Entrepreneuriat au Luxembourg

04 juin 2018 09:00; Act: 04.06.2018 09:59 Print

Un bon coup de main pour monter leur business

LUXEMBOURG - Une trentaine de femmes suivront, après les congés d’été, une formation à l’entrepreneuriat.

storybild

Les porteuses de projets ont présenté leurs idées à la Chambre de commerce Luxembourg-Pologne. (photo: Editpress/© Editpress/didier Sylvestre)

Sur ce sujet
Une faute?

La Chambre de commerce Luxembourg-Pologne a accueilli les prétendantes à la 5e édition de son Entrepreneurial Women Project, dans ses locaux du boulevard Grande-Duchesse Charlotte, à Luxembourg-Ville. Sur les dizaines de projets présentés, une trentaine seront retenus pour des formations à la création d’entreprise qui seront données après les congés d’été.

«Les présentations se font en anglais, ce qui n’existe pas forcément au Luxembourg, alors qu’il y a une grande immigration. Les femmes que nous accueillons viennent de partout dans le monde, beaucoup suivent leur mari qui ont un poste ici, et elles ne comprennent pas les langues du pays, ni comment y monter un business», explique Artur Sosna, président de la Chambre.

Celle-ci fait appel à ses membres pour dispenser la cinquantaine d’heures de cours, volontairement facturées raisonnablement 190 euros.

«Mieux comprendre le pays»

Marketing, droit des affaires, business plan, commercialisation, financements, ou encore réseautage font partie des thématiques abordées pour permettre de lancer sa start-up. Les projets vont de formatrice à libraire, en passant par la vente sur Internet, la restauration ou l’ouverture de crèches.

Même si peu de projets aboutissent au final - quatre à cinq femmes se lancent concrètement à l’issue de la formation - «cela permet au moins d’ouvrir les yeux, et de mieux comprendre le pays», conclut Artur Sosna.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)