Au Luxembourg

16 janvier 2018 15:55; Act: 16.01.2018 16:19 Print

Les Tesla de la police pas encore sur la route

LUXEMBOURG – Les deux voitures électriques devaient être disponibles dès l’automne dernier. Mais il leur manque un certificat pour pouvoir rouler.

L'Autopilot de la Tesla S.

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Les Tesla de la police ne peuvent pas encore rouler au Luxembourg. Tout cela à cause de leur gyrophare, qui n’a pas encore pu être analysé par le TÜV de Rhénanie-Palatinat, l’organe du contrôle technique. «Il n’y a pas encore de Tesla dans la flotte de la police, explique un porte-parole de la SNCA à L’essentiel. Les gyrophares constituent un nouvel éclairage qui a été ajouté par la police et qui doit donc encore être homologué».

Au Luxembourg, les possibilités de rouler à haute vitesse sont plus limitées qu’en Allemagne. La police doit donc faire valider le dispositif dans le pays voisin. «Il s’agit d’une procédure normale», selon la SNCA. Les véhicules ne se sont pas encore présentés au contrôle technique à Sandweiler, contrairement à ce qu’ont affirmé d’autres médias. À la base, les agents voulaient les avoir dès l’automne 2017.

La police grand-ducale a officialisé l’été dernier l’achat de deux Tesla S. Selon le constructeur, la voiture de 700 ch est capable de passer de 0 à 100 km/h en 2,7 secondes et peut atteindre la vitesse de 200 km/h. Quant à l’autonomie, elle est évaluée entre 500 et 600 km.

(sw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Namas le 16.01.2018 20:17 Report dénoncer ce commentaire

    Avec un 0 à 100 en 2.7s j'espère au moins qu'elle ne sera pas confiée à n'importe quel flic.

  • Fred le 16.01.2018 19:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cela va encore nous coûter combien ces gamineries

  • l'amoroso le 16.01.2018 17:24 Report dénoncer ce commentaire

    pour des gyrophares ???? je crois rêver ??? attendons le 1er avril... MDR

Les derniers commentaires

  • lecteur le 17.01.2018 22:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi pas de BYTON. Importé en direct de la chine à moitié prix

  • Rêveur le 17.01.2018 10:56 Report dénoncer ce commentaire

    Autonomie de 500-600 km? A voir, j'attends déjà la course poursuite où la batterie ne permet plus de suivre... :)))

  • Paul le 17.01.2018 10:54 Report dénoncer ce commentaire

    Mais arrêtez un peu avec ce truc, tout le monde a très bien compris que ces deux véhicules ne rouleront jamais que lors des parades et autres défilés. Il s'agit avant tout d'une opération "marketing" mise en place par notre cher ministère afin de mettre en avant nos préoccupations en matière d'écologie (tout comme avec le tram). Jamais ces véhicules ne seront utilisés sur nos autoroutes car bien trop dangereuses dans le cas de soi-disant "poursuites", et surtout bien trop coûteuses... nous ne sommes pas à Miami Vice ici... restons les pieds sur terre, voyons...

  • MarcC le 17.01.2018 10:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La limitation de vitesse c’est aussi pour la police, ils sont hors-la-loi

  • pralin le 17.01.2018 10:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tirage au sort ? Pour savoir qui a le droit et la capacité de savoir rouler et frimer avec cette merveille ??