Fêtes au Luxembourg

03 janvier 2018 08:00; Act: 03.01.2018 13:14 Print

Les centres de recyclage n'ont pas chômé

LUXEMBOURG - L'activité des centres de recyclage a été soutenue en décembre, avec un pic juste après les fêtes de fin d'année.

storybild

36 tonnes de carton écoulées en décembre au centre de Schifflange. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet

En décembre, les centres de recyclage ont connu un regain d'affluence. Bouteilles, emballages de cadeaux, papiers divers et variés, vieux appareils ménagers... sont venus gonfler les bennes mais aussi les chiffres du mois. «C'est une période où on enregistre des pics d'affluence, notamment juste après Noël», explique Patrick Falkenstein, responsable du Recyclingcenter de Schifflange, l'un des plus importants centres de recyclage du pays qui regroupe les communes d'Esch-sur-Alzette, de Mondercange, de Reckange, de Sanem et de Schifflange.

«Pendant les trois derniers jours du mois de décembre, on a assisté à des files incessantes de véhicules toute la journée». Le nombre de passages de véhicules, 460 en moyenne par jour, tout comme le tonnage des déchets ont été revus à la hausse d'environ 10% par rapport aux mois précédents.

Vieux appareils à la benne

Les cartons (36 tonnes), le papier (17 tonnes), le verre (15 tonnes) et les petits appareils ménagers (14,5) arrivent en tête des déchets. «Une fois les cadeaux déballés, les gens se débarrassent rapidement des emballages mais aussi des vieux appareils quand on leur a offert du neuf», précise Patrick Falkenstein. La preuve, quasiment un quart de ces tonnages ont été écoulés en l'espace de trois jours après Noël!

C'est un constat similaire que fait Lucien Rohla, responsable du centre de recyclage de Dudelange. «On a enregistré une augmentation de 10% du trafic et du tonnage».

(Gaël Padiou/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ladeux le 03.01.2018 08:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    notre centre de recyclage de schifflange est devenu désuet et bien trop petit. esch devrait avoir don propre centre de recyclage et pour la fluidité et pour une maintenance plus facile du centre, il serait bon de s'inspirer du système belge idelux. prenons comme exemple le centre de recyclage d,Arlon

  • Charlotte le 03.01.2018 09:49 Report dénoncer ce commentaire

    La société de consommation entraine l accroissement des déchets, cependant avant de détruire il faudrait trier le récupérable. Nos centres de recyclages sont des guillotines. La partie second hand est trop petite. Des conteneurs devraient etre à disposition pour donner aux associations .

  • Robert Thorn le 03.01.2018 12:38 Report dénoncer ce commentaire

    On peut faire mieux!

Les derniers commentaires

  • La benne le 03.01.2018 14:55 Report dénoncer ce commentaire

    Les centres de recyclages sont pas assez nombreux et les bennes devraient être accessibles à tous 24 h/24 et gratuitement. Dans tous les quartiers il devrait y avoir des bennes pour les différents déchets et même pour le verre les papiers et les poubelles noire accessibles gratuitement.

  • Luxo le 03.01.2018 14:49 Report dénoncer ce commentaire

    Même avec nos centre de recyclages, nous les Luxembourgeois polluons bien plus que les pays en voie de développement comme la Chine ou l'Inde! En 30 ans nous avons doublé nos achats de vêtements, en important massivement des produits bon marché et nous sommes responsable de la pollution chez les autres et du réchauffement de la planète. Les produits neufs et jetables comme les GSM . l'informatique et voitures devraient être bien plus taxé à l’achat pour nous encourager à acheter de l'occasion, à réparer et à les conserver le plus longtemps possible

    • Gilbert le 03.01.2018 15:05 Report dénoncer ce commentaire

      Perso, je mets tout dans la benne de la residence, tout le monde fait comme ça, il faut avoir du temps à perdre pour trier.

  • Robert Thorn le 03.01.2018 12:38 Report dénoncer ce commentaire

    On peut faire mieux!

  • Maria le 03.01.2018 11:51 Report dénoncer ce commentaire

    Ou peut-on donner des meubles de seconde main ? Ou des cuisines ? Je vais rénover, mais je n'aime pas jeter et je suis sure que d'autres seraient intéressés.

    • Robert Deschamps le 03.01.2018 12:39 Report dénoncer ce commentaire

      Si vous avez de fauteuils club, je suis preneur!

  • Charlotte le 03.01.2018 09:49 Report dénoncer ce commentaire

    La société de consommation entraine l accroissement des déchets, cependant avant de détruire il faudrait trier le récupérable. Nos centres de recyclages sont des guillotines. La partie second hand est trop petite. Des conteneurs devraient etre à disposition pour donner aux associations .