des médicaments bien plus dangereux que de l' herbe, est cela est bien légal et avec la bénédictions du corps médical poussé par des laboratoires pharmaceutiques . Le soucis que je vois si on legalize, les dealers vont se tourner vers des drogues dures et les jeunes pour braver l' interdit risquent de passer le cap. Il y a longtemps que le cannabis est utilisé a l’étranger a des fins thérapeutiques, donc des études sur la nocivité doivent exister. (et je ne parle même pas de l' effet d'une bouteille de vodka sur un conducteur de SUV) Question de points de vue