Au Luxembourg

25 octobre 2017 12:25; Act: 25.10.2017 13:36 Print

Un budget de 2,2 milliards pour l'Éducation en 2018

LUXEMBOURG - Les mesures voulues par le gouvernement pour l'Éducation nationale, comme la gratuité des manuels et la distribution de tablettes, sont inscrites au budget 2018.

storybild

Quelque 4 000 tablettes numériques doivent être distribuées en 2018, pour un budget de 2,1 millions d'euros. (photo: AFP)

Sur ce sujet

Le gouvernement prévoit une enveloppe budgétaire de 2,2 milliards d'euros pour l'Éducation nationale, l'enfance et la jeunesse dans le budget 2018 de l'État. Le ministre en charge de ces volets, Claude Meisch, a présenté les dépenses prévues aux députés ce mercredi matin lors d'une réunion de la commission parlementaire qui traite de ces thèmes. L'enveloppe prévue est en augmentation de 6,75% par rapport au budget de l'État 2017. L'an prochain, le secteur représentera 14,85% du budget global du Luxembourg.

Et on retrouve dans le projet les grandes lignes des mesures déjà présentées par le gouvernement. Ainsi, 14,5 millions d'euros seront consacrés à la gratuité des manuels scolaires dans le secondaire. Soit un budget de 300 à 400 euros par lycéen, pour lui permettre de retirer ses livres chez un libraire.

80 millions pour les crèches

La digitalisation continue également de s'imposer dans les lycées. Le budget 2018 débloque 2,1 millions d'euros pour continuer la distribution de tablettes numériques aux élèves. Le ministère prévoit ainsi la distribution de 4 000 tablettes supplémentaires en 2018. En outre, 2,2 millions d'euros sont prévus pour faire la promotion des sciences et des technologies auprès des jeunes.

Autre volet important, l'éducation plurilingue et l'encadrement gratuit pour les enfants de 1 à 4 ans pendant 20 heures chaque semaine, dans le cadre du chèque service accueil. Le budget 2018 prévoit quelque 80 millions d'euros pour cette priorité du ministère.

(JW/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Hofcat le 25.10.2017 13:44 Report dénoncer ce commentaire

    Démentiel. La Cour des Comptes vient d'affirmer que le déficit était de 1,29 milliard et non de 250 millions comme annoncé par le gouvernement. Mais ce dernier continue avec ces mesures pour favoriser les bons Luxembourgeois du système publique et défavoriser les étrangers du système privé... aux frais de la collectivité. Sans doute à des fins électoralistes.

  • scandaleux le 25.10.2017 17:11 Report dénoncer ce commentaire

    je ne crois pas que cela favorisera l'étude et la réussite scolaire...

  • Aquavelva le 25.10.2017 14:08 Report dénoncer ce commentaire

    Et ça continue... des dépenses multiples, souvent non justifiées, malgré le déficit budgétaire annoncé de 1,29 milliards. On a besoin d'explications.

Les derniers commentaires

  • Hortense le 26.10.2017 10:23 Report dénoncer ce commentaire

    Education plurilingue: quand l'Etat impose la langue luxembourgeoise dans les crèches privées, il fait obstacle à la libre circulation des travailleurs au sein de l'Union. La fin ne justifie pas tous les moyens, Monsieur le Ministre votre politique est discriminatoire. Elle est même inconstitutionnelle puisque l'Etat ne peut priver une entreprise commerciale du droit de fixer ses tarifs. Vous ne pouvez pas imposer par une loi à tous les boulangers de vous vendre leurs 20 premières baguettes à 1 eur, et oui, monsieur le Ministre, même si vos électeurs ont faim !!!!

  • JeanAiMarre2 le 26.10.2017 08:11 Report dénoncer ce commentaire

    Ils feraient mieux de réformer les écoles et lycées, dans le sens qu'il faudrait permettre à nos enfants de pouvoir choisir leur langue de base, allemand ou français! Actuellement la majorité des cours sont en allemand, mon fils qui est au lycée, a un cours d'anglais où il DOIT traduire les mots anglais en allemand et vis-versa! Etants francophones, ça complique la tâche, surtout si nous désirons l'aider dans ses devoirs et préparations d'interos. Je ne dis pas que le système en allemand n'est pas bon, mais les luxembourgeois de souche ont plus de facilités, alors que des francophones non...

  • psy le 26.10.2017 08:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les livres c est bien car j en ai marre que les autres élèves volent les livres de mon fils et c est moi qui suis obligé de lui racheter un autre sachant qu un livre coûte environ 30€

  • mimi le 26.10.2017 00:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le luxembourgeois devrait obligatoire par section en crèche et obligatoire en maternelle 20 heure plurilinguisme c’est risible mon fils vient de passer 4 ans à la crèche et ne parle pas un mot . Et on vient d’imposer au maternelles des heures de français on croit rêver et le Luxembourgeois dans tous ca resultat nos enfants auront 6 ans et ne parleront toujours pas luxembourgeois honteux

    • Cathy le 26.10.2017 17:54 Report dénoncer ce commentaire

      Vous avez toujours le choix d'inscrire votre enfant dans une crèche publique, mais ce n'est pas aux crèches privées d'enseigner le Luxembourgeois à vos enfants en étant forcées de brader leurs heures à 6 eur !!!! Sinon, peut-être pourriez-vous vous-même parler Luxembourgeois à votre enfant, non?

    • @Cathy le 26.10.2017 21:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Vous m'excuserez Cathy, mais mimi a raison. Vous êtes au Luxembourg et la moindre des politesses c'est d'apprendre la langue du pays

  • suzette le 25.10.2017 21:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est bien le budget est prevu pour 2018 et pour les gens qui ont DU acheter une tablette pour les classes etant donne que le nombre distribue n'etait pas equivalent au nombre d'enfant on fait comment?? l'ėtat nous rembourse t'il?