Marque locale

08 juillet 2016 09:00; Act: 08.07.2016 16:56 Print

Les tout-​​petits ont leurs gilets 100% Luxembourg

LUXEMBOURG - La jeune Française Antoinette de Bagneaux a créé «Les Petits Luxembourgeois», une marque de vêtements pour enfants.

storybild

Antoinette de Bagneaux a dessiné ses propres modèles de gilets. (photo: L'essentiel)

Une faute?

C'est l'histoire d'une balade au parc qui se transforme en projet de marque de vêtements. En voyant «tous ces enfants jouer dans les aires de jeux du pays», Antoinette de Bagneaux, 28 ans, a eu l'idée de concevoir des tenues pour les tout-petits. En attendant les maillots de bain pour l'été, son choix s'est d'emblée porté sur les gilets de berger, «le compromis idéal entre le pull et le manteau. Parfait pour le climat local». Le nom de la marque, «Les Petits Luxembourgeois», est tout sauf innocent.

«Ici, les gens aiment qu'on mette en avant leur pays», explique cette résidente de la capitale. Arrivée il y a trois ans de Paris, la Française, «plus entrepreneuse que couturière», cherchait «un nouveau projet après quatre années intenses, tout en trouvant le temps de s'occuper de ses deux enfants». Augustin, 3 ans, et Théophane, 1 an, ont été les premiers à porter les modèles de leur maman.

Ils ne sont pas les seuls. Une centaine de gilets de berger sont cousus chaque mois par une dizaine de prisonnières de Schrassig et des couturières indépendantes au Grand-Duché. «Tout est produit, conçu et cousu au Luxembourg. Le savoir-faire local est un gage de qualité», justifie cette mère au foyer devenue créatrice à plein temps. Pour l'heure, la plupart de ses clients viennent du pays. Mais l'aventure ne doit pas s'arrêter là. «L'objectif, c'est de passer les frontières et de faire connaître le Luxembourg», conclut-elle.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vian le 08.07.2016 10:32 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo Madame - très belle initiative !

  • ParisFleuri le 08.07.2016 12:08 Report dénoncer ce commentaire

    Jolis petits gilets de berger!! J'aime

  • Mariette le 08.07.2016 09:26 Report dénoncer ce commentaire

    Idée lumineuse! Pour les artisanes et pour les clients!

Les derniers commentaires

  • Ciné Marre le 08.07.2016 14:43 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo pour l'intiative! Malheureusement, le produit luxembourgeois a également le prix "luxe" qui va avec....mais pour une occasion spéciale pourquoi pas!

  • hey you le 08.07.2016 12:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trop mimis les petits gilets 3! C'est une superbe idée cadeau de naissance/anniversaire/noël...Belle initiative.

  • ParisFleuri le 08.07.2016 12:08 Report dénoncer ce commentaire

    Jolis petits gilets de berger!! J'aime

  • Cestmoi le 08.07.2016 11:36 Report dénoncer ce commentaire

    A 40 euros le gillet de bébé, H&M et co ont encore de belles années devant eux!

    • Bob Léponge le 08.07.2016 15:14 Report dénoncer ce commentaire

      Cela dépend. Tout le monde ne souhaite pas nécessairement acheter du Made in China, payé un bol de riz, et opte, certes pour un autre prix, mais ayant une approche de proximité et moins de pollution CO2. Un choix de société peut-être....

  • Vian le 08.07.2016 10:32 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo Madame - très belle initiative !