Rapport de la CNS

06 septembre 2017 16:56; Act: 07.09.2017 09:21 Print

Le nombre d'arrêts maladie a augmenté de 3%

LUXEMBOURG – En 2016, la Caisse nationale de santé (CNS) a enregistré 627 681 incapacités de travail pour maladie, soit 20 000 de plus qu'en 2015.

storybild

Le nombre de congés pour raisons familiales a augmenté de 15,5%. (photo: DPA)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

En 2016, la CNS a saisi près de 670 000 certificats d’incapacité de travail pour maladie ou accident, a-t-elle indiqué mercredi en publiant son rapport annuel. Si le nombre d’arrêts de travail pour accident a diminué de 6,3% par rapport à 2015, celui pour maladie a, en revanche, augmenté de 3,5%, à 627 681, contre 606 287 en 2015. Le nombre d'arrêts de travail a même bondi de 12,7% en deux ans, alors que dans le même temps, le nombre d'affiliés à la CNS n'a grimpé que de 2,5%.

Ces arrêts de travail pour maladie ont, en revanche, coûté moins cher à la CNS: 126,9 millions d’euros contre 131,3 millions en 2015 (-3,3%). Cela représente 5% des dépenses totales de l'assurance-maladie-maternité.

6 555 congés maternité

Les 813 124 affiliés à la CNS (dont un tiers de frontaliers) ont également été plus souvent auprès de leurs enfants malades. Le nombre de congés pour raisons familiales auxquels chaque parent a droit (2 jours par an et par enfant) a augmenté de 15,5%, passant de 42 342 à 48 916, pour un coût total de 11,2 millions d’euros, soit 12% de plus qu’en 2015.

À noter que les 6 555 congés maternité (-2,7%) et les 2 778 dispenses liées à la grossesse ont de leur côté coûté 116,9 millions d’euros, soit 2,1 millions d’euros de moins qu’en 2015. Le nombre de congés d’accueil en cas d’adoption est resté stable (21). À noter par ailleurs que 418 congés pour accompagnement d’un proche en fin de vie ont été octroyés (contre 380 en 2015 et 350 en 2014).

(MC/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • big 4 le 07.09.2017 09:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Depuis que ma société a déménagé, les open spaces se sont agrandis, on ne peut plus ouvrir les fenêtres pour aérer (air conditionné très sec) et pire, il n'y a plus de femme de ménage à la mi-journée alors que bcp de collègues ne se lavent pas les mains en sortant des toilettes ou lorsqu'ils sont malades et laissent les kitchennettes et les tables du déjeuner dans un état de crasse... Alors que la direction ne vienne pas se plaindre si les arrêts maladie augmentent... ils font tout ce qu'il faut pour nous rendre malades!

  • TramO le 07.09.2017 09:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dans le même temps les conditions de travail sont peu à peu comme un enfer !! Tout passe comme une lettre à la poste pour les gros employeurs ! Avant de s'en prendre aux maladies, qui ne sont pas toutes imaginaires ou abusives, on ferait mieux de régler les abus en tout genre dans les entreprises ! Dans pas mal d'endroits on est traité comme de la merde ... Le jour où un réel équilibre existera, peut-être que les chiffres seront meilleurs partout !!

  • dominator le 06.09.2017 18:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il serait sympa d'avoir le détail sur les durées et aussi les arrêt de 2 jours sans certificat. dans ma société cela à explosé ces dernières années

Les derniers commentaires

  • MagicMe le 07.09.2017 12:07 Report dénoncer ce commentaire

    Si les médecins au Luxembourg arrêtaient aussi de donner des arrêts maladies 5 jours parce que le patient a le nez qui coule ou parce qu'il n'a pas envie d'aller travailler, ça aiderait déjà à diminuer le nombre d'arrêt maladie fictive qui est une vraie plaie pour les employeurs.

    • manu le 07.09.2017 13:18 Report dénoncer ce commentaire

      Exactement, j'essaie de ne pas être malade plus de 2 jours sinon je dois passer chez le médecin et le médecin c'est direct la semaine en arrêt et légalement l'employeur doit vous renvoyer à la maison s'il y a un certificat. Donc ce n'est pas pour profiter du système, c'est simplement que les médecins pour se protéger des problèmes, ils mettent une semaine pour tout ! Souvent, c'est une maladie basique qui passe avec du repos, pas besoin de médecin !

  • 123456 le 07.09.2017 11:08 Report dénoncer ce commentaire

    Les jours 2 jours de maladies, sont à charge des employeurs, à partir du 3éme jours on demande un certificat car c'est à charge de la CNS. Il y a aussi des entreprises qui aprés 1 seul jour demandent un certificat cela dépend des politiques internes. Cette statistique est fausse car elle prend en consideration seulement ceux malades 2 jours ou + . Ceci dit il est bien évident que des gens profitent de cela pour prendre des jours de "maladie" pour d'autres causes. Mais il est important qu'un collaborateur malade reste chez lui pour ne pas affecter les autres. Mais l'abus est partout!

  • TramO le 07.09.2017 09:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dans le même temps les conditions de travail sont peu à peu comme un enfer !! Tout passe comme une lettre à la poste pour les gros employeurs ! Avant de s'en prendre aux maladies, qui ne sont pas toutes imaginaires ou abusives, on ferait mieux de régler les abus en tout genre dans les entreprises ! Dans pas mal d'endroits on est traité comme de la merde ... Le jour où un réel équilibre existera, peut-être que les chiffres seront meilleurs partout !!

    • 100% d'accord avec TramO le 07.09.2017 10:15 Report dénoncer ce commentaire

      La majorité des gens sont tout de même heureux d'accomplir du bon travail, d'avoir de la reconnaissance pour leurs efforts, tout cela contribue à l'équilibre d'un humain. Mais de nos jours on met les gens dans des situations instables, il n'y a plus aucune reconnaissance, on exploite au maximum les gens avec des contrats temporaires et des heures de travail excessives...donc cette augmentation ne cessera pas tant que les conditions ne changeront pas !

    • Head of Department le 07.09.2017 18:52 Report dénoncer ce commentaire

      A lire tous les commentaires, je ne peux que secouer la tête et confirmer tout ce que je répète en longueurs de journées!! Toujours ces affiramtions viscérales à vouloir toujours rejeter la faute sur les employeurs!! Les gens au travail ne sont plus du tout courageux et volontaires!! A la moindre contrariété et c'est le certificat d'incapacité de travail à coup sûr!! N'empêche ils se font du tort à eux- mêmes!! Ou alors ils ne sont pas à la bonne place! Dites-vous que nous sommes dans une société instable où rien n'est acquis!

    • Omer le 07.09.2017 22:09 Report dénoncer ce commentaire

      Dear Head, ne secouez pas trop votre tête !

  • Patrick Chirac le 07.09.2017 09:16 Report dénoncer ce commentaire

    Avec plus de 95 millions de jours de cotisations et plus de 3,1 millions de jours de maladie, le taux d’absentéisme pour maladie dans les entreprises du secteur privé s’élève en 2009 à 3,3%. Actuellement 271600 actifs moins 6 % de chomeurs = 255600. 3.1 Mio/255600, soit 12 jours/salarie

  • big 4 le 07.09.2017 09:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Depuis que ma société a déménagé, les open spaces se sont agrandis, on ne peut plus ouvrir les fenêtres pour aérer (air conditionné très sec) et pire, il n'y a plus de femme de ménage à la mi-journée alors que bcp de collègues ne se lavent pas les mains en sortant des toilettes ou lorsqu'ils sont malades et laissent les kitchennettes et les tables du déjeuner dans un état de crasse... Alors que la direction ne vienne pas se plaindre si les arrêts maladie augmentent... ils font tout ce qu'il faut pour nous rendre malades!

    • Small 4 le 07.09.2017 10:20 Report dénoncer ce commentaire

      Et encore, si ce n'était que ça ! Vous oubliez la pression morale avec des quotas à remplir dans vos timesheets mais où vos heures supplémentaires ne doivent absolument pas figurées, où on vous fait croire que vous ne valez pas grand chose, que vous n'êtes qu'un numéro (ce qui est le cas de nos jours), où vous avez des managers psychopathes qui n'hésitent pas à même vous parler mal, où on vous met en compétition non-stop avec vos collègues...bref, c'est affligeant !

    • Head of Department le 07.09.2017 19:02 Report dénoncer ce commentaire

      Faux!! Chez les Big 4 et surtout ceux du Kirchberg, vous êtes dans un cadre de travail idyllique! Tous les ingrédients sont réunis pour réussir, il suffit juste de s'invéstir à fond et de travailler avec passion! C'est affligeant oui!, quand les salariés sont bridés ou démotivés!! Moi aussi, j'ai eu des deals à placer, j'ai organisé une visioconférence, j'ai préparé les futurs "one to one"...On n'a rien sans peine!!