Au Luxembourg

04 juillet 2018 11:25; Act: 04.07.2018 14:37 Print

Les prix du pétrole grimpent, l'index approche

LUXEMBOURG - Le taux annuel d'inflation est en hausse à 1,4%, en raison notamment des prix des produits pétroliers. Le prochain index devrait être déclenché d'ici fin septembre.

storybild

Les prix sont en augmentation, tirés vers le haut par les produits pétroliers.

Sur ce sujet

L'inflation augmente, au Luxembourg, notamment en raison de la hausse du prix des produits pétroliers, selon des chiffres du Statec, publiés mercredi. Ainsi, l'indice des prix à la consommation augmente globalement de 0,16% en juin par rapport à mai. Hors produits pétroliers, les prix ne grimpent que de 0,10%.

En effet, les produits pétroliers sont de plus en plus chers depuis avril. En juin, ils augmentent globalement de 1,4% sur un mois. À la pompe, le plein de diesel coûte 2,2% de plus et le plein d'essence 1,8% de plus que le mois précédent. Globalement, les prix de l'or noir ont augmenté de 15% sur un an.

L'index d'ici fin septembre

Avec cette hausse, le taux annuel d'inflation est lui passé à 1,4% fin juin, contre 1,3% fin mai. De quoi rapprocher encore un peu plus l'indexation automatique des salaires. «Nous confirmons nos prévisions avec une indexation prévue pour le troisième trimestre», c'est-à-dire cet été ou en septembre, confirme à L'essentiel Jérôme Hury, chef de division statistiques sociales au Statec. «Par contre, il nous est impossible de nous prononcer sur un mois précis, la collecte des prix étant actuellement en cours pour le mois de juillet». À chaque fois que l'inflation atteint 2,5%, une nouvelle tranche indiciaire, avec augmentation des salaires de 2,5%, est déclenchée.

Parmi les autres prix à la hausse, ceux des voyages à forfait sont en augmentation de 3% à l'approche des grandes vacances. Parmi les aliments, la hausse des prix des fruits frais, du poisson frais et de la volaille est compensée par une baisse pour les légumes frais et la bière. Sur un an, les prix alimentaires restent toutefois en augmentation de 2,4%.

(JW/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Responsable le 04.07.2018 11:56 Report dénoncer ce commentaire

    Augmentation du prix des volailles et poissons, baisse du prix des légumes. Si l'index est de plus en plus rare c'est à cause des végans donc ?

  • BenVoyons le 04.07.2018 14:31 Report dénoncer ce commentaire

    Index en septembre, élections en octobre. Vache de coincidence quand même!!

  • JeanMert le 04.07.2018 12:03 Report dénoncer ce commentaire

    Avril, c'est tous les mois avec l'Index et la Statec

Les derniers commentaires

  • Alain Rak le 05.07.2018 15:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Enfin une petite indexation pour les petites retraites.

  • dieux le 05.07.2018 15:36 Report dénoncer ce commentaire

    Vive les internautes, et merci vous avez eux mes sous^^!

  • STATEC le 05.07.2018 12:56 Report dénoncer ce commentaire

    100% de l'argent dépensé dans nos "études" pourraient servir à des choses utiles. P.S. : ceci est notre seule stat que nous certifions garantie.

  • Momo le 05.07.2018 11:28 Report dénoncer ce commentaire

    L’index est comme les aliens,tout le monde en parle,mais on ne le voit pas !

  • Olivier Maugras le 05.07.2018 10:34 Report dénoncer ce commentaire

    Le gouvernement va annoncer que pour compenser la suppression de l'index, il n'y aura pas de création de nouvel impot en 2020.