Enseignement au Luxembourg

29 mai 2017 12:11; Act: 29.05.2017 14:45 Print

«Les lycées ne sont pas prêts pour la réforme»

LUXEMBOURG - La Conférence nationale des élèves du Luxembourg (CNEL) estime qu'il faut laisser un an aux établissements pour préparer la réforme de l'enseignement secondaire.

storybild

Les responsables de la CNEL ne veulent pas précipiter la réforme de l'enseignement secondaire au Luxembourg. (photo: Editpress/Sdidier)

op Däitsch
Sur ce sujet

La réforme de l'enseignement secondaire, qui doit entrer en vigueur à la rentrée 2017, continue de susciter des interrogations parmi les étudiants de la Conférence nationale des élèves du Luxembourg (CNEL). «Nous sommes convaincus que les lycées ne sont pas encore prêts pour une si profonde réforme», a indiqué ce lundi, Max Bintener, président de la CNEL, lors d'une conférence de presse.

La CNEL estime qu'il faudrait laisser un an aux établissements pour se préparer correctement à cette réforme et craint que la qualité de l'enseignement ne soit plus identique au sein de tous les lycées. «L'idée de l'autonomie scolaire est intéressante en soi mais elle risque de renforcer la concurrence entre les établissements qui vont se disputer encore davantage les bons profs et élèves», a expliqué Lejla Mujkic, vice-présidente de la CNEL.

Les bases de l'informatique pour tout le secondaire

Dans son cahier de doléances, la CNEL remarque que les élèves n'auront pas la possibilité de s'exprimer suffisamment lors de l'élaboration du Plan de développement scolaire (PDS). Elle s'interroge également sur la neutralité du futur Observatoire national de la qualité scolaire, censé contrôler le niveau des formations proposées au lycée.

Elle soutient l'introduction d'une nouvelle section I (Informatique et communication) mais revendique un enseignement des bases de l'informatique dans toutes les classes du secondaire. «C'est bien de se préparer aux exigences actuelles du monde du travail, mais il ne faut pas que cela soit réservé aux élèves du secondaire technique et à ceux de la section I», a encore martelé le président de la CNEL.

Pour rappel, dès la prochaine année scolaire, les lycéens du classique n'auront plus que six épreuves écrites au lieu de sept à dix actuellement, et deux épreuves orales contre trois dans le système actuel. Les élèves du technique seront, eux, concernés à partir de 2018/2019.

(Pascal Piatkowski / L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • pfff le 29.05.2017 16:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une réforme par ci 1 réforme par la et après on se demande pourquoi le niveau est nul avec tous ces changements finalement rien n'est fait correctement

  • m.b. le 29.05.2017 14:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parce qu'il faut une mixité des bonnes et des mauvais élèves dans les écoles, parce que les bonnes puissent aussi aider les mauvais

  • m.b. le 29.05.2017 15:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non, en effet la CNEL veut que le Diplôme aura une qualité assez haute et on veut aussi travailler pour cela

Les derniers commentaires

  • pfff le 29.05.2017 16:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une réforme par ci 1 réforme par la et après on se demande pourquoi le niveau est nul avec tous ces changements finalement rien n'est fait correctement

  • m.b. le 29.05.2017 15:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non, en effet la CNEL veut que le Diplôme aura une qualité assez haute et on veut aussi travailler pour cela

  • m.b. le 29.05.2017 14:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parce qu'il faut une mixité des bonnes et des mauvais élèves dans les écoles, parce que les bonnes puissent aussi aider les mauvais

  • le monde à l'envers le 29.05.2017 13:33 Report dénoncer ce commentaire

    "elle risque de renforcer la concurrence entre les établissements", et en quoi est-ce mauvais.

    • Vero le 29.05.2017 14:40 Report dénoncer ce commentaire

      On n'aime pas la concurrence au Luxembourg, on aime avoir tout sans rien faire, c'est comme cela dans les affaires et même dans le sport.

    • Une femme le 29.05.2017 15:13 Report dénoncer ce commentaire

      La concurrence n'est pas nécessaire dans le domaine de l'éducation... il n'y pas de bénéfices financiers directs à espérer (et heureusement...) seulement une mixité et échange nécessaires pour que chaque élève puisse évoluer et s'améliorer quelque soit son milieu social

    • Mimile le 29.05.2017 15:46 Report dénoncer ce commentaire

      Parce que cette concurrence pourrait devenir une course vers le bas. Exemple: si on comparait les lycées uniquement sur base des notes obtenues par les élèves en classe, le titre de meilleur lycée ira là où les élèves reçoivent généreusement les points sans rien faire, pas nécessairement là où les enseignants et élèves font l'effort pour obtenir de bonnes notes.