Bâtiments européens

16 avril 2013 10:00; Act: 16.04.2013 11:25 Print

Les chantiers du Kirchberg à l'arrêt

LUXEMBOURG - Deux très gros chantiers sont paralysés. La faute à des procédures qui durent. L'Adenauer et le Monnet sont à l'arrêt.

storybild

Les deux projets du Konrad-Adenauer (photo) et du Jean-Monnet II sont évalués à 850 millions d'euros. (editpress)

Une faute?

Le chantier du futur bâtiment Konrad-Adenauer pour le Parlement européen n'avance plus. À l'instar de celui du futur bâtiment Jean-Monnet II pour la Commission européenne. En attendant, des fossés abyssaux sont masqués tant bien que mal au propre comme au figuré, d'ailleurs.

Ainsi, la semaine dernière, Bertrand Schmit, l'architecte désigné pour réaliser le futur Jean-Monnet II, confiait son désarroi dans les colonnes du «Land» tant ses relations avec la Commission européenne et l'État luxembourgeois se sont dégradées. Les dissensions sont telles que le chantier n'a même pas encore pu débuter alors que le bâtiment Jean-Monnet II devait être opérationnel, dans sa première phase, pour 2018.

Un sort peu enviable également réservé au Konrad-Adenauer où la procédure d'appel d'offres est repartie de zéro. Selon les communicants de Bruxelles, la reprise des travaux pourrait débuter dès la seconde moitié de l'année. Après les congés collectifs? Oui, mais à condition que les soumissionnaires pour ce chantier de 250 000 m2 ne gonflent pas les prix...

(Patrick Théry)