Depuis 2 ans au Luxembourg

16 mars 2018 12:00; Act: 18.03.2018 10:58 Print

Les radars fixes ont flashé 735 fois par jour

LUXEMBOURG - En service depuis deux ans au Grand-Duché, les radars automatiques ont flashé près de 537 000 fois. Les Belges se sont particulièrement illustrés.

storybild

Les radars automatiques fonctionnent depuis deux ans maintenant au Luxembourg. (photo: Editpress/Isabella Fintzi)

Sur ce sujet
Une faute?

Deux ans exactement après l'introduction des radars fixes au Luxembourg, 536 489 automobilistes ont été flashés automatiquement, indique le Luxemburger Wort dans ses pages, ce vendredi 16 mars 2018. Soit une moyenne de 22 323 contraventions par mois ou près de 735 infractions par jour détectées grâce au concours de ces installations. Ces chiffres confirment la tendance que nous avions annoncée en janvier 2018.

Traversant régulièrement le Grand-Duché, les automobilistes résidant à l'étranger se sont également fait remarquer sur les routes luxembourgeoises. Et à ce petit jeu-là, ce sont les Belges qui décrochent la palme. Le Wort précise en effet que 58 500 personnes résidant en Belgique ont été flashées par les radars fixes contre 51 300 Français, 39 800 Allemands et 29 400 Néerlandais.

Véritable piège pour les automobilistes, le radar automatique situé sur la B7 à Schieren, au nord du pays, entre Ettelbruck et Colmar Berg, s'est particulièrement illustré en flashant 140 000 véhicules. Le boitier placé en bordure de l'autoroute A4 entre Esch et Merl, de même que celui qui se trouve près de Lipperscheid sur la N7, sont d'autres points noirs pour les conducteurs.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Sagga le 16.03.2018 13:06 Report dénoncer ce commentaire

    des radars... ok... Peut-on savoir combien de vies ont été sauvées ?

  • opinion le 16.03.2018 13:14 Report dénoncer ce commentaire

    si on réussi à se faire flasher par un radar annoncé à l'avance il faudrait peut être plutôt prendre le bus

  • Luc B le 16.03.2018 12:32 Report dénoncer ce commentaire

    Il est temps de les enlever.

Les derniers commentaires

  • Rose le 17.03.2018 17:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Malgré tout il y a des personnes qui meurent sur les routes.Donc les radars servent à rien à par pour les caisses d’état

  • Mike le 17.03.2018 10:41 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien beau de dire qu'ils ont flashé x fois par jour, mais combien de petites infractions et combien de vrais chauffards de pris? Tout ce que j'en tire comme information c'est qu'il y a eu au moins 49x735€ versés chaque jour aux caisses de l'état... Étant donné que les radars nous ont été vendus comme outils de sécurisation, ne serait-il pas plus judicieux de présenter des statistiques indiquant une amélioration dans cette direction?

  • mars le 17.03.2018 07:44 Report dénoncer ce commentaire

    la plupart des endroits où sont plaçés les radars ,sont mal renseignés ,exemple la descente de Dippach vers la capitale panneau 90 après le radar ,de même à Schieren de 90 à70 en un clin d'oeil ,une seconde d'inattention et hop c'est flasché

    • Mike le 17.03.2018 10:43 Report dénoncer ce commentaire

      Ce radar est situé après la descente... sur une droite. Dangerosité = 0 mais par contre c'est bien l'endroit idéal pour piéger tous ceux qui ont pas les yeux collés au compteur.

  • Allan le 17.03.2018 01:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ouai ca se voit que tu es à la retraite toi

  • DE LETZI le 16.03.2018 19:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et la police fera rien... les images d’une caméra illégale sont pas utilisables. Ah si ils lanceront une procédure pénale contre vous... Ne jouez pas au justicier, laissez ça à la police!

    • Fred le 16.03.2018 22:24 Report dénoncer ce commentaire

      Faux mon gars ce n'est pas illégal de transmettre les images à la police. Ce qui est illégal c'est que tu poste ces images sur internet. Je peux t'assurer qu'une suite a toujours été donnée au images que j'ai envoyée d'infraction routière. Je le sais car j'avais pris un de mes voisin en franchissement de ligne blanche et d'interdiction de tourner, le lendemain la police était chez lui.