Luxembourg

13 juin 2017 08:00; Act: 13.06.2017 10:12 Print

Quelle sécurité sur les grands événements?

LUXEMBOURG - Après l'attentat à l'issue du concert d'Ariana Grande à Manchester, les organisateurs de concerts au Luxembourg ont-ils revu leur dispositif de sécurité?

storybild

En dehors de la salle, c'est la police qui veille. À l'intérieur, ce sont les organisateurs. (photo: Editpress/Jean-Claude Ernst)

op Däitsch
Sur ce sujet

Les salles de concerts européennes sont sur les dents: quelques jours à peine après l'attentat de Manchester, à l'issue du concert d'Ariana Grande, le festival «Rock am Ring» a été évacué ce week-end, suite à une «menace terroriste», qui s'est heureusement révélée être une fausse alerte. Ces grands événements sont clairement devenus des cibles et leur sécurité a été renforcée. Qu'en est-il au Luxembourg?

À la Rockhal, on se dit préparé et «pas uniquement depuis les derniers événements tragiques», affirme Thomas Roscheck, directeur de la communication. «De nombreuses mesures et procédures peu perceptibles par le spectateur», ont été mises en place non seulement à l'entrée, mais aussi «en amont» de l'événement. Les organisateurs travaillent en étroite collaboration avec les autorités.

Chicane

Frank Stoltz de la police luxembourgeoise explique: «L'organisateur, le cas échéant la commune, est responsable à l'intérieur de l'espace de la manifestation, alors que la police est responsable pour l'environnement extérieur, c'est-à-dire pour tout ce qui se passe aux alentours». Néanmoins, la frontière entre les deux espaces est floue: «La sécurité est en fait un travail de collaboration étroite entre les organisateurs, les responsables auprès de la commune et la police», explique le policier.

Ainsi, pour chaque manifestation, la police analyse les risques potentiels inhérents en prenant «naturellement» en compte les événements récents. Par exemple, après l'attentat de Nice, en juillet 2016, le festival E-Lake s'est doté d'une chicane - un dispositif forçant les automobiliste à faire des zigzags - contre les conducteurs fous «sur les conseils de la police», comme explique l'organisateur Roland Hoffmann.

Fouilles

Par tradition, l'E-Lake est un festival gratuit qui ne nécessite par conséquent aucun contrôle à l'entrée. «Mais nous procédons tout de même à la fouille des sacs à dos et à main», précise Monsieur Hoffmann. «Moins par peur d'une attaque terroriste qu'en raison de problèmes liés aux débris de verre que nous avons connus par le passé». C'est la raison pour laquelle 30 agents de sécurité ont pour ordre de cibler les bouteilles venant de l'extérieur.

La présence d'un poste de police temporaire sur le site ne serait pas non plus liée aux récents actes terroristes. Le container est mis en place depuis 15 ans. Il n'a d'ailleurs servi qu'à de très rares occasions, se réjouit Roland Hoffmann: «Au fil des années, le nombre d'incidents pendant le festival a constamment baissé!».

(Frank Goebel/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • lucas le 13.06.2017 11:24 Report dénoncer ce commentaire

    je suis allé au concert de Green day hier, et franchement question de sécurité, pas de différences depuis l'attentat de Manchester.

  • patate le 13.06.2017 12:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas + en danger ... mais ça trottait dans la tête quand même.... si ça arrive dans une ville comme Manchester, ça peut très bien arriver chez nous....

  • daniel le 13.06.2017 15:02 Report dénoncer ce commentaire

    Je pense que de toute façon c’est impossible de sécuriser tous le site de la Rockhal. Car les gens se garent dans un rayon de 1km, parking extérieurs, intérieurs le long des routes. Des gens viennent en train bref je ne vois pas comment il pourrait faire mieux. Nous devons continuer à sortir le risque zéro n’existera jamais.

Les derniers commentaires

  • moi le 14.06.2017 00:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pour le marathon ING j ai été bleuté ... absolument aucune mesure pour bloquer l accès aux principales rues de la capitale. Un conducteur fou aurait pu s en donner à coeur joie sans soucis ...

    • fabilux le 14.06.2017 08:57 Report dénoncer ce commentaire

      juste, ils pourraient se baser sur les tristes expériences des voisins européens!!

  • Poly le 13.06.2017 18:32 Report dénoncer ce commentaire

    Très souvent la police est sur les lieux en service soit, mais en civil!

  • avis le 13.06.2017 17:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je pense qu'il vaut mieux pas savoir...

  • jmj le 13.06.2017 16:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fausse alerte super mais jamais deux sans trois quel comportement rester à la maison ou faire ses adieu chaque qu'ont va â 1 manifestation aus petit bonheur la chance

  • daniel le 13.06.2017 15:02 Report dénoncer ce commentaire

    Je pense que de toute façon c’est impossible de sécuriser tous le site de la Rockhal. Car les gens se garent dans un rayon de 1km, parking extérieurs, intérieurs le long des routes. Des gens viennent en train bref je ne vois pas comment il pourrait faire mieux. Nous devons continuer à sortir le risque zéro n’existera jamais.