Au Luxembourg aussi

16 avril 2018 08:00; Act: 16.04.2018 09:55 Print

Quelles solutions face aux allergies de saison?

LUXEMBOURG - Gênante, l’allergie aux pollens peut s’en aller spontanément ou... en déclencher une autre.

storybild

Patrick Koch est allergologue aux Hôpitaux Robert Schuman. (photo: Editpress)

Sur ce sujet

Nez qui coule, éternuements, yeux larmoyants qui piquent, et, dans des formes plus graves, asthme ou bronchite... La saison des allergies bat son plein, avec «un gros pic de pollens, surtout de bouleau qui est le plus allergisant et qui pose le plus de problèmes», relève le professeur Patrick Koch, allergologue aux Hôpitaux Robert Schuman.

«Tous les cas de figure sont possibles. On peut être allergique pendant l’enfance à des pollens de graminées ou de bouleau, et puis cela disparaît à l’âge de 40 ans, de 50 ans, de 60 ans... Il n’y a vraiment aucune règle, mais en général, ce sont quand même les personnes plus jeunes qui se sensibilisent», complète le spécialiste.

Des piqures...

Un phénomène un peu surprenant peut aussi survenir, celui des allergies croisées. Un allergique aux pollens peut avoir les lèvres qui se mettent à gonfler, la langue ou la gorge à piquer quand il mange certains fruits, particulièrement ceux à pépins. «Les anticorps dirigés contre les pollens reconnaissent aussi des sites bien particuliers au niveau de ces fruits, qui entraînent des symptômes». L’allergie alimentaire n’est pas due à l’aliment ingéré mais aux pollens!

Pour soigner les allergies, une désensibilisation est possible sous forme de piqures, de produits appliqués sous la langue ou un comprimé à laisser fondre. «Pour les pollens de graminées ou de bouleau, cela fonctionne très bien avec 80% de succès, mais il faut le faire pendant trois ans», conclut l’allergologue.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Marc Schmit le 16.04.2018 08:20 Report dénoncer ce commentaire

    Moi j'ai commencé à être allergéque à l'âge de 34 ans...va comprendre...

  • boglob le 16.04.2018 09:34 Report dénoncer ce commentaire

    Les allergiques, allez vous faire désensibiliser. Je l'ai fait ça marche bien, je n'ai plus rien et pourtant j'en bavais chaque année.

  • Alan Turing le 16.04.2018 09:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et moi à 45 ans. Je réagis à tous les arbres. Sait-on dire pourquoi on devient allergique ?

Les derniers commentaires

  • dieux le 17.04.2018 01:08 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas le pollen, mais des bactéries ou des microbes c'est mon gilles qui me la dit.

  • maya l'abeille le 16.04.2018 16:24 Report dénoncer ce commentaire

    Moi je dois être allergique a une autre sorte de pollen, car actuellement je n'ai rien. Ca vient plus vers juin et juillet chez moi

  • dina le 16.04.2018 13:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’ai commencé la désensibilisation il y a 2 ans et cette année c’est très grave heureusement que j’ai le kit de secours toujours avec moi

  • dina le 16.04.2018 13:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis allergique depuis +- 5 ans j’ai commencé ma désensibilisation il y a deux ans et pourtant cette année c’est horrible les yeux qui piquent, la gorge qui gratte, et même urticaire des démangeaisons de la peau

  • syl le 16.04.2018 12:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    7 piqûres pour la désensibilisation et pour l'instant ça fonctionne. Je suis ravie