Sécheresse au Luxembourg

30 juillet 2018 12:14; Act: 30.07.2018 12:46 Print

«Toute journée sans pluie aggrave la situation»

LUXEMBOURG - Le ministre de l'Agriculture et le chef du service météorologique de l'Administration des services techniques de l'agriculture ont fait le point sur la sécheresse.

storybild

32 stations automatiques mesurent la température, l'humidité de l'air, les précipitations, etc. (photo: Editpress/Dider Sylvestre)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

«Le manque de pluie aura des conséquences négatives sur les cultures non encore récoltées. Même si elle est moins importante que dans d’autres régions d'Europe, toute journée sans pluie aggravera la situation dans notre pays». Face au manque de précipitations et aux températures caniculaires de la semaine passée, le ministre de l’Agriculture, Fernand Etgen (DP), a tenu à faire le point sur l'état de sécheresse décrété au Grand-Duché.

Même s'il se refuse à faire un bilan à ce stade et donne rendez-vous fin septembre, Fernand Etgen n'a pas caché que la situation était «préoccupante». «Nous savons déjà que la récolte de maïs sera par exemple inférieure à celle de l'an passé, de sorte que les prix vont mécaniquement augmenter», a dit le ministre. Autre conséquence: la récolte du raisin devrait débuter plus tôt que d'habitude, la première ou la deuxième semaine de septembre.

32 stations automatiques au Luxembourg

«Nous nous attendons à des étés de plus en plus chauds», a indiqué de son côté le Dr Andrew Ferrone, chef du service météorologique de l’Administration des services techniques de l’agriculture (Asta). «En l’espace d'un siècle, la température moyenne relevée à la station de Luxembourg-Ville a augmenté d'1,5 degré».

Le service météorologique de l'Asta exploite aujourd'hui un réseau de 32 stations automatiques réparties sur l'ensemble du pays. Capables de mesurer la température, l'humidité de l'air et les précipitations, une dizaine d'entre elles fournissent en outre la vitesse et la direction du vent ainsi que la durée d’ensoleillement et les températures au sol. Ces données sont actualisées toutes les dix minutes sur le site agrimeteo.lu.

(Pascal Piatkowski/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • monavis le 30.07.2018 15:33 Report dénoncer ce commentaire

    Mon avis personnel (il peut et sera bien sûr controversé, je m'y attends déjà mais j'assume..) est que tous, ou la majorité de ceux, qui émettent un avis "anti-bobo" et qui refutent le fait que la météo soit déréglée, argumentent pour se donner bonne conscience. Certes, les collectivités, l'état lui même, els industriels, ont leur impacts sur l'urbanisation et la pollution, mais tous, ici, chaucun d'entre nous (moi y compris) y participons. Nous ne pouvons l'ignorer. Alors quoi faire me direz vous... des petits gestes, même "dérisoires" seront toujours mieux que l'ignorance.

  • Fred le 30.07.2018 17:45 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on sait que les grande multinationale paie moins d'impôt qu'une secrétaire par an et tout cela grace à un chantage de délocalisation en cas de changement de statut. Que les industries, les transports routier et l'aviation commence déjà. C'est trop facile de toujours demander au citoyen que l'on touche en premier au capital qui fait des bénéfice honteux en polluant la planète mais là dès qu'on touche au FRIC?????

  • Assoiffé le 30.07.2018 12:42 Report dénoncer ce commentaire

    Exactement, je crois que le pire est devant nous. Je ne suis pas spécialiste en climatologie ou météorologie, juste un simple observateur averti mais ça craint.

Les derniers commentaires

  • Joel Templemenn le 31.07.2018 08:26 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai soif!

  • jdw le 30.07.2018 23:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La terre existe depuis longtemps. L'histoire nous montre beaucoup d'informations de beaucoup de Peuple Antique qui tous ont disparue, sans Industrie et avion et voiture. La Nature fait ce qu'elle veux. Et nous allons tous mourir. La terre continuera à tourner. Et des nouvelles Générations recommenceront. Profiter du temp qui vous reste. Je ne crois rien de ce que ont nous raconte. Y en a s'enrichisse de la peur qu'ils nous font. Écouter la chanson de Jean Gabin " Je sait " Et ça c'est La Vérité pour Chacun. Ce qui me réjoui c'est que Aucun Riche prendra son Fric avec. Et la terre continuera a Tourner. Vive la Vie. Vive la mort

    • mats le 31.07.2018 17:47 Report dénoncer ce commentaire

      bravo

  • Jengi le 30.07.2018 23:06 Report dénoncer ce commentaire

    Moins de mais pour fournir dans les centrales au biogaz.

  • caro le 30.07.2018 22:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ca y es ...il pleut pas pendant 3 semaines et c est préoccupant, n importe quoi..ne vous inquietez les jours pluvieux , gris et froid seront bientôt de retour, youpie. aussi a l epoque l ete etait tres chaud, ensoleillé et peu de pluie, des periodes a 35 degres ont tjr existé. le monde va mal mais tout n est pas question de rechauffement climatique.

    • fabilux le 31.07.2018 07:45 Report dénoncer ce commentaire

      en attendant rien ne pousse!! et la planète a, à partir de mercredi, donné tout ce qu'elle pouvait . Bien sûr, il y aura de la pluie trop, peut être, et le peu qu'il y a, pourrira au sol.

  • dawson le 30.07.2018 21:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vivement l’hiver.....