Vœux au Luxembourg

03 janvier 2017 12:54; Act: 03.01.2017 13:47 Print

Les SMS de bonne année n’ont plus la cote

LUXEMBOURG – Les utilisateurs de GSM privilégient de plus en plus l’Internet, au détriment des textos, pour envoyer leurs vœux de la nouvelle année.

storybild

Les SMS de bonne année, très en vogue à l'ère des téléphones portables, sont de moins en moins utilisés à l'ère des smartphones. (photo: AFP)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

La tendance était visible depuis plusieurs années, elle s’est encore accélérée en 2017: l’envoi de vœux de la nouvelle année par SMS est de moins en moins fréquent. Cette année encore, les trois opérateurs de téléphonie mobile du Luxembourg ont enregistré une baisse du trafic pour la journée du 1er janvier.

POST, le premier opérateur du pays, a annoncé un trafic de 1,8 million de SMS le jour de l’an, soit une chute de 25% en un an. Sachant qu’un repli de 13% avait déjà été constaté l’année dernière. Même constat chez les autres opérateurs, Orange et Tango, qui ont vu leur trafic de SMS reculer de respectivement 35,8% et 16%.

Les propriétaires de téléphones portables n’ont pas arrêté de se souhaiter la bonne année, ils changent simplement leurs habitudes. Le trafic de données, de son côté, est en augmentation, car les utilisateurs préfèrent envoyer leurs vœux via des applications comme WhatsApp, Facebook ou Snapchat. POST annonce un trafic de 32 terabyte dimanche dernier, contre 22 en 2016. Orange note aussi une progression de l’Internet mobile (+29%), seul Tango évoque une «stabilité».

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • chris le 03.01.2017 14:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les années sont de moins en moins bonne! Plus besoin de souhait

  • Gratos le 03.01.2017 14:27 Report dénoncer ce commentaire

    J'envoie mes voeux par Whatsapp, c'est gratuit (plus quelques cartes)

  • Pollux1er le 03.01.2017 20:46 Report dénoncer ce commentaire

    -2N +2P

Les derniers commentaires

  • dem 11 le 04.01.2017 09:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bonjour moi j'envoie toutes les années des cartes de nouvel ans à tout mes amis ,et toutes les années j'en renvoie à ceux qui répondent et bin de 35 cartes il y a 20 ans je suis passé à 8 carte les autres préfèrent internet, je réponds par internet, mais reste aucun souvenir pour nos enfants plus tard et je trouve cela triste voilà à part cela bonne année à tous

  • Pollux1er le 03.01.2017 20:46 Report dénoncer ce commentaire

    -2N +2P

  • Véritas-in-Vinasse le 03.01.2017 18:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    SMS , Internet , carte de vœux : même combat , marre des traditions et règles bidon qui dictent le comportement des gentils consommateurs au détriment de la sincérité . Bonne année à tous quand même ! :-)

  • RE: Oui oui le 03.01.2017 17:03 Report dénoncer ce commentaire

    C'est hors sujet mais c'est comme quand tu bosses en open space avec une vingtaine de gars et qu'un bonjour verbal ne suffit pas. Faut serrer la pince à toute la planète sinon ça fait la gueule. Allez assez râlé comme ça pour l'année 2017 ! ;)

  • Oui oui le 03.01.2017 16:25 Report dénoncer ce commentaire

    Les gens s'envoient moins de voeux de la nouvelle année tout court. Que ce soit par sms ou autres. C'est déjà assez chiant comme ça de répéter comme un robot les mêmes mots à tous ceux qu'on croise pendant tout le mois de janvier.