Cérémonie civile

19 mai 2018 17:41; Act: 19.05.2018 19:05 Print

Réunis pour un dernier hommage à Camille Gira

BECKERICH - Comme le souhaitait le secrétaire d'État, un dernier hommage public a été rendu samedi à Camille Gira. Avant de finir autour d'un verre.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Décédé mercredi après un malaise à la Chambre des députés, Camille Gira laissera une marque indélébile dans l’histoire du Luxembourg. Samedi, anonymes et officiels du gouvernement et de la Chambre des députés étaient réunis au centre culturel de Beckerich pour un ultime hommage au secrétaire d’État au Développement durable et aux Infrastructures.

Sur fond de musique rock des années 60, plus d’un millier de personnes se sont succédé devant la scène du centre culturel où trônait une photo de Camille Gira et des gerbes de fleurs. Puis les hommages se sont succédé. Tour à tour Thierry Lagoda, le bourgmestre de Beckerich, François Bausch, Carole Dieschbourg, Félix Braz et Gérard Anzia, ses collègues écologistes, ont salué la mémoire d’un homme «droit, avec beaucoup d’humour» mais aussi «une source d’inspiration et un mentor».

L’émotion est montée d’un cran quand les deux fils de Camille Gira puis son épouse ont pris la parole. «Nous sommes fiers de ce que tu as fait pour nous, pour le Luxembourg et la planète», ont souligné ses enfants Michel et Louis. Quant à Simone Weber-Gira, elle a rendu un hommage appuyé à son mari sous les applaudissements avant d’inviter toute l’assistance à prendre un verre dans la cour d’école. «Car c’est ce que Camille voulait», a-t-elle terminé.

(Patrick Théry/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • José le 20.05.2018 10:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mes condoléances.

  • pfffffffffffffffffffffffffffffffffffffff le 19.05.2018 22:13 Report dénoncer ce commentaire

    Habitant de Beckerich, je trouve cela sympa de lire qu'un hommage a été rendu.....

  • dieux le 20.05.2018 17:30 Report dénoncer ce commentaire

    Ne l'oubliez pas la vie est un jeu,la vie est une fête faites vous plaisir,une vie est très importante merci et vous soutiens.

Les derniers commentaires

  • dieux le 20.05.2018 17:30 Report dénoncer ce commentaire

    Ne l'oubliez pas la vie est un jeu,la vie est une fête faites vous plaisir,une vie est très importante merci et vous soutiens.

  • Mr.Pigeon le 20.05.2018 12:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    reposez en paix

  • José le 20.05.2018 10:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mes condoléances.

  • C'est pas vrai? le 20.05.2018 06:19 Report dénoncer ce commentaire

    Décidément, qui était cette personne.Je n'ose m'imaginer les articles lorsque le GD disparaîtra. Les hommes sont égaux dans la mort....

    • Franky le 20.05.2018 09:42 Report dénoncer ce commentaire

      D'accord avec vous...

    • C'est pas vrai? le 20.05.2018 13:20 Report dénoncer ce commentaire

      Merci!

  • AG1980 le 19.05.2018 22:51 Report dénoncer ce commentaire

    Un grand homme aussi bien dans la vie de tous les jours que dans la vie politique et sociale. Il laissera un grand vide.