État de la Nation

10 avril 2013 12:37; Act: 10.04.2013 15:57 Print

Le pays doit se retrousser les manches

LUXEMBOURG – Augmentation de la TVA et échange d’informations bancaires pour 2015, le discours sur l’état de la Nation du Premier ministre, Jean-Claude Juncker, a de quoi alimenter la chronique.

storybild

Jean-Claude Juncker aux côtés de son ministre des Finances Luc Frieden (au centre) félicité par le ministre de la Santé, Mars Di Bartolomeo (à droite), après son discours. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Le pays est en crise, comme tout le monde, mais le Luxembourg s’en sort bien. En substance le discours sur l’état de la Nation du Premier ministre se voulait rassurant. Dans ce registre, Jean-Claude Juncker a joué son rôle. Mais il a également annoncé une série de mesures qui mettent le doigt là où ça fait mal. La TVA réduite pour le commerce électronique, c’est fini en 2015. Et pour compenser c’est tout le pays qui passera à la caisse au moyen d’une TVA générale augmentée. «Nous pouvons nous attendre à des pertes de recettes fiscales avec la fin de la TVA réduite pour le commerce électronique. Nous devons compenser ce déficit par une augmentation de la TVA générale en 2015».

Autre secteur où le Grand-Duché lâche du lest: le secret bancaire, ou plutôt l’échange automatique d’informations bancaires. «Nous nous y sommes déjà engagés à Feira, où nous avons accepté, avec l'aval du Parlement, le principe d'un échange d'informations automatique sur les revenus bancaires», a rappelé Juncker qui, avec son annonce du jour, «nous adopterons définitivement le principe d'un échange d'informations automatique à partir du 1er janvier 2015», fait la une de plusieurs sites d’informations européens.

Message clair à la jeunesse du pays

Pas de vraie surprise pourtant dans ce contexte, la sortie du ministre des Finances, Luc Frieden, devant les médias allemands avait déjà préparé le terrain. Et pas de changements à craindre pour les habitants du pays non plus, a martelé le Premier ministre: «Le Luxembourg suit l'évolution globale et ne rend pas les armes face à la pression allemande comme essaient de l'insinuer certains médias. Pour les habitants du Luxembourg cela ne change rien, ils conserveront leur secret bancaire. Cette mesure de l'échange automatique d'informations s'appliquera aux ressortissants de l'UE. Les citoyens de pays tiers tombent sous le coup des accords bilatéraux, par exemple les conventions de double imposition, et pour les États-Unis nous devrons entamer des négociations à part».

Résolument tourné vers l’avenir, le discours sur l’état de la Nation de Juncker a également adressé un message très clair à la jeunesse du pays, qu’il veut voir se retrousser les manches. «À l'avenir, il semble clair qu'une certaine distance à parcourir pour rejoindre son lieu de travail ne pourra plus représenter une raison de refuser un emploi. Cela concerne également la nature de l’emploi proposé». Jean-Claude Juncker a ainsi critiqué que certains secteurs d’activités étaient trop boudés par les jeunes Luxembourgeois. «Dans la restauration nous avons encore beaucoup d'emplois à pourvoir, alors que ceux-ci ne sont que très rarement acceptés par des Luxembourgeois. Pourtant ces emplois sont importants et précieux et doivent être considérés comme tels».

(cm / L’essentiel Online)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Malgré tout encore fan de Bokassa le 11.04.2013 12:25 Report dénoncer ce commentaire

    Mauvaise nouvelle, celle-ci - pour les personnes qui désirent encore fréquenter les commerces au Luxembourg. Car comme tout le monde peut constater, beaucoup d'articles coûtent déjà en prix final exactement la même chose au GDL comme dans les pays avoisinants, ou le TVA est d'entre 19 et 21 %. Jusqu'à maintenant, les commerces au GDL (en majorité des succursales de chaines des pays avoisinants) ont tranquillement empochés cette différence - et maintenant ils ne vont pas hésiter beaucoup à augmenter les prix.

  • Lili le 10.04.2013 13:45 Report dénoncer ce commentaire

    Déçu OK, mais ils proposent quoi ? Je préfère la critique constructive plutôt qu le fait de critiquer pour critiquer...

  • Kiki le 10.04.2013 14:06 Report dénoncer ce commentaire

    Travailler en restauration, soit mais que les patrons payent toutes les heures effectivement travaillées, qu'ils virent tous les pseudos chefs alcooliques ou drogués

Les derniers commentaires

  • xubu24 le 13.04.2013 09:33 Report dénoncer ce commentaire

    ben oui !!!!2015..pu de secret banquaire ...les banques perdent du fric ety c'est nous qui allons payer!!!comme d'habitude

  • Simon le bon le 11.04.2013 14:25 Report dénoncer ce commentaire

    Le message est clair, ce sont encore et toujours les plus pauvres qui vont payer le plus haut tribut pour que les fonctionnaires, ministres, ... tous ceux qui vivent de l'état LUX puissent continuer dans le même train de vie !!! Pourtant c'est là qu'il faut commencer par les plus aisés que souvent même pas un tiers du salaire n'est justifié mais on ne scie pas la branche qu'on est assis...si le droit de vote était à tout résident même étrangers ceci pourrais changer !

    • Jüpp le 11.04.2013 16:49 Report dénoncer ce commentaire

      De quel droit demandez vous le droit de vote pour les étrangers alors qu'aucun pays ne le pratique et qu'espérez vous changer ici? allez plutôt voter chez vous pour essayer de changer les choses dans vos pays respectifs qui sont dans un pire état que le nôtre avant de vouloir changer les choses là ou vous vous installez pour un certain laps de temps

    • Vindulux le 12.04.2013 10:53 Report dénoncer ce commentaire

      Il est normal, voir moral est juste, d'accorder le droit de vote aux étrangers, car ils sont majoritaires chez nous. Le GDL de doit pas être contrôler par une minorité de "luxo" qui s’octroient tous les avantages et les meilleurs places de fonctionnaires ; Ce droit mettrait fin à de trop nombreuses discriminations, envers ceux qui ne parlent pas le luxembourgeois.

    • Steve le 12.04.2013 11:37 Report dénoncer ce commentaire

      Tu as oublié d'écrire Tri di ra la la!

  • Malgré tout encore fan de Bokassa le 11.04.2013 12:25 Report dénoncer ce commentaire

    Mauvaise nouvelle, celle-ci - pour les personnes qui désirent encore fréquenter les commerces au Luxembourg. Car comme tout le monde peut constater, beaucoup d'articles coûtent déjà en prix final exactement la même chose au GDL comme dans les pays avoisinants, ou le TVA est d'entre 19 et 21 %. Jusqu'à maintenant, les commerces au GDL (en majorité des succursales de chaines des pays avoisinants) ont tranquillement empochés cette différence - et maintenant ils ne vont pas hésiter beaucoup à augmenter les prix.

    • Poppy le 11.04.2013 16:09 Report dénoncer ce commentaire

      Samedi dernier j'ai constaté que le magasin le plus plein de monde au centre ville de Lux était Chanel - et ce n'est même pas Noël! Je ne crois pas donc qu'une petite augmentation du TVA va avoir cet énorme effet sur les achats dans le pays...

  • A.M.Hoffmann le 11.04.2013 12:23 Report dénoncer ce commentaire

    Le trio infernal la CSV le Clergé et la Monarchie ont exploiter et ruiner le Marienland depuis plus de 200ans .Et maintenant Junker veut que le pays doit retrousser les manches.Avant de retrousser le Trio Infernal doit remboursser.

  • Jean-Paul Simon le 11.04.2013 11:20 Report dénoncer ce commentaire

    D'après le Statec il y a 103000 salariés de nationalité Luxembourgeoise. L'Etat propose 68000 postes de salariés. Donc 1 Luxembourgeois sur 2 travaille dans le domaine publique qui paye bien mieux que le secteur de la restauration,cela explique probablement ceci.