Brasserie nationale

07 mars 2018 13:21; Act: 07.03.2018 15:42 Print

«Ramener la bière sur la table des restaurants»

BASCHARAGE - Porté par un développement de Battin et une expansion plus poussée en France, le groupe Brasserie nationale affiche un résultat financier en progression.

storybild

La part de marché de Battin a doublé en une dizaine d'années. (photo: Editpress/Didier Sylvestre)

op Däitsch
Sur ce sujet

La Brasserie nationale, qui produit les marques Bofferding et Battin, a écoulé l'an dernier quelque 150 000 hectolitres (hl) de bières, un chiffre stable sur les deux dernières années. Et ce malgré un léger recul des ventes au Grand-Duché, des parts de marché ayant été gagnées sur les marchés belges et français, ce dernier s'étendant de plus en plus vers les Vosges et l'Alsace.

«La régression au niveau local touche surtout l'Horesca. Le phénomène n'est pas récent, il y a une diminution de fréquentation et des changements d'habitudes de consommation. Les gens vont plus au restaurant que dans les bars et donc les volumes diminuent. Et puis dans les restaurants, on a plus tendance à boire du vin. C'est pourquoi nous nous sommes tournés vers des chefs au Luxembourg pour ramener la bière sur la table et proposer des associations de bière avec des plats», explique Frédéric de Radiguès, directeur général de la Brasserie nationale.

De plus en plus présent en grandes surfaces

Sur les quelque 290 671 hl de bières produits au Grand-Duché en 2017, la Brasserie nationale revendique 42% de parts de marché pour Bofferding, un chiffre stable, pendant que Battin et ses bières spéciales approchent les 20%, soit deux fois plus qu'il y a une dizaine d'années. Le chiffre d'affaires de la Brasserie nationale s'établit ainsi à 10,6 millions d'euros en 2017 stable sur un an, pendant que l'Ebitda est en léger retrait mais «conforme aux prévisions», à 4 millions d'euros.

Munhowen, la filiale de distribution, tire les résultats vers le haut en affichant un chiffre d'affaires et un Ebitda en progression de 9%, à respectivement 74,4 millions et 6,22 millions d'euros. Le volume des ventes des produits liquides (hors produits Brasserie nationale) dépasse 251 400 hl, en hausse de 29 340 hl. Pour s'adapter à une consommation plus domestique (+10% en 5 ans), la présence dans les grandes surfaces continue d'être accentuée.

Pour autant, les bars ne sont pas délaissés, avec un investissement l'an passé de 3,4 millions dans le secteur de l'Horesca, où un gain net de 58 établissements partenaires a été enregistré sur la Grande Région, sur un total de plus de 3 000. «Nous aidons les cafetiers à développer leurs affaires et faire des actions de promotion», précise le directeur. Le groupe emploie quelque 260 personnes.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • leon le 07.03.2018 14:01 Report dénoncer ce commentaire

    bofferding pas pour moi

  • lulu le 07.03.2018 13:27 Report dénoncer ce commentaire

    Tout les matins -> BATTIN

  • Fredy le 07.03.2018 13:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La battin et bofferding hummmm j'adors de vrai bière naturel sans additif de conservation, je viens de goûté la battin brune un vrai régal....... Svp continuer à nous faire de vrais bières luxembourgeoise....... J'adors

Les derniers commentaires

  • L85 le 08.03.2018 02:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La brasserie a le « monopole » du marché dans L’horeca.... Ils ne permettent pas ou peu le développement des petites brasseries du Pays. Dans un établissement dis « Bofferding » difficile de trouver une équivalence à leur bière...même étrangère...?! Donc normal d’être le numéro 1 au Luxembourg ...

  • oufti le 07.03.2018 20:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De la bière au luxembourg!! Ou ça???

  • llg le 07.03.2018 19:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas mal tous les commentaires pour ces bières, mais à côté il y a l’ORVAL, à consommer avec modération ????

  • Jean-Marie le 07.03.2018 17:47 Report dénoncer ce commentaire

    Les bières Bofferding et Battin sont excellentes. Dommage que l'on ne les trouve pas dans toutes les grandes surfaces au moins de Moselle.

    • Pouhaaa le 08.03.2018 07:52 Report dénoncer ce commentaire

      Battin je veux bien, mais Bofferding pitié !!!!

  • Boss le 07.03.2018 17:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est une bonne Bière la Battin, elle est meilleur que la Simon ça ne vaut rien ....