Tripartite au Luxembourg

30 juin 2015 12:49; Act: 30.06.2015 13:44 Print

Les syndicats souhaitent réduire le temps de travail

LUXEMBOURG - La prochaine réunion tripartite portera sur le temps de travail. L'OGBL et le LCGB ne désespèrent pas d'obtenir la sixième semaine de congés payés.

storybild

Dans le commerce ou ailleurs, les syndicats militent pour de meilleures conditions de travail. (photo: Editpress)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Qu’il s’agisse de raccourcir la durée du temps de travail hebdomadaire ou ajouter une semaine de congés supplémentaire, les deux grands syndicats ont chacun leur idée pour travailler moins. Ce mardi, ils présentaient chacun de leur côté leurs propositions en conférence de presse. «Il est très difficile d’obtenir des avancées sociales pour les salariés, ces dernières décennies. Mais ce n’est pas pour ça qu’il ne faut pas mener ces combats. C’était pareil lorsque les syndicats allemands ont obtenu la journée de huit heures de travail», explique Nico Clement, membre du comité exécutif de l’OGBL.

Concernant l’obtention d’une sixième semaine de congés payés, le syndicaliste estime «que l’idée n’est pas si extravagante que ça». «Elle existe déjà dans les faits dans certains secteurs couverts par une convention collective. Ce que nous souhaitons, c’est qu’elle soit légitimée au niveau législatif», poursuit-il.

Des revendications de plus de 10 ans

Même combat du côté du LCGB où l’on s’est plutôt focalisé sur le secteur du commerce. «Le LCGB s’opposera à toute modification des conditions de travail au détriment des salariés», fait-on savoir. En ligne de mire la volonté dans le commerce d’ouvrir le dimanche et d’adapter encore les horaires d’ouverture des magasins, à une heure plus tardive.

Ces revendications, dont certaines comme la mise en œuvre d’un compte épargne-temps pour les salariés, ne sont pas nouvelles et datent de plus de 10 ans. À trois mois d’une nouvelle réunion tripartite entre partenaires, les syndicats installent le décor.

(Patrick Théry/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Candide le 01.07.2015 11:57 Report dénoncer ce commentaire

    Voilà un sujet, qui tout comme en Suisse, mériterait un referendum! Les Suisses ont refusé une diminution du temps de travail...et le dossier était clos! Pour qui a perdu le sens du mot, cela s'appelle de la "démocratie" ! Oui oui, cela existe! Tous les grands problèmes sociétaux (dont mariage homo) ou les grands projets d'investissements (dont tram, TVA) qui concernent les citoyens devraient passer par ce filtre! Beaucoup de tensions nationales et discours creux seraient évités! Tout le pays ne représente même pas un arrondissement de Paris et Bettel à peine un maire!

  • Le patron le vrai le 30.06.2015 18:03 Report dénoncer ce commentaire

    De plus chez nous en finance, une semaine de travail est synonyme à 60 heures/semaine pour un salarié normal, voire plus pour un jeune qui souhaite progresser individuellement et contribuer à la réussite économique de la société. Ce n'est pas encore les vacances, même si certains s'y croient déjà avec les pieds en éventail. D'ici la il y a encore des dossiers chauds et seulement après ils partiront pour se recharger les batteries.

  • TramO le 30.06.2015 21:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est temps de réduire le temps de travail. Il faudrait aussi régler une bonne fois pour toute les abus sur le temps de travail. L'ITM n'a aucun pouvoir dans la réalité, ce n'est pas normal !! Le Gouvernement et lès instances étatiques du Luxembourg ne font rien. Le commerce, le nettoyage, l'horeca, ... Les gens ne sont pas des chiens ni des enclaves, on a tous droit à un minimum de respect humain et d'avoir du temps libre et de repos, aussi sur le respect des majorations et suppléments !!

Les derniers commentaires

  • BRANCANOIR le 01.07.2015 13:49 Report dénoncer ce commentaire

    Pour ma part, le modèle que le pays a pour l'instant et assez confortable. Moins d'heures de travail vont nous conduire à la ruine comme en France. Une semaine de congé en plus, allons..Restons un peu sérieux. Nous devons combattre une compétitivité venue de pays où le peuple ne dort pas. Des pays où le travail est sacré.. avec tous nos petits conforts, nous avons oublié combien nous sommes chanceux chez nous. L'unique conséquence d'un tel changement sera le licenciement et moins d'embauche. Ma réflexion aux syndicats est la suivante: " Battez-vous pour ceux qui veulent travailler."

  • Candide le 01.07.2015 11:57 Report dénoncer ce commentaire

    Voilà un sujet, qui tout comme en Suisse, mériterait un referendum! Les Suisses ont refusé une diminution du temps de travail...et le dossier était clos! Pour qui a perdu le sens du mot, cela s'appelle de la "démocratie" ! Oui oui, cela existe! Tous les grands problèmes sociétaux (dont mariage homo) ou les grands projets d'investissements (dont tram, TVA) qui concernent les citoyens devraient passer par ce filtre! Beaucoup de tensions nationales et discours creux seraient évités! Tout le pays ne représente même pas un arrondissement de Paris et Bettel à peine un maire!

  • ginoboni le 01.07.2015 10:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les patrons et les politiques les premier a vouloir qu'on travaille plus ...des démocraties sous couvert de royauté avec un roi président c ministre la cour et tous les cerfs qui doivent payer la dîme pour qu'ils soient heureux et riches . On ne naît pas pour se crever au boulot pour eux ...

  • Raleuse le 01.07.2015 09:30 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis tout à fait d'accord avec cela. Je suis fonctionnaire et j'ai presque autant de jours de congé qu'un employé de banque. Cela dit un employé normal n'y a pas droit ce qui n'est pas équitable par rapport à nous. Il serait temps de nous mettre tous sur un pied d'égale.

  • Pas bien le 01.07.2015 01:56 Report dénoncer ce commentaire

    Des revendications qui datent de plus de 10 ans. A quoi sert un syndicat à part encaisser une cotisation et rechauffer de vielles soupes que personne ne mange.

    • Nomi le 01.07.2015 11:55 Report dénoncer ce commentaire

      Oubliez les syndicats et cotisez pour une assurance "Droit du travail""