Location au Luxembourg

04 octobre 2016 17:18; Act: 04.10.2016 17:20 Print

Pas de loi prévue pour mieux encadrer Airbnb

LUXEMBOURG - Contrairement à d'autres pays, le Luxembourg ne compte pas encadrer davantage les plateformes en ligne via lesquelles des particuliers proposent des logements.

storybild

Pour le ministre de l'Économie, les sites comme Airbnb contribuent «à la diversité et à l'attractivité de l'offre touristique au Luxembourg».

Sur ce sujet

Le succès des sites comme Airbnb, qui permettent aux particuliers de louer leur appartement ou leur maison à d'autres personnes privées, ne semble pas inquiéter les autorités grand-ducales. Contrairement à d'autres pays qui adaptent leur législation, le Luxembourg ne compte, pour l'instant, pas encadrer davantage ce type d'activité. «Il n'y a pas de raison à priori de limiter cette activité tant que les particuliers ne se comportent pas comme de véritables professionnels», a expliqué Étienne Schneider, dans une réponse parlementaire publiée ce mardi.

Pour le ministre de l'Économie, les plateformes comme Airbnb, qui propose environ 200 habitations sur le territoire luxembourgeois, représentent même une opportunité pour le pays. «Cette offre très diverse constitue un complément intéressant à l'offre d'hébergement touristique classique et peut attirer une nouvelle clientèle à la recherche d'un hébergement alternatif», souligne le ministre.

Bien qu'il n'y ait pas de législation spécifique, les particuliers doivent tout de même se soumettre à plusieurs obligations. Ils doivent notamment respecter des critères de salubrité et de sécurité. Ils doivent aussi déclarer les revenus liés à cette activité. Toutefois, précise le ministre, «s'il s'avère qu'une adaptation de notre législation devient indispensable pour mieux encadrer cette activité, les mesures qui s'imposent seront mises en oeuvre». Pour cela, le gouvernement expliquer observer de près les évolutions dans nos pays voisins «qui pourront être, le moment venu, une source précieuse de comparaison et d'inspiration».

(jd/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Caïn le 05.10.2016 06:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il faudrait au moins l'interdire a ceux qui ont déclaré résidence principale et profité des aides de l'Etat au moment de l'achat!

  • John le 04.10.2016 17:34 Report dénoncer ce commentaire

    Dans ma résidence, on a réussi à se débarrasser d'une location AirBNB. C''était insupportable le va et vient, tous ces gens qu'on ne connaissait pas qui trainaient dans les couloirs. Bon débarras

Les derniers commentaires

  • Caïn le 05.10.2016 06:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il faudrait au moins l'interdire a ceux qui ont déclaré résidence principale et profité des aides de l'Etat au moment de l'achat!

  • John le 04.10.2016 17:34 Report dénoncer ce commentaire

    Dans ma résidence, on a réussi à se débarrasser d'une location AirBNB. C''était insupportable le va et vient, tous ces gens qu'on ne connaissait pas qui trainaient dans les couloirs. Bon débarras

    • Jeje le 05.10.2016 07:45 Report dénoncer ce commentaire

      Et vous avez fait comment ?

    • John le 05.10.2016 09:49 Report dénoncer ce commentaire

      On a contacté le propriétaire pour faire cesser cette activité hotelière. On lui a envoyé des print screens de l'annonce AirBNB avec les commentaires des clients... Et depuis c'est terminé.

    • J. Peeters le 28.11.2016 20:05 Report dénoncer ce commentaire

      John, mais le propriétaire d'un apart peut quand même louer son bien par airbnb...je ne comprends pas pourquoi il a arreté après votre démarche. Expliquez svp