Aide au Luxembourg

21 juin 2016 13:44; Act: 21.06.2016 17:56 Print

«Médecins du Monde» a soigné les plus démunis

LUXEMBOURG - L'an dernier, «Médecins du Monde» a fourni une aide médicale et psychologique à plus de 200 personnes dans ses deux centres, à Bonnevoie et à Esch-sur-Alzette.

storybild

Au Luxembourg, 30 bénévoles œuvrent pour «Médecins du Monde», dont plusieurs infirmières et infirmiers, des médecins généralistes, un pédiatre, un psychologue, une dentiste, une ophtalmologue et plusieurs accueillants sociaux. (photo: Médecins du Monde Luxembourg)

Sur ce sujet
Une faute?

Qu'ils soient sans-abri, dans une situation précaire ou sans-papiers, de nombreuses personnes vivent sans couverture médicale au Grand-Duché. Installée au Luxembourg depuis 2014, l'organisation «Médecins du Monde» leur fournit des soins médicaux et psychologiques, dans ses centres à Bonnevoie et à Esch-sur-Alzette.

L'an dernier, 30 bénévoles ont offert 540 consultations à plus de 200 patients. La majorité d'entre eux ont profité des permanences de «Médecins du Monde» pour des soins médicaux, quelques-uns seulement pour une aide psychologique. L'an dernier, l'organisation a aussi travaillé en collaboration avec d'autres acteurs luxembourgeois, comme le ministère de la Famille pour la «Wanteraktioun» ou l'OLAI suite à l'arrivée des nombreux demandeurs d'asile.

En 2015, les programmes de soins ont été financés en grande partie par les dons, qui ont atteint 121 288 euros. Près de la moitié provenaient du mécénat et 30% des dons privés. Cette somme a été investie à 95% dans les projets au Luxembourg. Les 5% restants ont servi à soutenir des actions au Népal et en Syrie.

(jd/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • coerente le 21.06.2016 17:49 Report dénoncer ce commentaire

    malheureusement, les associations aussi bien, vous le pouvez compter sur les doigts de la main, et encore, il faut couper, quelques doigts,

  • Vindulux le 22.06.2016 11:28 Report dénoncer ce commentaire

    Au GDL il manque de nombreux cabinets médicaux avec des médecins et des chirurgiens dentistes pour offrir des soins dentaires de qualité à tous ceux qui n'ont pas les moyens de payer les factures sans limites des médecins libéraux. Dans l'un pays, le plus riche du monde, il n'est plus acceptable qu'une personne qui à travailler dure toute sa vie pour le salaire minium se retrouve sans dents.

Les derniers commentaires

  • Vindulux le 22.06.2016 11:28 Report dénoncer ce commentaire

    Au GDL il manque de nombreux cabinets médicaux avec des médecins et des chirurgiens dentistes pour offrir des soins dentaires de qualité à tous ceux qui n'ont pas les moyens de payer les factures sans limites des médecins libéraux. Dans l'un pays, le plus riche du monde, il n'est plus acceptable qu'une personne qui à travailler dure toute sa vie pour le salaire minium se retrouve sans dents.

  • coerente le 21.06.2016 17:49 Report dénoncer ce commentaire

    malheureusement, les associations aussi bien, vous le pouvez compter sur les doigts de la main, et encore, il faut couper, quelques doigts,