Au Luxembourg

23 juillet 2018 16:07; Act: 24.07.2018 09:20 Print

«Les comptes de l'État proches de l'équilibre»

LUXEMBOURG - Le ministre des Finances a fait le point avec les députés, ce lundi matin, sur la situation budgétaire de l'État, au premier semestre 2018.

storybild

Le ministre des Finances a fait le point sur la situation budgétaire.

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Selon les normes comptables européennes SEC 2010, le solde de l’Administration centrale au premier semestre 2018 affiche un déficit de 88 millions d’euros. Selon le ministre des Finances, Pierre Gramegna, qui a fait le point ce lundi matin en commission parlementaire, ce chiffre correspond à une amélioration de 69 millions d’euros par rapport à la même période en 2017. Dans le détail, les recettes sont conformes aux prévisions du budget et les dépenses sont légèrement inférieures.

Il s'agit du «meilleur résultat à mi-année depuis 2011», a insisté le ministre auprès des députés. «Les comptes de l’État sont désormais très proches de l’équilibre, malgré la réforme fiscale et le niveau historiquement élevé des investissements. Le prochain gouvernement pourra continuer à améliorer la qualité de vie des citoyens», s’est encore félicité, hier, le ministre libéral, Pierre Gramegna.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pas de quoi pavoiser... le 23.07.2018 16:49 Report dénoncer ce commentaire

    Très proche mais pas encore en équilibre et le gouvernement, qui lance des tas de chantiers, aux dépenses faramineuses, pour une politique de la terre brûlée, vis à vis de ses successeurs.

  • MarcC le 23.07.2018 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour le gouvernement actuel, tout va bien et le peuple cris au secours vis a vis du goût de la vie.

  • Merci de dire la vérité. le 23.07.2018 18:51 Report dénoncer ce commentaire

    Si c'est des conclusions de la Statec, je ne les crois pas, si elle sont du Sieur Gramegna, je ne les crois pas non plus. Simple

Les derniers commentaires

  • Unicorn le 24.07.2018 12:45 Report dénoncer ce commentaire

    la coalition surfe sur une haute vague de croissance économique depuis 2013, donc même avant leur prise du pouvoir, de +3 à quasi +5 %, et ce serait une 1ère, si avec une telle situation financière favorable, elle n'arriverait pas à se reconduire. A moins, évidemment, que l'électeur constate qu'il a payé pour rien des taxes d'équilibrage budgétaire en 2015 et 2016, et que les cadeaux récents ne compensent même pas les pertes de revenus subis depuis 2014.

  • Kli le 24.07.2018 09:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ca va dans la bonne direction mais etant donne la conjoncture mondiale favorable le budget devrait etre en surplus en 2018, et non pas en deficit, meme modeste. Encore un effort...

  • jnp le 24.07.2018 09:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis d’accord vous n’êtes jamais content On a eu un gouvernement qui a redressé le pays à la sortie de la crise et n’a pas eu peur d’investir ce n’est pas comme les précédents qui étaient trop conservateurs Et pour ceux qui ont des enfants,fallait réfléchir avant,c’est sur qu’avoir plusieurs enfants cela représente un coût ce n’est pas à l’état de subvenir en permanence à ce dernier

    • Pepe le 24.07.2018 11:11 Report dénoncer ce commentaire

      Pourriez-vous me citer les investissements qui vont apporter dorénavant de l’argent au budget? J’ai 2 enfants et nullement besoin de l’aide de l’état. Pour ceux qui n’ont pas, c’est facile de s’emprunter maintenant, tout en pensant que les enfants des autres vont payer la dette plus tard. Et a ceux qui trônent « vous êtes jamais content allée vivre dans 1autre pays »je voudrais leur remarquer que mon revenue ne vient pas du budget de l’état et que je paie assez de taxes pour être concerné par leur dépense.

  • Pepe le 23.07.2018 22:44 Report dénoncer ce commentaire

    88 millions pour 500K habitants fait 176 Euro/habitant. Pour ma famille (4) la dette supplémentaire est de 704 Euro. En bon père de famille j’ai ajouté en 2017, 704 Euro à la dette que je laisserais à mes enfants. Et en plus, je me félicite que mon budget en 2017 a été équilibré. Equerrant.

  • Rigoberta Menchu le 23.07.2018 21:01 Report dénoncer ce commentaire

    Si on exclut les recettes extraordinaires (des centaines de millions) provenant des sociétés penalisées par la Commission our avoir payé trop peu de taxes au Luxembourg, alors le deficit est beaucoup plus grand.

    • @ahbon? le 24.07.2018 09:20 Report dénoncer ce commentaire

      Comment savez-vous que ceci a été inclus dans le budget? d'après moi ces montants N'Y SONT PAS!