Satellite au Luxembourg

30 janvier 2018 17:09; Act: 30.01.2018 22:15 Print

Le lancement du satellite GovSat-​​​​1 est reporté

CAP CANAVERAL/LUXEMBOURG - Le satellite GovSat-​​1 devait décoller mardi soir depuis la base de Cap Canaveral, en Floride. Mais le lancement est finalement reporté à mercredi.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Arrivé en Floride il y a une semaine, le satellite GovSat-1 est maintenant prêt à décoller. Mais il va finalement falloir patienter encore un peu. Initialement prévu mardi soir à 22h23 (heure luxembourgeoise), le lancement a dû être reporté suite à un problème technique de dernière minute, a-t-on appris une demi-heure avant le début de l'opération. Une pièce du second étage de la fusée a en effet dû être remplacée, a précisé SpaceX.

Le GovSat-1, exploité conjointement par le gouvernement luxembourgeois et la société SES, devrait finalement être mis en orbite mercredi à la même heure. «En raison d’un problème technique (capteur défaillant sur la fusée Falcon 9 de SpaceX) combiné à des conditions météorologiques peu clémentes à Cap Canaveral (soleil, mais trop de vent), il a été décidé de reporter le lancement du satellite GovSat-1 à mercredi 31 janvier 2018», a indiqué le gouvernement luxembourgeois dans un communiqué.

Pour rappel, GovSat-1 est le premier satellite de GovSat, une société destinée à offrir des capacités de communication sécurisées et fiables à des fins militaires et civiles. GovSat-1 servira par exemple à supporter des liaisons dans les domaines de la mobilité, pour des applications terrestres ou maritimes avec des communications vers des bateaux, vers des plateformes aéronautiques, ou encore pour la surveillance des frontières.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • souvientoi le 30.01.2018 20:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l'article parle du satellite gov-sat , et non de la course poursuite ! allo quoi

  • anne le 31.01.2018 07:49 Report dénoncer ce commentaire

    ils vont encore réussir à nous le bousiller

  • Don Chedar le 31.01.2018 09:21 Report dénoncer ce commentaire

    Encore une nuit de follie au ministère!

Les derniers commentaires

  • Don Chedar le 31.01.2018 09:21 Report dénoncer ce commentaire

    Encore une nuit de follie au ministère!

  • Val13 le 31.01.2018 08:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @aigri...j'adore ton commentaire

    • @Val13 le 31.01.2018 10:20 Report dénoncer ce commentaire

      Ah bon...un commentaire dénué de sens et vous adorez! Content pour vous!

    • Aigri le 31.01.2018 11:02 Report dénoncer ce commentaire

      Pourquoi vous en prendre à ce commentaire ? Chacun est libre non ? Comme vous de ne pas (ou de ne pas vouloir) comprendre.

  • anne le 31.01.2018 07:49 Report dénoncer ce commentaire

    ils vont encore réussir à nous le bousiller

  • Aigri le 31.01.2018 07:04 Report dénoncer ce commentaire

    Pas de commentaires des aigris ? Rambo ou autre James. Ah non c'est vrai, ce n'est pas un lanceur français.

    • @aigri le 31.01.2018 09:22 Report dénoncer ce commentaire

      Il n'y a pas de lanceur français.

    • Aigri le 31.01.2018 10:01 Report dénoncer ce commentaire

      Ariane est européen(ne) effectivement, mais quand il y a un problème il (elle) devient français(e). Voir les commentaires de (très) mauvaise foi à propos de l'article de vendredi sur le satellite SES mal positionné.

    • @Aigri le 31.01.2018 10:19 Report dénoncer ce commentaire

      Ben pkoi il y aurait des commentaires a ce stade? Le satellite n'a pas encore subi de dommages. Il n'y a aucun impact sur le bon fonctionnement du satellite alors pkoi commenter? Si ils nous le perdent, ou qu'ils le placent mal, il serra tjrs temps de voir. Il vaut mieux retarder un lancement que de le rater non?

    • Aigri le 31.01.2018 10:59 Report dénoncer ce commentaire

      Ça n'enlève pas la mauvaise foi.

    • @Aigri le 31.01.2018 13:40 Report dénoncer ce commentaire

      Quel mauvaise foi? Celle de ne pas commenter un report de lancement? Ariane a merde elle a merde point si ce soir space X merde on pourra en rediscuter en attendant le fait de ne pas commenter n'a rien a voir avec de la mauvaise foi!

  • souvientoi le 30.01.2018 20:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l'article parle du satellite gov-sat , et non de la course poursuite ! allo quoi