Électricité au Luxembourg

11 janvier 2018 11:43; Act: 11.01.2018 16:56 Print

Trois fournisseurs sont 100% renouvelables

LUXEMBOURG - Trois fournisseurs d’électricité sur les sept approvisionnant les clients résidentiels au Grand-Duché ne proposent que du 100% renouvelable, note l’ILR.

storybild

En 2015 et en 2016, plus de 40% de l’électricité fournie au Luxembourg provenait de l’énergie hydroélectrique.

Sur ce sujet

Trois sur sept. Dans son dernier rapport, l’Institut luxembourgeois de régulation (ILR) observe que trois fournisseurs d'électricité sur les sept approvisionnant les clients résidentiels au Grand-Duché sont 100% renouvelables. Il s'agit d'Eida, de l'Electris et de Sudstroum. Les autres continuent à fournir de l’électricité majoritairement renouvelable: LEO à 88%, Nordenergie à 75%, Steinergy à 59% et Enovos à 58%.

L’ILR constate par ailleurs que l’électricité verte utilisée en 2016 au Luxembourg a son origine principalement en Norvège (55%), au Luxembourg (18%) et en Finlande (9%). Pour rappel, le site Internet calculix.lu permet notamment de connaître en détail la répartition des sources d'énergie pour les offres d’électricité.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Citoyen 57 le 11.01.2018 18:45 Report dénoncer ce commentaire

    Les chiffres exacts 2016 Tirés du portail des statistiques du gouvernement luxembourgeois. L'electricité importée par le Luxembourg provient à 81% d'Allemagne,à 15% de France et à 4% de Belgique. Tout le reste n'est que bla bla .D'ou sort ce bilan??Que raconte l'ILR.Quelle est la part du renouvelable la dedans?

  • David le 12.01.2018 08:25 Report dénoncer ce commentaire

    Un fournisseur d'énergie garantie la provenance de son électricité comme 100% renouvelable, il n'est pas dépendant ou responsable du mix se trouvant dans le réseau électrique national. Une personne qui souscrit à de "l'électricité verte" contribue à un "mix national" plus vert. Mais il est clair que dans la prise de courant c'est la même chose. Aussi, ne pas confondre "l'énergie est principalement d'origine Norvégienne" et "l'énergie vient de Norvège" (par un câble ou par bateau). Au lire des commentaires, cela prouve bien qu'il y a un manque cruel d'information et d'explication.

  • élec de France le 11.01.2018 17:26 Report dénoncer ce commentaire

    l'électricité parcours toujours le chemin le plus court. Par contre la facture peux venir de pays lointain. Sauf la production local l'électricité du GDL provient des centrales à chabon et du nucléaire. Même si virtuelement on nous facture du 100 % renouvelable.

Les derniers commentaires

  • David le 12.01.2018 08:25 Report dénoncer ce commentaire

    Un fournisseur d'énergie garantie la provenance de son électricité comme 100% renouvelable, il n'est pas dépendant ou responsable du mix se trouvant dans le réseau électrique national. Une personne qui souscrit à de "l'électricité verte" contribue à un "mix national" plus vert. Mais il est clair que dans la prise de courant c'est la même chose. Aussi, ne pas confondre "l'énergie est principalement d'origine Norvégienne" et "l'énergie vient de Norvège" (par un câble ou par bateau). Au lire des commentaires, cela prouve bien qu'il y a un manque cruel d'information et d'explication.

  • ladeux le 11.01.2018 22:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ils se disent vert c'est tout différent. car injecté sur le réseau, leur électricité est mélangée au reste. et quand le soleil et le vent manquent bien c'est cattenom ou tiange qui prend le relais

    • Thierry le 12.01.2018 08:11 Report dénoncer ce commentaire

      Eida propose un produit qui est permet également le financement de projet d'installations de production d'énergie dont la source est renouvelable Pour information, les interconnexions sont à 1/4 seulement avec la France, la majorité est avec l'Allemagne

  • Citoyen 57 le 11.01.2018 18:45 Report dénoncer ce commentaire

    Les chiffres exacts 2016 Tirés du portail des statistiques du gouvernement luxembourgeois. L'electricité importée par le Luxembourg provient à 81% d'Allemagne,à 15% de France et à 4% de Belgique. Tout le reste n'est que bla bla .D'ou sort ce bilan??Que raconte l'ILR.Quelle est la part du renouvelable la dedans?

    • Orionis le 11.01.2018 20:18 Report dénoncer ce commentaire

      Le problème est le même en France où des distributeurs osent vous dire que leur électricité est100 % d'origine renouvelable alors qu'elle arrive par le même réseau. Les écolos sont prêts à tout pour nous faire revenir à la bougie. En période de pointe la France consomme 104 000 mégawatts ce qui représente 52 000 éoliennes que nous sommes loin d'avoir. Mensonge que tout ceci tout comme les performances des voitures électriques testées en laboratoire. Sur le réseau routier la performance est à diviser par 2.

    • Thierry le 12.01.2018 08:14 Report dénoncer ce commentaire

      Orionis, ne confondez pas distributeur et fournisseur. Les "performances" des véhicules électriques sont les mêmes que pour les véhicules thermiques où les chiffres de consommations ne sont pas réalistes. N'oubliez pas les interconnexions des pays et des imports / exports.

  • Mamomam le 11.01.2018 17:58 Report dénoncer ce commentaire

    Donc l’énergie verte Norvégienne arrive jusqu'au Luxembourg par des câbles séparés de l’énergie non renouvelable? ah quoi, on me dit dans l'oreillette qu'elle passe par les mêmes câbles que l'énergie nucléaire? on nous mentirait?

    • Thierry le 12.01.2018 08:16 Report dénoncer ce commentaire

      Il n'y a aucun mensonge, il faut dissocier les différents mix

    • Swede le 12.01.2018 08:17 Report dénoncer ce commentaire

      Il est quand même normal de garder le même réseau. Comment voudriez-vous distinguer les câbles et à quoi cela servirait-il? Quand on parle d'énergie verte, on parle bien de la façon de produire l'énergie qui passent par ces câbles ( panneaux solaires, éoliennes, .... à la place de Centrales nucléaires par exemple). Plus les gens choissiront des fournisseurs (donc "producteurs") d'énérgie verte, plus les réseaux seront utilisés pour celle-ci et non pour de l'énergie non-renouvelable. Mais il faudra toujours des câbles pour l'acheminer chez vous, c'est indéniable.

  • élec de France le 11.01.2018 17:26 Report dénoncer ce commentaire

    l'électricité parcours toujours le chemin le plus court. Par contre la facture peux venir de pays lointain. Sauf la production local l'électricité du GDL provient des centrales à chabon et du nucléaire. Même si virtuelement on nous facture du 100 % renouvelable.

    • Thierry le 12.01.2018 08:15 Report dénoncer ce commentaire

      Ne confondez pas les différents mix