Vote au Luxembourg

09 octobre 2017 07:00; Act: 09.10.2017 09:54 Print

Triomphe du CSV aux élections communales

LUXEMBOURG - Les élections communales ont largement profité au parti conservateur, qui a pris la ville d'Esch-sur-Alzette aux socialistes.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

C’est une victoire historique et inattendue que le CSV a remportée, dimanche, dans le bastion socialiste d'Esch-sur-Alzette. Une sorte de cerise sur le gâteau pour les chrétiens-sociaux, nets vainqueurs de ces élections communales à quasiment un an des élections législatives prévues le dimanche 14 octobre 2018.

S'il a conservé tous ses bastions à l'exception de Bettembourg, repassé aux mains du socialiste Roby Biwer, le CSV a imposé sa loi. Et la force de ses personnalités aussi jeunes et inexpérimentées soient-elles. Ainsi, Georges Mischo (42 ans), conseiller communal, sera-t-il le prochain bourgmestre d'Esch-sur-Alzette. Avec 30,9% des voix (+11,7%), il a infligé une déroute à la bourgmestre socialiste sortante Véra Spautz (27,9%, -10,6%). Dans la capitale, une autre bourgmestre sortante, libérale cette fois, a vacillé. Mais Lydie Polfer (30%, -3,6%) s'en est finalement sortie face au CSV du jeune Serge Wilmes (25% et +5,9%).

Au-dessus de 30%

Mais que ce soit à Bascharage (Michel Wolter), Hesperange (Marc Lies), Ettelbruck (Jean-Paul Schaaf), Clervaux (Emile Eicher), Grevenmacher (Léon Gloden) ou Mamer (Gilles Roth), les députés-bourgmestres du CSV ont fait au moins 40%, voire bien plus pour certains. Conforté par ces résultats, le CSV reste donc bel et bien le parti le plus puissant du Luxembourg. Si le CSV a su conquérir la deuxième ville du pays qu'est Esch-sur-Alzette, le DP a su garder Luxembourg-Ville (mais avec une nouvelle coalition DP-CSV), tandis que les Verts gardent la main à Differdange avec un Roberto Traversini royal (un bond de 20,8% et sept sièges) et le LSAP les rênes de Dudelange avec un Dan Biancalana solide (50,3% et dix sièges).

Avec un pourcentage global au dessus des 30% pour les 46 communes à la proportionnelle, le CSV sort en grand vainqueur de ces élections. Le LSAP est relégué à cinq points, alors que le DP est sous la menace de Déi Greng, sous la barre des 20%. À noter aussi l'entrée des Pirates, les «petits partis» dépassant ensemble de peu la barre des 10 points. Un an avant les législatives, ces communales sont venues confirmer que les partis de la coalition au gouvernement sont sous la menace du CSV.

(Denis Berche/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Anna List le 09.10.2017 07:37 Report dénoncer ce commentaire

    Triomphe du CSV, si on veut oui, mais ce que je retiens c'est plutôt la débâcle du LSAP un peu partout! Cette véritable fessée est une réaction à la trahison du LSAP envers ses électeurs en 2013!

  • alainet le 09.10.2017 09:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Belle analyse totalement d'accord et ce n'est qu'un avant goût. Vivement l'année prochaine.

  • personne le 09.10.2017 07:58 Report dénoncer ce commentaire

    Dommage qu'il ne ce soit pas passé la même chose à Dudelange...

Les derniers commentaires

  • lynn le 09.10.2017 22:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ georgette wilmes est jeune d'accord. Mais son équipe est solide et ils ont la tête sur les épaules. La nouvelle génération du CSV est sur les rails.

  • LuxThill le 09.10.2017 17:52 Report dénoncer ce commentaire

    On récolte ce que l'on a semé lors des dernières élections...

  • Les cassos. le 09.10.2017 14:26 Report dénoncer ce commentaire

    Si il y a bien une constante dans tous les pays du monde c'est toujours le sud qui est un souci concentré de problèmes sociaux.

    • Citoyen le 09.10.2017 17:30 Report dénoncer ce commentaire

      Faux. A une époque, pour trouver du travail, fallait venir dans le Sud. L'ARBED mettait même à disposition des maison de maîtres à Esch pour faire venir les ingénieurs (par exemple rue du Luxembourg à Esch, en face de l'école privée). Et le Pfaffendahl était à une autre époque le quartier le plus pauvre et le plus malfamé de tout le Luxembourg.

    • J'aime le Sud le 10.10.2017 08:28 Report dénoncer ce commentaire

      Sans oublier Bonnevoie, qui n'est pas au Sud... Le Sud est en train d'évoluer, ma ville est agréable et il y a de nombreuses personnes sympathiques.

  • Thor le 09.10.2017 14:03 Report dénoncer ce commentaire

    Bien que les élections communales et législatives soient deux choses complètement differentes, je trouve fracassant le fait que les gens fassent encore confiance au CSV, qui pendant des décennies à regné sur le Luxembourg, et qui, aux dernières élections législatives de 2014, avait laissé le pays dans une situation économique et sociale loin d'être brillante.

    • dieux le 09.10.2017 17:23 Report dénoncer ce commentaire

      To thor:y ont des milliards d'euros les aides sociales....

  • OceaneAnaisJoshua66 le 09.10.2017 12:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Super heureuse pour Esch-Sur-Alzette