Au Luxembourg

05 mars 2018 12:18; Act: 05.03.2018 12:37 Print

Un accord avec l'Autriche contre le nucléaire

LUXEMBOURG/VIENNE – Le Luxembourg et l’Autriche ont fondé lundi une alliance destinée à lutter contre le développement de l’énergie nucléaire.

storybild

L'accord a été signé par la ministre luxembourgeoise de l'Environnement Carole Dieschbourg (à gauche) et la ministre autrichienne du Développement durable, Elisabeth Köstinger. (photo: SIP)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Le Luxembourg ne veut pas voir l’énergie nucléaire continuer à prospérer. Le Grand-Duché a signé lundi une alliance avec l’Autriche contre le développement du nucléaire. «Les deux pays travaillent activement ensemble sur ces questions et veulent à l’avenir poursuivre leur coopération au niveau européen», indique le gouvernement.

L’accord, signé par la ministre de l’Environnement Carole Dieschbourg (Déi Gréng) et Elisabeth Köstinger (ÖVP, parti social-démocrate) ministre autrichienne du Développement durable, a vocation à être ratifié par davantage de pays. Luxembourg et Vienne tenteront en premier lieu de convaincre l’Allemagne, la Suisse et la Liechtenstein lors d’une rencontre des pays germanophones prévue en début d’année, avant de présenter le texte à d’autres États. Le texte insiste sur «les coûts réels» du nucléaire, ainsi que sur «la promotion inadmissible» de cette énergie.

Depuis un référendum national organisé en 1978, l’Autriche a abandonné le nucléaire. Une centrale quasiment achevée à l’époque n’a du coup jamais été mise en service. Le Luxembourg ne possède pas de centrale sur son territoire mais celle de Cattenom, en France, se trouve à seulement quelques kilomètres de la frontière.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • jean le 05.03.2018 16:14 Report dénoncer ce commentaire

    Si le Luxembourg voulait véritablement nous démontrer ses bonnes intentions en terme d'énergie rennouvelable , il commencerait par devenir autosuffisant énergétiquement en se déonnectant complétement du réseau et produisant sa propre énergie rennouvelable Considérant la taille et les moyens financiers de ce pays, cela devrait être largement possible, s'il n'est pas capable de faire cela alors tout le reste n'est que belle paroles......

  • pépé réaliste le 05.03.2018 16:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si on avait investi, depuis 40ans, dans la recherche et dévelopement de la géothermie grande profondeur, au lieu dans le nucléaire et éolien...on n'en serait pas là. Géothermie n'intéresse personne dans les grands groupes énergétiques parce plus rien à gagner une fois installé. on veut aller sur Mars ? ...et on ne sait rien de ce qui peut être exploité à 5kms sous nos pieds. Drôle de monde !

  • Réaliste le 05.03.2018 13:06 Report dénoncer ce commentaire

    Si l'on compte les millions de KW nécessaires dépensés pour la construction de sites de stockage et l'énergie nécessaire à leur fonctionnement pour garder des déchets pendant des millions d'années à 500m de profondeur, je ne suis pas sûr que cette énergie soit "rentable", de quelques facon que ce soit, surtout lorsque l'on sait que le KW généré par des énergies renouvelables coûtent maintenant bien moins cher que le KW issu d'EPR, je vous laisse juge de la France qui s'obstine dans cette direction....juste pour préserver son pan de l'économie nucléaire "Areva et ses mines", quelle ineptie!!!

Les derniers commentaires

  • Unicorn le 06.03.2018 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    L'énergie nucléaire vient du militaire, qui a construit la première centrale, pas pour produire de l'électricité mais du plutonium radioactif pour la bombe. Ainsi, le nombre de têtes nuclaires dans le monde est proportionnel aux déchets nucléaires depuis 60ans. Le contribuable paye l'énergie nucléaire, le dépôt des déchêts, et aussi l'achat par leur pays du dérivé nucléaire vendu par les centrales pour équiper leurs fusées. La facture est lourde, ils vous ont bien eu, en France p.ex.! Des centrales au Thorium sont plus sûrs et moins polluant...mais ne produisent pas de matériel militaire...

  • Odin le 06.03.2018 09:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @jean II : et vous ?

  • Pour le 06.03.2018 08:42 Report dénoncer ce commentaire

    Il suffit de faire un accord pro-nucléaire France-Belgique. Ça devrait suffire pour compenser de l'accord Luxembourg-Autriche.

  • Léon le 06.03.2018 08:21 Report dénoncer ce commentaire

    Comme Schneider veut toutes les voitures électrique on est obligé d’agrandir Cattenom,ou construire une nouvelle centrale.

  • observateur le 06.03.2018 07:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je préfère de loin une centra le nucléaire qui des milliers d'éoliennes qui massacrent tous nos paysages pour une apport ridicule en energie. ne parlons même pas des centrales à charbo

    • calamité le 06.03.2018 21:30 Report dénoncer ce commentaire

      et un accident nucléaire, ça ne massacre pas le paysage....la radioactivité est invisible !