Événément

20 septembre 2017 09:00; Act: 21.09.2017 14:40 Print

Les foires aux vins sont lancées au Luxembourg

LUXEMBOURG - Gérard Guyon, qui assure la présidence de l'Association luxembourgeoise des sommeliers, distille des conseils aux amateurs.

storybild

Gérard Guyon, président de l'ALS, Dino Totaro, secrétaire-trésorier, et Rodolphe Chevalier, meilleur sommelier du Luxembourg en 2012 et en 2013. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

«Les foires aux vins sont un rendez-vous incontournable au Luxembourg comme ailleurs. En quelques semaines, on est en présence d'une multitude de bouteilles à tous les prix, sans que la qualité ne soit pour autant oubliée», souligne Gérard Guyon, président de l'Association luxembourgeoise des sommeliers.

Comme à l'accoutumée, le Bordeaux et le Bourgogne seront en bonne place. «On a eu des années exceptionnelles en 2005, 2009 et 2010, mais on peut se tourner également vers des millésimes 2002 et 2003 qui pourront être dégustés tout de suite ou gardés trois ans», assure celui qui fut meilleur sommelier du pays en 1990.

Vins d'ici ou d'ailleurs

Les vins du Languedoc trouvent également grâce à ses yeux. «Au fil des ans, ils prennent une plus grande dimension et on peut les acheter à un prix raisonnable de l'ordre de 15 euros». Le spécialiste avoue aussi avoir «un faible» pour les vins de la vallée du Rhône, à l'image d'un Châteauneuf-du-Pape ou encore d'un Gigondas. «Des vins qu'il convient cependant de garder».

Gérard Guyon est aussi un ardent défenseur des crémants et des vins luxembourgeois. «On assiste notamment à une explosion des crémants pour lesquels nous disposons d'un choix de qualité dans le pays avec des crémants qui tiennent la dragée haute à n'importe quel Champagne!». Son coup de cœur? Le domaine Alice Hartman.

Du côté des vins du monde, «où l'on déniche de bonnes affaires», il conseille des vins argentins du cépage Malbec ou encore chiliens du cépage Carménère.

(Gaël Padiou/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Taxman le 20.09.2017 12:19 Report dénoncer ce commentaire

    Petite question concernant cette affirmation: "mais on peut se tourner également vers des millésimes 2002 et 2003 qui pourront être dégustés tout de suite ou gardés trois ans», C'est bien 2002 et 2003, ou se refère-t-il à 2012,2013?

  • quidam vigilant le 20.09.2017 11:48 Report dénoncer ce commentaire

    Du Roundup dans 100 % des vins californiens

  • Le bienveillant le 20.09.2017 11:31 Report dénoncer ce commentaire

    Attention, boire ou conduire, il faut choisir!

Les derniers commentaires

  • en verre et contre tous le 20.09.2017 14:37 Report dénoncer ce commentaire

    quand ma voiture est en panne, je vais chez le garagiste, pour mes cheveux, chez le coiffeur et pour mes vins chez un caviste logique non!

    • Char du nez le 20.09.2017 14:58 Report dénoncer ce commentaire

      BRAVO!

  • Clara le 20.09.2017 14:24 Report dénoncer ce commentaire

    la classe ! Des "Sommeliers" qui défendent l'interet des supermarchés au dépend des cavistes passionnés et qui ont besoin de travailler...

  • Jean Gamé le 20.09.2017 14:11 Report dénoncer ce commentaire

    Merci pour cet article ! Les buveurs d'étiquettes vont pouvoir faire des emplettes !!!

  • Gazoline le 20.09.2017 14:03 Report dénoncer ce commentaire

    Merci Messieurs, les (meilleurs) Sommeliers, qui nous vantent les mérites des Foires aux vins ! Quel précieux conseil...que d'acheter son vin chez Aldi,Match,Cactus ou autre superette ! Saxhez que chez Aral il y aussi des 5+1 au rayon vins !

  • GiGi le 20.09.2017 13:36 Report dénoncer ce commentaire

    Acheter du vins en supermaché ? Au même endroit que sa lessive et son papier-toilette ! Chercher l'erreur...